minatic - Réseau LIEU

publicité
Réalisations
MINATIC
Au sein du Réseau LIEU, le Groupe Thématique MiNaTIC s’occupe du transfert de connaissances dans
le domaine des Micro, Nanotechnologies et Technologies de l’Information et de la Communication.
Les exemples de recherche collaborative, transfert de technologie et d’entreprise spin-off présentés cidessous illustrent l’activité du groupe de travail et les missions des Knowledge Transfer Offices (KTOs).
Ils montrent que les métiers de la valorisation soutiennent concrètement le développement socioéconomique des régions.
GEPPADI | Vers un éclairage intelligent
Recherche collaborative
Interface Entreprises-ULg
Unité Électronique, Microsystèmes, Mesures et Instrumentations
(EMMI-ULg) | Architecture & Climat (UCL)
ARTHOS Technics, Ets E. RONVEAUX, SPI
GEPPADI - Gestion de l’Eclairage Public des Parcs d’Activités, Durable et Intelligente - est un système de gestion et de contrôle de
l’éclairage public qui s’adapte au trafic. Financé par la Wallonie, ce projet est le fruit d’un partenariat entre 2 entreprises, la SPI, et 2
laboratoires universitaires (ULg, UCL).
Ce système d’éclairage automatique permet une économie substantielle sur la consommation de l’éclairage routier grâce à l’utilisation
de LED et par une stratégie de contrôle de l’éclairage qui adapte la quantité de lumière aux besoins de vision de nuit des utilisateurs.
Outre une diminution de 80% de la consommation actuelle, le luminaire, réalisé en magnésium par ‘tixo molding’, devrait aussi réduire
de 40% le bilan carbone de la production du luminaire. A terme, ce concept pourrait être utilisé pour l’éclairage public en général.
UN ACCOMPAGNEMENT
PERSONNALISÉ VERS LA
CRÉATION D’UNE
SPIN-OFF
L’Interface a défini avec les partenaires un schéma de valorisation et l’a intégré dans un accord
de consortium en envisageant une prolongation de la collaboration au-delà du projet financé. Ce
schéma de valorisation s’articule, entre autres, autour de la création d’une spin-off.
LOGOPOD | Un logiciel pour analyser les pathologies de la voix
AVRE (UMONS) | TTO (ULB) | LTTO (UCL)
Transfert de technologie
TCTS (UMONS) | LIST (ULB) | IREC (UCL)
Polymedis (Xperthis)
Dans un premier temps, le programme Waleo appelé « Eclipse » entre l’UMONS, l’ULB et l’UCL avait comme objectif de créer des
outils logiciels pour analyser les pathologies de la voix. Le projet a depuis évolué pour obtenir deux résultats probants : une station
fixe avec des analyses poussées de traitement du signal et une application embarquée mobile pour évaluer la gêne vocale occasionnée
dans le quotidien du patient.
Porté par l’UMONS, le projet Eclipse a débouché sur un fonds de maturation intitulé LOGOPOD. Le produit final obtenu est très
innovant : il permet de quantifier et qualifier une pathologie sur une base objective alors que l’analyse était jusqu’alors subjective et
dépendant du praticien avec une très forte variabilité inter et intra logopèdes.
UN ACCORD
INTERUNIVERSITAIRE NÉGOCIÉ
POUR L’OCTROI D’UNE
LICENCE
Outre le suivi du projet depuis le début via les réunions du comité scientifique, l’UMONS a
porté la négociation entre les différents partenaires. C’est au nom des trois universités et
grâce à un accord préalable entre les institutions qu’elle a pu très rapidement concrétiser
une licence avec la société Xperthis, leader belge de l’informatique hospitalière.
Réalisations
MINATIC
PIANO-PLAGE | Un piano géant circule en Wallonie !
Recherche collaborative
Interface ADISIF-Entreprises
Institut de Recherche de l’Institut Supérieur Industriel de Bruxelles
(Centre de recherche agréé)
Didier Hodiamont
L’Interface ADISIF a rencontré Didier Hodiamont pour une demande peu commune ! Il avait un rêve, celui de réaliser un piano
géant transportable et animé. L’ISIB a décidé de s’embarquer dans ce projet un peu hors du commun, sous le couvert des chèques
technologiques, afin de réaliser le cahier des charges pour la réalisation et l’animation de ce piano géant.
Piano-Plage était en route… Un lieu-dit, une bd et le piano ! Plusieurs spectacles ont déjà émerveillé 15 000 personnes en Wallonie
et s’apprête à faire de même à l’étranger.
LICENCE SUR LE PROJET ARTHUR | Gérer l’accès aux soins dans le contexte des urgences hospitalières
KTO UNamur | LTTO (UCL) | AVRE (UMONS)
Transfert de technologie
PReCISE | CRIDS (UNamur) | TCTS (UMONS) | TELE, DICE (UCL)
Le projet ARTHUR (ARchitecture de Télécommunication Hospitalière pour les URgences) a permis de développer un système de
gestion de l’accès aux soins de santé dans le contexte des urgences hospitalières. L’objet du projet était d’optimiser la gestion du
flux de patients, du dossier médical du patient, ainsi que de l’ensemble des tâches administratives reliées. Le système a été conçu de
manière à pouvoir enregistrer, gérer, et partager en toute sécurité les informations tout au long de la prise en charge du patient. Le
projet a permis d’améliorer la qualité et la rapidité des soins en urgence hospitalière, tout en préservant la confidentialité des données
des patients.
Les conseillers ont opéré un transfert de technologie qui a été à la base de la création de la
D’UNE CESSION DE
société Polymedis. Un deuxième accord a ensuite été établi afin d’étendre l’exploitation
LICENCE EST NÉE UNE
des résultats au milieu hospitalier infirmier. Polymedis a récemment convergé avec d’autres
NOUVELLE SOCIÉTÉ,
entreprises, spécialisées en TIC dans le domaine médical, pour former un acteur majeur en
POLYMEDIS
Belgique : Xperthis. Le groupe est également actif en France, au Luxembourg, et en Suisse.
TAIPRO ENGINEERING | Micro-systèmes packaging et micro-assemblage
Interface Entreprises-ULg
Création d’entreprise spin-off
www.taipro.be
Laboratoire MICROSYS (Unité de recherche EMMI - Electronique, Microsystèmes, Mesures et Instrumentation)
TAIPRO Engineering - TAIlored microsystems improving industrial PROducts or PROcesses - est une spin-off créée
en 2009 qui valorise l’expertise du laboratoire MICROSYS en design et micro-assemblage de microsystèmes.
Son offre couvre le design, l’intégration et la fabrication de microsystèmes. En particulier, la réalisation complète de
projets «clés en main» sur base d’un cahier des charges fonctionnel (étude de faisabilité - prototype/démonstrateur
sur petites séries), la fabrication de micromodules développés par TAIPRO ou ses clients et la mise au point de
processus de fabrication pour les secteurs front-ends et back-ends (étude de faisabilité, orientation au niveau du
choix du packaging).
RÔLE DU KTO
L’Interface a accompagné le porteur du projet dans toutes les démarches de formalisation du
projet et de réalisation du business plan. Elle a également réalisé le transfert de technologie
(négociation d‘apport en nature), négocié un accord de collaboration commercial entre TAIPRO
et Microsys, et rédigé les statuts et conventions d’actionnaires. L’Interface continue à s’impliquer
dans le développement de la spin-off, en tant que membre du conseil d’administration par le
biais de Gesval et Venture Coaching.
Téléchargement
Explore flashcards