Les reseaux de soutien- PLAN

publicité
Des avantages des reseaux sociaux (selon l’etude ‘Receiving social support
online: implications for health education’, 2001)
 Des personnes trouvent les réseaux en ligne plus bienveillants pour discuter
des problèmes sensibles
 Quand on est trop malade d’assister à un groupe face à face, on peut toujours
recevoir du soutien
 Puisque les réseaux peuvent être très grands, voire internationaux, on peut
tirer d’une grande variété d’expériences et de perspectives
 L’acte d’écrire ses pensées et sentiments peut soulager la dépression et
solitude ; plusieurs études ont montré que les membres ressentent du
catharsis après avoir communiqué avec leur groupe en ligne
Exemple : Beyond Blue
- Sa page Facebook a 250,000 likes
- C’est utilisé pour :
 Offrir des conseils et de l’encouragement i.e. « L’activité physique comme
se promener et faire du jogging peut améliorer les symptômes de la
dépression et l’anxiété. Le Melbourne Marathon pourrait être l’occasion
parfaite de se donner un défi… »
 Promouvoir leurs campagnes et des ressources utiles
 Partager des idées
 Ecrire des messages encourageants i.e. une femme qui vient de se déclarer
comme bipolaire à ses amis a reçu énormément de soutien d’autres
membres de ce groupe, comme « Felicitations, ca prend du courage de se
déclarer comme mentalement malade, mais je crois que c’est la meilleure
chose à faire. Vous êtes la même personne que vous étiez hier…vos amis
comprendront »
Une étude de cas sur l’usage des réseaux sociaux comme forme de soutien
social pour ceux souffrant des troubles alimentaires (selon l’étude
‘Individuals with eating disorders and the use of online support groups as
a form of social support’, 2009)
- Les réseaux sociaux offrent aux patients une source alternative de soutien
social et des informations
 Accessibles 24/7
 Utile pour ceux qui vivent loin de la ville ou ne sont pas capables de sortir
de la maison
- Les recherches ont montré que dans l’ensemble, les patients sont plus
susceptibles de participer à des forums en ligne qu’à des réunions face à face
 On peut être anonyme si on le préfère
 Même si l’on ne veut pas participer activement à la discussion on peut
toujours lire les commentaires des autres et ne pas se sentir tout seul
- Souvent quand un patient est à l’hôpital, il reçoit beaucoup d’aide et de
soutien, donc en retournant à la maison il peut être difficile de maintenir ce
niveau de soutien
 Les taux de rechute sont très élevés
 L’aide professionnelle coute très chère et n’est pas toujours accessible
 Surtout pour les patients avec des maladies débilitantes comme la
dépression, ou l’anorexie où on a souvent honte de notre apparence, les
réseaux sociaux peuvent être bénéfiques
- Cette étude a découvert les usages principaux des réseaux sociaux parmi les
anorexiques:
 L’encouragement des autres qui souffrent et ceux qui ont fait des progrès
 Le partage des informations en ce qui concerne le diagnostic et le
traitement
 Le partage des expériences personnelles et des suggestions p.e. le manque
de compréhension des autres membres de famille- le soutien des gens qui
vivent les mêmes expériences, l’opportunité d’exprimer leurs sentiments
à ceux qui comprennent
 Le partage des citations pour inspirer les autres et les encourager à
continuer leur lutte personnelle contre l’anorexie
Exemple : Butterfly Foundation
- En Australie ‘La fondation Butterfly’ utilise les réseaux sociaux pour discuter
des récents développements dans le domaine de cette maladie mentale, et
donner un message d’espoir à ceux qui en souffrent toujours
- C’est aussi un réseau de soutien pour les parents, qui peuvent partager leurs
expériences et conseils, tout en tirant du réconfort de la connaissance qu’il y
a d’autres personnes qui éprouvent les mêmes difficultés qu’eux
- Sa page Facebook a 30,000 likes
Téléchargement
Random flashcards
Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

TEST

2 Cartes Enrico Valle

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire