sujet 2014

publicité
Caractérisation de la perturbation de la reproduction suite à une exposition chronique à un
mélange environnemental de PCB et de PBDE, conséquences sur les performances de la
descendance.
Contexte : Les écosystèmes aquatiques et littoraux accueillent de nombreuses espèces pour tout ou
partie de leur vie. Dans le même temps, ils sont soumis à des pressions de pollutions croissantes liées
à l'activité humaine. Parmi les polluants présents, on trouve deux familles structuralement proches,
les polychlorobiphényles (PCB) et les polybromodiphényléthers (PBDE). Bien que partiellement ou
totalement interdits depuis plusieurs années, des quantités très importantes de ces composés ont
été piégées dans les sédiments et continuent à entrer dans la chaine trophique qui est la voie
majeure de contamination chez les poissons. Les conséquences d'une exposition à ces composés sur
les poissons sont démontrées et incluent des altérations physiologiques et comportementales.
Néanmoins dans la plupart des cas, les conditions utilisées sont peu représentatives de situations
environnementales et il est nécessaire d'améliorer nos connaissances des effets d'une exposition à
ces composés dans des situations proches de celles rencontrées dans l'environnement.
Objectifs : L'objectif du stage est de caractériser les effets d'une exposition à un mélange de PCB et
de PBDE, à des concentrations et dans des proportions se rapprochant de situations
environnementales, sur leur aptitude à se reproduire. Le second objectif du stage portera sur la
caractérisation de la descendance et notamment sur leurs aptitudes comportementales.
Méthodologies : Ce sujet s'inscrit dans le cadre du projet ANR "Fish'N'POPs" pour lequel nous
utilisons l'espèce modèle poisson-zèbre (Danio rerio). Des poissons sont en cours d'exposition qui
seront matures au début du stage. Ils permettront de caractériser les effets sur la reproduction
(pontes, fécondation…). Les aptitudes de la descendance seront étudiées chez des larves issues de
poissons contaminés (et de poissons contrôle) en utilisant un large panel de tests comportementaux
adaptés aux larves (réponse photomotrice, openfield, prédation) et en caractérisant leur activité
spontanée. Des analyses moléculaires pour comprendre les mécanismes impliqués pourront être
entreprises.
Les différentes méthodologies qui seront utilisées sont maîtrisées au laboratoire et ont déjà été
utilisées lors de travaux portant sur les PCB (Daouk et al., 2011; Péan et al., 2013) et sur d'autres
polluants, les HAP (Vignet et al., 2014a;. Vignet et al., 2014b, Vignet et al., 2014c).
Compétences souhaitées : Physiologie, comportement. Des connaissances en écotoxicologie,
biologie moléculaire et biologie du développement seraient un plus.
Encadrants :
Marie-Laure Bégout - mlb[email protected]
Ifremer
Place Gaby Coll
17137 L’Houmeau (près La Rochelle)
Xavier Cousin - [email protected]
Ifremer
Place Gaby Coll
17137 L’Houmeau (près La Rochelle)
05 46 50 06 08
05 46 50 06 21
Bibliographie du sujet :
Daouk et al., 2011 DOI : 10.1016/j.aquatox.2011.06.021
Péan et al., 2013 DOI : 10.1016/j.ntt.2013.07.001
Vignet et al., 2014a DOI : 10.1007/s11356-014-2629-x
Vignet et al., 2014b DOI : 10.1007/s11356-014-2762-6
Vignet et al., 2014c DOI : 10.1007/s11356-014-2585-5
Téléchargement