anat_phy

publicité
TEST DE CONNAISSANCE SUR L’ANATOMIE ET LA PHYSIOLOGIE DE
L’APPAREIL RESPIRATOIRE
1. Expliquer le rôle de l’appareil respiratoire
Il assure les échanges d’oxygène et de gaz carbonique entre l’organisme humain et le milieu
extérieur.
2. Schéma
3. Le pharynx est situé à l’arrière du larynx et sert de carrefour entre les fosses nasales, la
cavité buccale et le larynx.
Le larynx est constitué de cartilage et de muscle qui a
Une fonction phonatoire provoque les vibrations des cordes vocales grâce à l’air qui
passe dans les voies respiratoire
Une fonction sphinctérienne : barrière de protection pour la trachée.
Une fonction respiratoire : lorsque les cordes s’écartent.
4. Les poils et les cils exercent une activité mécanique de filtrage. Aussi la muqueuse des
cornets va être rétractée. Elle va donc produire du mucus qui a une fonction
bactéricide.
5. le surfactant est une substance indispensable à l’étirement alvéolaire pendant la
respiration. Il est produit par certaines cellules alvéolaires.
6. La vascularisation a pour rôle d’assurer les échanges gazeux au sein de l’alvéole ;
Aussi elle est nutritive puisqu’elle apporte permet aux poumons d’obtenir les éléments
nécessaire à sa fonction.
7. C’est une membrane séreuse des poumons. Un autour de chaque poumon (feuillet).
Entre les deux feuillets existe un espace ou se trouve le liquide inter pleural.
8. définition inspiration : c’est augmentation du volume de la cage thoracique du à la
contraction des muscles inspirateurs. C’est un phénomène actif.
Définition expiration : c’est la réduction du volume de la cage thoracique. Lorsque les
muscles inspirateurs se relâchent les poumons tendus reviennent à leurs dimensions
normal (rétractation). C’est un phénomène passif.
9. L’effet shunt correspond à une zone normalement perfusée mais mal ventilée. Cela
peut se corriger avec l’exercice ou un apport d’oxygène. Ceci peut s’observer dans des
cas de pneumonie, ou à l’occasion d’une trouble ventilatoire obstructif.
L’espace mort correspond à une zone normalement ventilée mais mal perfusée. Ceci
peut se rencontrer dans des cas d’embolie artérielle pulmonaire.
10. Le contrôle nerveux de la respiration se situe au niveau du bulbe rachidien (centres
inspirateurs) d’où partent régulièrement des neurones inspirateurs qui transmettent aux
l’ordre de la contraction des muscles inspirateurs (inspiration)
11. La broncho motricité c’est la capacité des bronches à modifier leur volume.
12. l’Hématose est le phénomène qui permet la transformation du sang veineux (pauvre en
oxygène) en un sang artériel (riche en oxygène). 3 conditions sont nécessaire à ce
phénomène la circulation d’air, la circulation de sang et un lieu d’échange (alvéole
pulmonaire)
13. C'est dans les alvéoles, petits sacs terminant les voies respiratoires, que se produisent
les échanges gazeux. Ils sont tapissés d'une paroi très fine contenant les capillaires. La
surface totale destinée aux échanges est d'environ 75 m2, soit la taille d'un court de
tennis. Ceci permet aux alvéoles d'assurer leur rôle, qui est de transmettre l'oxygène au
sang et d'en extraire le dioxyde de carbone.
14. Le sang contient des globules rouges. Ce sont les transporteurs d'oxygène, l'oxygène
de l'air venant se fixer sur l'hémoglobine contenue dans les globules. Aussi il est dans
le plasma en très faible quantité sous forme dissoute.
15. BON BEN LA J’EN PEUX PLUS DONC FAUT CHERCHER.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Créer des cartes mémoire