thème ii : de l`œil au cerveau

publicité
THÈME II : DE L’ŒIL AU CERVEAU
I/ RAPPELS DE COLLÈGE SUR LE FONCTIONNEMENT DU SYSTÈME NERVEUX
Les organes des sens détectent les variations de différents facteurs de l’environnement (lumière,
température, sons, …) et transmettent les informations collectées au
via l’émission d’un
message
dits sensitifs conduit par une fibre nerveuse sensitive.
Le cerveau analyse ensuite le message sensitif et élabore une
sous forme d’un message
nerveux effecteur.
Pour l’espèce humaine, la vision est le sens le plus développé : 40 % des informations perçues par les
organes des sens le sont par l’œil.
Les tissus nerveux de l’organisme sont constitués de cellules nerveuses spécialisées : les
.
Les centres nerveux contiennent des milliers de neurones connectés entre eux. Cette zone de contact,
appelée
, est la zone où le message nerveux est transmis d’un neurone à l’autre.
L’arrivée d’un message nerveux électrique déclenche la
d’un messager chimique à
l’extrémité de l’axone du premier neurone (terminaison
).
Ce
messager chimique, appelé
, se fixe sur des récepteurs spécifiques présents sur la
membrane du second neurone (terminaison
). Cette fixation génère
un nouveau
.
II/ DE LA LUMIÈRE AU MESSAGE NERVEUX : RÔLE DE L’ŒIL
1) Trajet de la lumière dans l’œil
 SAVOIR RELÉGENDER UNE COUPE D’ŒIL > VOIR TP1
L’œil est limité par 3 enveloppes emboîtées :
- La
, enveloppe la plus externe, fibreuse et résistante. Elle devient
transparente sur l’avant et est alors appelée la
.
- La
, qui tapisse la sclére (sauf au niveau de la cornée). Vers l’avant, elle donne
naissance à l’
(coloré). Le diamètre de l’ouverture de l’iris, appelée
, peut
varier pour s’adapter à la quantité de lumière reçue.
- La
, enveloppe la plus interne, est une enveloppe sensorielle.
L’œil contient
milieux transparents traversés par la lumière : la
, l’humeur
,
le
et l’humeur
.
Le cristallin joue le rôle d’une lentille
(voir PC) : il focalise les rayons lumineux sur la
Le cristallin est une lentille souple, déformable et
car il est composé de cellules allongées
et juxtaposées parfaitement
. Elles ne possèdent pas de
ni
et elles contiennent des protéines, formant un gel parfaitement transparent, appelées des
.
Le cristallin est fixé à la choroïde par des muscles
qui permettent de modifier sa
courbure (ou
) : ce phénomène s’appelle
, et il permet la mise au point :
- Quand les muscles sont
, le cristallin est allongé : la mise au point se fait sur les
objets
- Quand les muscles sont
, le cristallin est bombé : la mise au point se fait sur les
objets
Différentes anomalies peuvent altérer la forme, la souplesse ou la transparence du cristallin et donc
modifier la
:
- Une modification anormale du rayon de courbure du cristallin peut donner une
sévère
- La
du cristallin diminue avec l’âge et l’accommodation de près devient
difficile : c’est la
.
- Les cristallines, non renouvelées, finissent par précipiter et former des
: le cristallin
devient moins
voire s’opacifie totalement. Les rayons lumineux passent de
plus en plus mal et une cécité progressive se développe : c’est la
.
2) Structure et fonctionnement de la rétine
La rétine est la structure de l’œil où se forme l’image
a. Organisation anatomique de la rétine :
La rétine est faite de trois couches de cellules : les neurones
prolongent dans le nerf optique, les neurones
et les
Les cellules capables de faire la photoconversion sont les
et les
dans leur segment externe, des
sensibles à la lumière.
dont
les
axones
se
.
. Ils contiennent,
La répartition des photorécepteurs n’est pas
: il n’y a que des
(dans l’axe optique), que des
dans la rétine périphérique et
au niveau de la tâche aveugle (= départ du nerf optique).
dans la fovéa
photorécepteur
b. Propriétés des photorécepteurs et des différentes zones de la rétine :
Les cônes et les bâtonnets n’ont pas les mêmes propriétés :
- Les cônes sont
à la lumière, mais ils permettent une vision
(on parle
d’acuité visuelle) et la perception des
(voir TP3)
- Les bâtonnets sont sensibles à de
lumineuses, mais ils ne distinguent pas
les
(ils donnent une vision en nuance de gris) et donnent une vision
.
Ceci explique que les différentes zones de la rétine ne sont pas sollicitées de la même manière : la fovéa
donne l’acuité visuelle et permet de voir les
et de lire, la rétine périphérique permet, elle,
de voir
.
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire