associations de défense de l`environnement

publicité
Il faut sauver la forêt tropicale
De nombreuses associations comme Greenpeace, WWF, sauvons la forêt, les amis de la Terre… luttent contre la
déforestation. Préserver la forêt tropicale, pour ces associations écologiques, est un des enjeux les plus importants dans la
lutte contre le réchauffement climatique et la sauvegarde de la biodiversité.
Quand la forêt tropicale disparait…
Les plantations industrielles de palmiers à huiles se situent pour la plupart en Asie du Sud-Est (Malaisie et Indonésie).
Pour répondre à la demande croissante des industriels en huile de palme, certains exploitants n’hésitent pas à détruire les
forêts tropicales. Déboisement par le feu, exploitation industrielle de palmiers à huile, construction de routes pour accéder
aux exploitations… sont autant d’actions qui contribuent à la déforestation. Or lorsque l’équilibre de la forêt est menacé,
c’est l’ensemble de l’écosystème qui est danger.
20% des émissions de gaz à effet de serre
La déforestation est une des causes majeures du changement climatique. Parce que moins de forêts, c'est plus de CO21
dans l'atmosphère. 20% des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont dues à la déforestation.
Une atteinte à la biodiversité
Non seulement la déforestation participe au réchauffement climatique, mais elle met également en péril la biodiversité
animale et végétale. Les forêts concentrent en effet l'essentiel de cette biodiversité : la moitié des espèces terrestres de
notre globe vivent dans les forêts tropicales. En détruisant leur milieu naturel, la déforestation les condamne à mort. On
estime que le rythme actuel de disparition des espèces est mille fois supérieur à son niveau naturel. A terme, cette
éradication du vivant menace l'humanité même.
1
CO2 : principal gaz responsable du réchauffement climatique
D’après l’association Greenpeace
Selon le WWF, cinq grands mammifères
d'Indonésie sont en voie d'extinction, à cause de la
réduction de leur espace vital par les plantations
de palmiers. Si seulement 4 espèces sont
représentées ci-dessus c'est que deux espèces
d'Orang-Outan sont menacées : l'Orang-Outan de
Sumatra (en danger critique d'extinction) et celui
de Bornéo (en danger d'extinction). La réduction
de leur habitat est pour eux une catastrophe.
Les « forêts » de palmiers à huile réduisent de
90% le taux de biodiversité et apportent avec elles
des pesticides et engrais qui modifient l'équilibre
des sols et des écosystèmes aquatiques. La
demande en huile de palme devrait, selon les
experts, quasiment doubler entre 2010 et 2020 ; et
l'augmentation de production serait située à 60%
en Asie du Sud-Est. Si rien n'est fait aujourd'hui, ces 5 espèces auront disparu d'ici 2020.
Les animaux ne sont pas les seuls à être touchés. Les Penan, par exemple, un peuple de Bornéo, voient leur territoire
réduit à peau de chagrin et leur mode de vie disparaître petit à petit.
www.nopalm.org
Consignes :
Vous êtes membres d’une association qui lutte contre la déforestation de Bornéo causée par l’exploitation de l’huile de
palme. Vous devez faire une affiche pour sensibiliser les populations à ce problème écologique majeur en expliquant
pourquoi c’est dangereux pour la planète et cela menace la biodiversité.
Téléchargement
Explore flashcards