Dossier PDA - inteÌ rieur

publicité
1 – Dossier du spectacle
Pomme d’Api et Offenbach
Motivation
Intention de mise en scène
Distribution et CV
2 – Dossier de la Compagnie
Présentation
CV des fondateurs
Historique des spectacles
Photos et articles de presse
Contact
Olivier Renault
078 607 84 30
[email protected]
Pomme d’Api
Opérette en un acte de Halevy et Busnach, musique de Jacques Offenbach
Avec Pomme d'Api, créée le 4 septembre 1873 au Théâtre de la Renaissance,
Offenbach retrouve la pièce en un acte telle qu'elle lui était imposée à ses débuts.
Cette œuvre est la première de toute une nouvelle série d'opérettes proches de
l'opéra comique, où Offenbach s’amuse à parodier l'opéra "sérieux".
Pomme d'Api est le prétexte à des variations délicieuses où alternent la drôlerie (tel
l'irrésistible "trio du Gril") et la romance, avec une ingéniosité rare et un sens
mélodique qui n'a rien perdu de son impact et de sa verve.
La trame:
A aime B, mais B est forcé de quitter A à cause de C. Pour se venger, B entre au
service de C qui lui, de son côté, héberge B sans savoir que A est l’ex de B. Dès
lors : C aime A qui aime B qui en veut à C de ne plus pouvoir aimer A.
À la fin, tout rentre dans l’ordre et tout finit bien.
Dossier de presse – Pomme d'Api – Cie des Sept Lieux – printemps 05 - page 2
Motivation
Les flonflons de l'Opérette
Ce spectacle est l’aboutissement de deux envies :
- redécouvrir l’opérette en la sortant des murs intimidants des grands théâtres pour
l'emmener se promener en plein air,
- partager une vision de l’accordéon loin de ses stéréotypes.
L'opérette sous un jour nouveau
Souvent présentée en tant
qu'œuvre lyrique, l’opérette
d'Offenbach voit ses dialogues
être relégués au deuxième plan,
voire être laissés à l'abandon.
Pourtant les opérettes
d’Offenbach sont les cousines
germaines des oeuvres de
Feydeau ou Labiche. Dès lors,
pourquoi refuser à Offenbach ce
que l'on cherche dans Feydeau.
Redécouvrons donc Offenbach en
le montant comme on monterait
un vaudeville. Osons le rythme,
osons la comédie, le burlesque et
l'absurde.
Présentons au public Offenbach comme il le mérite: un mélange croustillant
d'humour vaudevillesque et de couplets lyriques.
Un accompagnement classique à l’accordéon
La seconde découverte de ce spectacle sera pour certains
peut-être plus surprenante encore, puisque la partition de
cette oeuvre "lyrique" sera exécuté à l'accordéon.
Si, sous nos latitudes, l'accordéon rime souvent avec
musette et jutze, il y existe des pays comme la Russie où
l'accordéon est considéré, et enseigné, comme un
instrument classique, équivalent au piano ou au violon. Chez
nous, c’est petit à petit que cet instrument aux sonorités variées, profondes et
puissantes, fait son entrée dans les conservatoires classique.
Dossier de presse – Pomme d'Api – Cie des Sept Lieux – printemps 05 - page 3
Intention de mise en scène
L'idée de base est de changer l'approche habituelle des spectateurs vis-à-vis d'une
opérette, ou autre opéra comique. Avec Pomme d’Api – version Compagnie des
Sept Lieux - le résultat présenté sera le fruit de l'union du spectacle lyrique, du
vaudeville et du théâtre de rue.
Déroulement
Lorsque le spectateur arrive, il n'y a qu'un vague début de décor. Un peu avant
l'heure prévue pour le spectacle, la troupe arrive "en retard" avec une caravane.
Toute la première partie du spectacle consiste au montage du décor par des
"machinos", lointains héritiers des burlesques des années 30. Bien entendu les 4
"artistes" de l'opérette viendront se mêler au montage de leur scène. Tous ces
personnages offriront à la vue des spectateurs leurs histoires, leurs conflits ou
connivences, et ce dans une partition sans dialogues.
Une fois le décor et l'éclairage installé, la deuxième partie - c'est à dire l'opérette en
elle-même - peut démarrer. A partir de là deux intrigues se mélangent : celle du livret
de l’opérette et celle prolongeant les histoires nées lors du montage. D'ailleurs il n'est
pas impossible que les "machinos" aient à intervenir sur le décor pendant le
spectacle.
Dossier de presse – Pomme d'Api – Cie des Sept Lieux – printemps 05 - page 4
Personnages
Ce sont des caricatures qui restent à l’échelle humaine. Ils ressemblent à ce voisin
de palier un peu particulier, mais ils ont le petit décalage supplémentaire qui les rend
extra-ordinaires. Ils sont soumis aux événements qu’ils engendrent sans en être
conscients. Ils ne cherchent pas à créer les situations burlesques, celles-ci découlent
d’un empilement contre-nature d’actions ordinaires.
Décor
L'action originale du texte se situe dans le salon d'un appartement du XIX° siècle.
Elle est ici replacée dans un camping des années 50-60. Le décor est composé
d'une caravane, de quelques accessoires (bar, grill), et d'une palissade en bois.
L'éclairage festif se résume à deux guirlandes lumineuses.
Ainsi montée, Pomme d’Api devrait être ce campement fragile et éphémère dans
lequel il fait finallement bon rire et se délasser en famille.
Olivier Renault
Dossier de presse – Pomme d'Api – Cie des Sept Lieux – printemps 05 - page 5
Distribution
Mise en scène et scènographie: Olivier Renault (co-fondateur de la Compagnie)
Gustave : Héloïse Chaubert - Soprane
Catherine : Corinne Keller - Soprane
Rabastens : Pascal Parizot - Baryton
Accordéoniste : Valentina Struys
Machino 1 : John Durand (co-fondateur de la Compagnie)
Machino 2 : Olivier Renault
Olivier Renault
C.V à la page 4 du dossier de la Compagnie
Héloïse Chaubert
Formation
1986-2002 Cours hedomadaire de piano / 1989-2002 Danse contemporaire / 1992-1996 Théâtre
Ecole du Mirier / 1997-2001 Conservatoire de musique de Neuchâtel (section professionnelle) / 19942004 Chant lyrique chez: G. Rivoli, L. Sperl, B. Hool / 2004-2005 Academia della Voce, Turin
Stages
Centre artistique Roy Hart / Serge Wilfart (souffle voix)
Masterclasses
Ernst Haefliger, Mady Mesplé, Florian Uhlig, Brigitte Balleys
Théâtre
L'étrange assomption de la mère Jeanne (Serge Schubert) / Agamemnon (Georges Brasey) / Les
amours contrariées des amants du parc la Grange – spectacle de Commedia dell'Arte (Cyril Kaiser) /
spectacle meurtre et mystères
Membre de la ligue professionnelle d'improvisation
Chant
Gretel dans "Hänsel et Gretel" de E. Humperdinck (Liane Sperl) / Arachide Blues – comédie musicale
(Sylvie Zahnd) / Zerbine dans La Servante Maîtresse de G.-B. Pergolesi (F. Deshusses) / Clémence
dans Mireille de Gounod - Colombier / Les Deux Aveugles et Tromb al Cazar d'Offenbach – Neuchâtel
et Arles / première dame dans La Flute Enchantée de Mozart – Colombier / Giuletta dans Les Contes
d'Hoffman d'Offenbach – Colombier
Corinne Keller
Formation
1993-1996 Théâtre Ecole du Mirier / 1996-2001 Cours de théorie musicale au conservatoire de
Genève / 1995 à aujourd'hui, chant classique à Milan auprès de Maestro Rivoli, puis Ji-Eun Chae/
2004-2005 Academia della Voce, Turin
Théâtre
Un éléphant au milieu du salon (Jean Cuenod) / Agamemnon (Georges Brasey) / mime et clown dans
"Sœur Lune" – création / Pantomime dans Eloge du Rien (C. Jacquier)
Chant
Le Facteur connaît la Musique – opérette de Jacques Zurlinden, musique de Réné Falquet / chant
lyrique dans Aube
Dossier de presse – Pomme d'Api – Cie des Sept Lieux – printemps 05 - page 6
Pascal Parizot
Formation
1989-1991 chant classique, Conservatoire de Sion / 2002 formation d'animateur de Yoga du Rire avec
Madan Kataria
Stages
Ecole Dimitri (pantomime) / Slavomir Shawtowski (théâtre) / Bataclown (clown) / Emmanuelle
Delpiane (écriture)
Théâtre
Trois revues au café-théâtre Barnabé / Pinocchio, adpatation E. Samatani
Chant
Soliste et choriste du chœur gospel Madrijazz / Tommy - comédie musicale / Annie - comédie
musicale / Jake dans Les Blues Brother - comédie musicale / Claude Bukowski dans Hair – comédie
musicale / 100 ans de Chansons Française – spectacle musical / Fantasma – comédie musicale
Divers
Animateur de club du rire
Valentina Struys
Née en 1946 à Stépanakert (URSS) dans la famille dont le père est colonel de l'armée russe et la
mère est chanteuse, Valentina a commencé très tôt ses études musicales. A l'age de 25 ans elle avait
déjà achevé sa formation avec deux diplômes avec distinction des hautes études complètes
musicales comme interprètre, enseignant et chef d'orchestre.
Durant plusieurs années, elle a été engagée comme artiste-accordéoniste dans l'Orchestre des
instruments populaires russes auprès de la Philarmonie de Minsk. Puis elle a été professeur
d'accordéon dans l'école spéciale pour jeunes musiciens sudoués de Minsk et au Conservatoire de
Musique d'Etat de Biélorussie. Ses élèves ont reçus plusieurs prix aux concours régionaux,
internationaux, en Russie, Danemark et Bulgarie.
Dans la période de 1975-1985, elle a fait deux stages de Virtuosité d'accordéon avec les professeurs
des Conservatoires de Kiev et St. Petersbourg. Et de 1989 à 1998 elle a enseigné dans une école de
musique à St. Petersbourg. Depuis 1998 elle vit en Suisse et enseigne l'accordéon chez Boullard
Musique et à l'Ecole de musique de Pully. Elle accompagne également deux tours de chanson
française.
John Durand
CV à la page 5 du dossier de la Compagnie.
Représentations
Ce spectacle a déjà été présenté à:
- Festival de la Cité, Lausanne / Sion / Pully / Versoix / Genève / La Sarraz / Payerne
/ Estavayer-le-lac
- en scolaire à Pully et à Echallens
Articles
Les articles sur Pomme d'Api sont dans le dossier la Compagnie situé quelques page
plus loin.
Dossier de presse – Pomme d'Api – Cie des Sept Lieux – printemps 05 - page 7
Téléchargement
Explore flashcards