Il était une fois… - Mariage de Emm et Stan

publicité
Il était une fois…
Il était une fois une jeune fermière Manuella [1] venue d’un autre monde[2]. Elle se
télétransporta jusqu’à Ebenix[3], irréductible village rempli d’Ecologix[4]. Elle y redécouvrit
le tricycle, le bicycle, lointains précurseurs des transports contemporains.
Notre fermière profita du jardin de sa famille d’accueil (à la suite de sa virtuelle adoption[5])
pour y recréer le potager de sa « belle verte ».
Mais entourée de tous cotés par ses ennemis Pollutionus, Technologus et Ondus
Hertzennius[6], elle décida de partir au pays de l’homme vert [7](Grünland, pour ceux qui
connaissent).
Là-bas, elle découvrit que l’humain était capable de générer suffisamment de déchets pour
avoir recours à 10 poubelles différentes[8]. Vive le tri !
Elle travailla à la découverte de l’homme made in Cameroun [9] au dancing[10], et à la
réunification des êtres avec la plus grande couette du monde[11].
Elle rencontra notamment un agent du KGB[12], intéressé par son parcours linguistique, qui
ne parvint pas à la détourner de l’étude des puits de pétrole roumains[13].
Déçue par le Grünland et sa froideur, elle rentra au pays pour étudier à la montagne les
courants marins en rade de Brest (dixit sa mère adoptive : on n’est pas à une contradiction
près).
Las, il lui manquait toujours la chaleur tant recherchée.
Renouant avec ses anciens contacts du Grünland, un des ex-occupants de la couette sortit du
lot[14].
Il l’embarquât alors sur son beau bateau blanc et l’exiguïté des lieux[15] lui permit de séduire
la belle plus facilement. Elle voulut l’initier à la télétransportation pour découvrir de
nouveaux horizons mais il n’y parvint pas et dut se contenter de l’avion.
De retour sur la terre ferme, elle partit en croisade.
La première fois contre son ennemi de toujours Pollutionus : Afin de le terrasser, elle tenta
une infiltration chez Total, mais fut réformée P5[16]. Elle réussit tout de même à rentrer chez
Renault comme intermittente[17] de l’enjoliveur[18] soi-disant pour réduire la consommation
d’énergie.
(Cette croisade n’est pas finie.)
Elle entama ensuite une deuxième croisade : cette fois contre Technologus et Ondus
Hertzennius. Il s’agissait de réduire le nombre de téléphone portable par personne (objectif
partiellement rempli avec son Prince Charmant[19] à Lutèce[20] alors que son entourage
s’équipait dangereusement à Ebenix).
Elle rameute actuellement ses troupes pour sa dernière croisade : repeupler la planète bleue de
milliards de petits Ecologix.
Points de repères pour ceux qui n’ont pas tout compris
1- Falbala ?
2- La Belle Verte
3- Eybens
4- Allusion à Astérix
5- Il fut un temps non lointain où Emmanuelle pensât avoir été adoptée
6- Les Romains, bien sur!
7- Allemagne
8- Ca c’était à Hadiko
9- Guy
10- L’Allemagne, c’est bien pour les cours de danse !
11- Marque déposée par Jean-Christophe Rossand ; en fait, il n’a jamais essayé sa
création !
12- Tentative d’embauche par un russe
13- Mesures en Roumanie pour son double diplôme franco-allemand
14- Stan évidemment !!!
15- L’avait-il averti avant l’embarquement qu’ils partageraient la même couchette ??
16- A priori, ça veut dire qu’elle n’avait pas toute sa tête
17- Premier contrat en intérim
18- Et oui, les roues peuvent diminuer la conso d’NRJ !!
19- Stan, faut suivre !
20- Paris
Pour ceux qui n’ont toujours pas tout compris, demandez à Emmanuelle : à priori, c’est la
seule à pouvoir tout comprendre hormis les créatrices de ce conte. Mais attention, vous
risquez de ne pas échapper à un visionnage de « La Belle Verte »…vous êtes prévenus !
Rédaction : Catherine Thivolle-Cazat, Soline Chambert, Florence Paillard
Sur une idée originale de Catherine Thivolle-Cazat
Téléchargement
Explore flashcards