Les tsunamis - Ms. Milosek

publicité
Les tsunamis
Un tsunami est une onde océanique, marine ou lacustre provoquée par un mouvement rapide d'un
grand volume d'eau (océan, mer ou grand lac) dont l'origine est le plus souvent l'effet d'un séisme ou
d'une éruption volcanique. Il est associé à la naissance et au déploiement d'une immense vague qui
devient déferlante et destructrice au contact des rivages terrestres. Bien que les tsunamis puissent
atteindre une vitesse de 800 km/h quand le fond de l'océan est profond, ils sont imperceptibles au large,
car leur amplitude y dépasse rarement le mètre pour une période (temps entre deux vagues
successives) de plusieurs minutes à plusieurs heures. Ils peuvent toutefois provoquer d'énormes dégâts
sur les côtes où ils se manifestent par une baisse du niveau de l'eau et un recul de la mer dans les
quelques minutes qui les précédent et/ou une élévation rapide du niveau des eaux pouvant
atteindre 60 mètres provoquant un courant puissant capable de pénétrer profondément à l'intérieur
des terres lorsque le relief est propice (plat).
Comment les tsunamis se forment-ils?
Un tsunami est créé lorsqu'une grande masse d'eau est déplacée. Cela peut être le cas lors
d'un séisme important lorsque le niveau du plancher océanique le long d'une faille s'abaisse ou s'élève
brutalement lors d'un glissement de terrain côtier ou sous-marin, ou lors d'un impact par un astéroïde
ou une comète. Un fort séisme ne produit pas nécessairement un tsunami.
Certains tsunamis sont capables de se propager sur des distances de plusieurs milliers de kilomètres et
d'atteindre l'ensemble des côtes d'un océan en moins d'une journée. Ces tsunamis de grande étendue
sont généralement d'origine tectonique, car les glissements de terrain et les explosions volcaniques
produisent généralement des ondes de plus courte longueur d'onde qui se dissipent rapidement : on
parlera de dispersion des ondes.
Ce n'est pas principalement la hauteur du tsunami qui fait sa force destructrice, mais la durée de
l'élévation du niveau de l'eau et la quantité d'eau déplacée à son passage. Le tsunami touche l'océan sur
toute sa profondeur et sur une longueur d'onde bien plus importante. L'énergie dépendant de la vitesse
et de la masse.
La grande majorité des tsunamis sont dus à des séismes sur le plancher océanique, le long des zones de
subduction. Situées pour la plupart autour des océans Pacifique et Indien, ces failles représentent le
point de collision entre deux plaques tectoniques. Celle portant la croûte océanique, plus dense, plonge
sous la plaque continentale, plus légère. Une fosse se forme alors au fond de l'océan. En général, tout se
passe en douceur - quelques centimètres par an. Mais, parfois, les plaques se bloquent.
Où trouve-t-on des tsunamis?
75 % des tsunamis se produisent dans l'océan Pacifique et la plupart des autres sont observés dans
l’océan Indien, en raison de la forte activité tectonique sur le pourtour de ces deux océans.
En fonction de l'intensité de l'action mécanique qui les produit et de la géométrie de l'océan, ils peuvent
se propager sur des milliers de kilomètres et peuvent toucher plusieurs continents, dans des zones où le
séisme ou l'éruption volcanique n'ont pas été ressentis ; on parlera alors de télé-tsunami ou tsunami
transocéanique.
Téléchargement
Explore flashcards