"Ne nous trompons pas ! Benoît XVI est fidèle à lui

publicité
"Ne nous trompons pas ! Benoît
XVI est fidèle à lui-même" par Mgr
d'Ornellas, archevêque de
Rennes, Dol et Saint-Malo
revenir au sommaire
de tous les saints, eux qui ont véritablement mis en œuvre
l'Évangile, inspire la vie des catholiques aujourd'hui. Le Pape,
fidèle à lui-même, fait un geste de bonté en tendant la main à ces
quatre
Évêques.
Puisse la bonté les ouvrir à une remise en question pour qu'ils
découvrent les raisons de l'Église quand le Pape invite résolument
au labeur du dialogue œcuménique fraternel, à l'amitié particulière
avec la communauté juive dont est issu Jésus, le Messie, à la
rencontre sincère des religions pour être ensemble artisans de paix
et d'estime mutuelle, et au respect de la liberté religieuse et de toute
conscience, sanctuaire de l'être humain, créé à l'image de Dieu et
appelé
à
chercher
la
vérité,
source
de
paix.
Mgr
Archevêque
Le
Ne nous trompons pas ! Benoît XVI est fidèle à lui-même. Ce
matin, à la fin de l'audience du mercredi, il l'a montré très
clairement vis-à-vis de l'unité et du souvenir de la Shoah.
Tout d'abord, il est fidèle envers la communauté juive. Le 16
janvier 2006, accueillant le Grand Rabin de Rome, il a pu dire : «
L'Église catholique est proche de vous et elle est votre amie. Oui,
nous vous aimons et nous ne pouvons manquer de vous aimer, à
cause des Pères : selon eux, vous êtes pour nous de très chers et
bien-aimés frères. Après le Concile Vatican II, cette estime et cette
confiance réciproque sont allées croissantes. Des contacts toujours
plus fraternels et cordiaux se sont développés, qui se sont
intensifiés au cours du pontificat de mon Prédécesseur Jean-Paul II.
»
Et le 30 octobre 2008, aux membres du Comité Juif International
pour les relations inter-religieuses, il déclarait : « Je saisis
volontiers cette occasion pour réaffirmer l'engagement pour la
réalisation des principes exposés dans la déclaration historique
Nostra aetate du Concile Vatican II. Cette Déclaration, qui a
condamné avec fermeté toutes les formes d'antisémitisme, a été
aussi bien une pierre milliaire significative dans la longue histoire
des relations entre les catholiques et les juifs, qu'une invitation à
une compréhension théologique renouvelée des relations entre
l'Eglise
et
le
peuple
juif.
»
Bien d'autres textes du Pape pourraient être évoqués. On se
souvient de son « cri » quand il est allé au camp d'extermination
d'Auschiwtz-Birkenau, le 28 mai 2006 : « Le lieu où nous nous
trouvons est un lieu de la mémoire, c'est le lieu de la Shoah. Le
passé n'est jamais uniquement le passé. Il nous concerne et nous
indique les chemins à ne pas suivre. » Il poursuivait : « L'humanité
a traversé à d'Auschiwtz-Birkenau un « ravin de la mort ». »
J'invite tout le monde à relire ce long texte du Pape.
Nul doute que chaque propos négationniste, à fortiori ceux d'un
Évêque, le fasse souffrir, en communion avec tous nos frères juifs
que ces propos insultent gravement. Avec mes frères Évêques de
Bretagne et des Pays-de-Loire, je ne peux que condamner
fermement tout propos négationniste et accueillir avec
bienveillance la demande de pardon de Mgr Fellay. Arrivera-t-il à
convaincre Mgr Williamson de faire une sincère rétractation ?
Nous sommes en communion avec le Pape qui demeure fidèle à
lui-même dans sa mission au service de l'unité de l'Église. En
réponse à la lettre de Mgr Fellay qui reconnaît l'autorité du Pape, il
a « levé » l'excommunication de 1988. En faisant ce geste, il ne
contredit pas Jean-Paul II. Il ne dit pas que l'excommunication était
nulle. Il en reconnaît la vérité et, selon sa responsabilité propre,
croit juste de la « lever ». Il va ainsi jusqu'au bout de ce qu'il peut
faire.
En faisant ce geste qui ne concerne que quatre Évêques, il invite
ceux-ci à avancer résolument sur l'humble chemin de la foi pour
qu'ils puissent arriver à reconnaître les enseignements du Concile
Vatican II qui, dans la suite des précédents Conciles et à la lumière
de
28
Pierre
Rennes,
Dol
janvier
et
d'Ornellas
Saint-Malo
2009
En accord avec les évêques d'Angers, Laval, Le Mans, Luçon,
Nantes, Quimper, Saint-Brieuc et Vannes.
Téléchargement
Random flashcards
Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Le lapin

5 Cartes Christine Tourangeau

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire