résumé

advertisement
L'objectif de ce travail est d'apporter une contribution à la synthèse de nouveaux solides
microporeux cristallisés de type métallophosphates.
Nos synthèses ont été menées par voie hydrothermale en présence de diamines comme
structurants organiques.
Plusieurs phases ont été préparées et caractérisées par les techniques d'analyses suivantes :
La diffraction des rayons X, les microscopies optique et électronique à balayage avec EDAX,
l'analyse chimique (par fluorescence X, absorption atomique, torche à plasma et C,H,N ),
l'analyse thermique(ATG, DTG et DSC) , la spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier
(FTIR) , la spectrométrie de masse et la spectroscopie RMN du solide du 31P,27Al,13C et 1H.
Nous avons étudié l'influence de certains paramètres physico-chimiques sur la cristallinité et la
morphologie des matériaux obtenus, à savoir les effets de :
- la température et de la durée de la cristallisation - du pH du milieu réactionnel - de la dilution du choix des sources de réactifs, du structurant, du solvant et également - l'influence de l'addition
d'anions tels que les ions WO4-- et F-.
Nous avons utilisé comme métaux des éléments de transition : tungstène: W (+ VI) ; Cobalt: Co(+
II) ; zinc: Zn(+ II ); nickel: Ni(+II); cuivre: Cu(+II); fer: Fe (+II) et également de l'aluminium: Al
(+III).
Nos travaux ont abouti à la préparation de différentes phases (dont certaines sont bimétalliques).
Ces matériaux étant susceptibles d'être appliqués dans les domaines notamment de la catalyse et
de l'adsorption, nous avons déterminé leur acidité totale (sites acides de Lewis et de Br?nsted) et
estimé leur aptitude catalytique dans une réaction d'oxydation organique.
Téléchargement