Qu`est-ce qu`une activité économique solidaire réussie - Pekea-fr

publicité
Qu’est-ce qu’une activité économique solidaire réussie ?
Atelier animée par Annaïg Hache, CODESPAR (présidente). Avec les interventions de Josette
Combes, responsable du DESS « Nouvelle économie sociale » à Toulouse et Pierre-Yves
Jean, président d’une SCOP.
Idée d’animation de l’atelier : contribution de chaque participant à la définition d’une
activité économique réussie sur le plan solidaire.
Pour ce faire, les participants ont quelques minutes pour écrire sur des post-it leurs
expériences ou réflexion.
Les idées des participants :
- subjectivité positive
- besoins partagés, enjeux communs. Avec un contre-exemple : Agence Immobilière
mettant en relation des exclus et des propriétaires privés
- réciprocité, échange, coopération, participation, appropriation, travail collectif
- Pouvoir négocié, démocratie interne par la formation continue. La formation étant le
moyen de fournir la polyvalence aux travailleurs
- Se base sur la proximité géographique, lien avec l’environnement, le territoire. Ancré
dans un territoire et 1 population
- S’appuie sur des relations humaines (prendre le temps de ces relations)
- Valorisation des personnes, tolérance, gestion de conflit. Respect des valeurs, des
cultures, des rythmes de chacun. Porter de l’attention à la santé des travailleurs.
- Diffusion des valeurs, effet dynamique sur le milieu : les tiers secteur doit faire bouger
les autres
- Auto gestion effective
- Politiser l’économie solidaire (label par exemple), montrer à la société que c’est
possible d’avoir une activité économique autre que capitaliste
- Promotion de l’inter coopération
- Durabilité, viabilité mais attention de voir la structure comme un moyen et non
comme une fin
Intervention de Josette :
- Vocation de circuit court. Ne peut pas se faire à grande échelle. Par contre, il faut
mutualiser les moyens avec d’autres coopératives
- L’économie solidaire est une réponse à une demande d’un système horizontal.
- Mais qui est solidaire avec qui ? Il est préférable que les producteurs et les
consommateurs aient les mêmes intérêts, participent ensemble à la définition des
besoins.
- Gains de productivité ne doivent pas se situer à un niveau monétaire, mais au niveau
de la qualité du temps, de la participation. Ce qui n’est pas gagné en argent est gagné
autrement
- Contrairement au mépris par notre société des savoir-faire manuel, l’activité doit
valoriser ces savoir-faire utiles.
- Accessible à tous sans gêne : il faut éviter la charité
- Démonétisation des activités qui n’en n’ont pas vocation
- Politiser le marché, s’adresser à tout le public, afin de faire s’écrouler à sa base (la
consommation) le marché capitaliste
Téléchargement
Explore flashcards