CP 67 2013 Sortir de la crise en empruntant de nouvelles voies

publicité
COMMUNIQUÉ DE PRESSE n° 67/2013
31/10/2013
Sortir de la crise en empruntant de nouvelles voies
Depuis 2008 et les débuts de la crise, quelles leçons avons-nous tirées de cette course aux gains
rapides qui a perverti nos économies conduisant de nombreux pays européens à la récession, dans
laquelle les algorithmes ont remplacé les "traders" pour effectuer des transactions à la
microseconde et où le cours boursier d'une entreprise n'a plus rien à voir avec sa situation réelle?
Il est temps, enfin, de comprendre que seules des réformes de fond nous permettront de
retrouver le chemin d’une économie durable, accordant suffisamment de poids à la
redistribution des richesses pour être au service de la société dans son ensemble.
De nombreux esprits, moins conventionnels que le concert des économistes n’ayant pas vu la crise
venir, réfléchissent à de possibles réformes pour retrouver le chemin d'une économie durable. C'est
le cas de Lord Adair Turner, ancien Président de l'Autorité britannique de régulation des marchés
financiers, qui propose de distinguer entre les activités financières socialement utiles et celles
socialement inutiles. Il est temps en effet de favoriser celles qui financent des projets durables et
alimentent l’économie réelle et pourquoi pas, d’oser interdire celles qui y nuisent et qui sont à
l’origine de tant de sacrifices déjà.
Avec une activité financière stabilisée, "socialement utile", l’argent investi pourra jouer son rôle
levier de développement, en faisant correspondre le calendrier des investissements aux besoins
l'industrie. Seule une politique privilégiant l’investissement durable permettra à l’Europe de
réindustrialiser, seuls des outils de financement et d'innovation adaptés favoriseront
développement des entreprises en Europe.
de
de
se
le
D’autres pistes d’amélioration doivent être suivies et notamment celles qui reposent sur des outils
sortant du cadre de référence habituel, qui ont fait leur preuve sur le terrain et favorisé parfois,
comme en Hongrie, la sortie de la récession et le maintien d'importants bassins d'emplois.
Contrairement à la Grèce, ce pays a réduit sa dette de 81 % du PIB en 2011 à 77 % en 2012 sans
faire plonger son économie, en maintenant notamment son taux de chômage autour des 10 %. Et
pour cela, il a fait le choix de solutions non conventionnelles – dont il reste néanmoins à voir les
effets à long terme.
Soyons audacieux, n'ayons pas peur de sortir des sentiers battus. C'est ainsi que l'Europe
reviendra à une économie véritablement au service des Européens.
Pour de plus amples informations, veuillez contacter:
Unité Presse du CESE
Courrier électronique: [email protected]
Tél.: +32 2 546 8641
+32 473 866 893
+32 473 864 829
_______________________________________________________________________________
Le Comité économique et social européen assure la représentation des différentes composantes à caractère
économique et social de la société civile organisée. Il constitue un organe consultatif institutionnel, établi en
1957 par le traité de Rome. Grâce à sa mission de consultation, ses membres, et donc les organisations qu'ils
Rue Belliard 99 – 1040 Bruxelles – BELGIQUE
Tél.: +32 25468641 – Fax: +32 25469764
Courrier électronique: [email protected] – Internet: www.eesc.europa.eu
Suivez le CESE sur
FR
représentent, peuvent participer au processus décisionnel de l'Union européenne. Il compte 353 membres
venus de l'Europe entière, qui sont nommés par le Conseil.
_______________________________________________________________________________
Rue Belliard 99 – 1040 Bruxelles – BELGIQUE
Tél.: +32 25468641 – Fax: +32 25469764
Courrier électronique: [email protected] – Internet: www.eesc.europa.eu
Suivez le CESE sur
Téléchargement
Explore flashcards