Faisceaux descendants : Les fibres des faisceaux pyramidaux

advertisement
Faisceaux descendants :
Les fibres des faisceaux pyramidaux partent du cortex, descendent l’encéphale et se projettent au
niveau de la corne ventrale de la ME. A cet endroit, les fibres se connectent principalement avec
des motoneurones alpha et sigma. Ils sont responsables des mouvements volontaires, prcéis,
rapides, élaborés avec les extrémités. On distingue deux faisceaux pyramidaux : le faisceau
pyramidal croisé au niveau dorsal, et le faisceau pyramidal direct du côté ventral.
Les faisceaux extra pyramidaux on pour originie le tronc cérébral et se projettent dans la ME. Ils
assurent la régulation de la motricité semi automatique et automatique.
Faisceau rubro spinal : noyau rouge  ME
Faiseceau reticulo spinal : information reticulée  ME
Faisceau tecto spinal : tectum  ME
Faisceau vestibulo spinal : noyaux vestibulaires  ME
II. SNC : TC
1. Morphologie
Le tronc cérébral est une zone de croisement des voies nerveuses reliant différentes parties du
SNC. Il est important car il renferme les centres vitaux. Il est constitué des 1ers éléments du
cerveau primitif.
La limite inférieure est la zone de jonction avec la ME. La limite rostrale est la séparation avec le
cerveau. On distingue 3 grandes régions : le mésencéphale, la protuberence annulaire (pont), le
bulble, le cervelet.
Chiasma optique : zone de croisement des voies visuelles.
Tige pitulaire : relie hypothalamus et hypophyse.
Pyramides bulbaires : une de chaque côté de la ligne médiane du SN. Constitué d’une
concentration de fibres pyramidales (1 millions).
Pédoncule : zone de concentration de fibres nerveuses.
2. Structure
a. SG
En chiffres romains, on note les 12 paires de nerfs craniens suivant l’axe rostro caudal.
I : olfactif
II : optique
II, IV, VI : moteur oculaire commun, pathétique, moteur oculaire externe -> mouvement oculaire,
orientation du regard
V : trijumeau -> sensibilité de la face
VII : facial -> sensibilité de la face
VIII : nerf auditif
-
Composante cocheleaire : fibres qui prennent originie au niveau de la choclée (organe de
l’audition)
-
Composante vestibulaire : fibres qui partent du vestibule et qui transmettent des infos pour
l’équilibre.
IX : glosso pharyngiens -> active les muscles phonatoires
X : vague ou pneumo gastrique -> contrôle de l’activation respiratoire, viscérale.
XI : spinal -> contrôle des muscles du cou
XII : grand hypoglosse -> secretion salivaires
Membrane tectoria : sépare le 4ème ventricule du cervelet
Trou : voies de passages du LCR entre l’espace ventriculaire et l’arachnoïde pour le
renouvellement du LCR (ventricule produit du LCR).
La SG est constituée de 3 éléments majeurs :
-
Noyaux des nerfs craniesn : 12 paires de noyaux
-
Noyaux propres du TC constitué par une série de petits noyaux
o Burdach et Goll : traitement des infos de la sensibilité tactile fine, produite par les
articulations.
o Olive bulbaire : régulation motrice en synergie avec le cervelet.
o Noyaux du pont : régulation motrice en permettant le transfert des infos du cortex
au cervelet.
o Snoire : contrôle de la motricité, les neurones de SN dysfonctionnels sont à
l’origine de Parkinson.
o Noyaux rouges : coordination de la motricité volontaire en synergie avec le
faisceau pyramidal
o Noyaux gris des tubercules (4) : tubercules quadrijumeaux antérieurs -> codage des
infos visuelles, tubercules postérieurs -> codage des infos auditives.
-
Noyaux réticulaires ou formation réticulaire : structure complexe, réseau dense de
neurones constituants plusieurs noyaux dont les limites sont mal connues. Selon son
emplacement on parle de formation réticulaire pontique (coordination mouvement de la
tête et des yeux), bulbaire (contrôle des fonctions vitales) ou mésencéphalique (régulation
des états de veille).
b. SB
Fibres nerveuses d’association : relient 2 endroits du TC.
Faisceau cortico nucléaire (cortex -> noyau des nerfs craniens).
Décussation : 20% des fibres du faisceau primitif vont constituer le faisceau pyramidal direct et
restent du même côté du SN jusqu’à la ME. 80% croisent le ligne médiane au niveau du bulble et
forment le faisceau pyramidal croisé.
Téléchargement