Méthodologie Partie III Epreuve composée

publicité
Année 2012-2013
Méthodologie Partie III Epreuve composée
I. Travail à faire au brouillon
Etape 1 : Je lis et j'analyse le sujet



je dégage les mots-clés et je les définis précisément

je questionne le sujet en le contextualisant. Vous devez montrer que :
* vous comprenez les ENJEUX du sujet
* vous savez dans quel CONTEXTE il se pose : je délimite le cadre spatio-temporel
* vous devez indiquer au lecteur par quel CHEMIN vous allez y répondre.
je relie le sujet à un ou plusieurs chapitres du cours
je comprends le type de sujet : discussion (« Dans quelle mesure... », « Peut-on ... »), analytique (« Comment... », « Montrez
que... »)
 je reformule le sujet formule la/une problématique = question centrale ou fil directeur du devoir
Conseil : Commencez par « Ce que je veux démontrer c’est que …».
 j'élabore, si je les ai, les axes provisoires du plan formulés sous la forme d'une phrase affirmative.
Votre développement peut comporter deux parties mais il peut également être constitué de plusieurs § qui s’enchaînent de façon cohérente.
Etape 2 : Je mobilise mes connaissances en lien avec le sujet : mots-clés, mécanismes (principaux schémas explicatifs), théories,
auteurs, faits d’actualité ou historiques
Etape 3 : J'analyse les documents et les mets en relation avec mes connaissances
N° du doc, nature
et source
Idées principales
Lien avec la
problématique
Connaissances que je peux y
associer
Données chiffrées que je peux
utiliser
Lien avec d'autres
documents
Faites des calculs élémentaires
Conseil méthodo : utilisez des couleurs différentes pour surligner les différentes idées des documents
Etape 4 : Je construis le plan d’un raisonnement argumenté s’appuyant sur les documents



triez, regroupez et classez les idées issues de l’analyse des documents
opérez, à l’intérieur de chaque grande partie, des regroupements d’idées qui vous permettront de dégager vos arguments
vous pouvez construire votre raisonnement en 2 parties, composées chacune de 2 ou 3 §, ou en plusieurs § qui s’enchaînent de
façon cohérente.
* Chaque paragraphe = un argument (A-E-I : j'Affirme une idée, je l'Explicite, je l'Illustre par un exemple ou une
donnée statistique issue des documents).
* Marquez un alinéa pour chaque §.
Remarque : Si vous construisez votre raisonnement en deux parties, donnez un titre à chaque partie et sous-partie impérativement
formulé sous la forme d'une phrase affirmative. Les sous-parties doivent permettre de traiter la partie.
* hiérarchisez vos arguments (donc vos §) : du plus important au moins important.
Etape 5 : J'élabore l'introduction

accroche facultative : fait d'actualité ou historique ou chiffres clés visant à amener le sujet (l'accroche n'est pas un prétexte
mais justifie le sujet)



définition des notions clefs
contextualisation et problématisation
annonce du plan
Etape 6 : J'élabore la conclusion




rappel de la problématique : « Nous nous étions demandé si..... »
bilan des deux parties : « Nous avons montré tout d'abord que.....puis que....... »
réponse à la problématique : « Nous pouvons donc dire que...... »
ouverture : élargir les perspectives du sujet sur une question plus générale : « Nous pourrions alors nous demander si..... »
II. Travail de rédaction sur la copie


Je rédige l'introduction


Je rédige une phrase de transition entre mes paragraphes
Je rédige le développement en respectant les consignes suivantes :
Remarque : Si j’ai un plan en 2 parties, je rédige une introduction partielle : je pose l'idée de ma partie et j'annonce mes sous-parties
Un argument = un paragraphe (A-E-I) :
1/ je pose l'idée en marquant un alinéa (Tout d'abord...)
2/ je l'explicite en mobilisant les docs et/ou connaissances personnelles (En effet,...)
3/ je l'illustre en mobilisant les docs et/ou connaissances personnelles (Par exemple...)
4/ je conclus mon idée (Donc …) et fais le lien avec l'argument suivant.
Je rédige la conclusion
Année 2012-2013
Méthodologie Partie III Epreuve composée
Petits conseils :


Relisez mon devoir pour corriger les éventuelles fautes d'orthographe


Utilisez des connecteurs logiques (tout d'abord, en effet, par exemple, donc, or, etc.)
Votre copie ne doit pas agresser visuellement le correcteur : aérez vos parties, marquez des alinéas pour chaque argument,
introduction et paragraphe
Soignez votre écriture et mon style d'écriture : je n'utilise pas le futur, je ne donne pas mon avis
Eléments de correction du sujet (Nathan p 61)
Sujet : A l’aide de vos connaissances et des documents, vous montrerez que les
fluctuations économiques peuvent trouver leur origine dans des chocs de demande
I. Travail à faire au brouillon
Etape 1 : Je lis et j'analyse le sujet
 je dégage les mots-clés et je les définis précisément
fluctuations économiques = ensemble des variations de l'activité économique au cours du temps, qui
correspondent à des mouvements de ralentissement ou d'accélération du rythme de la croissance.
A des périodes de croissance soutenue (expansion => hausse de la consommation, de l'investissement, des prix etc.)
succèdent des périodes de forts ralentissements, voire de recul de l'activité productive pendant une période plus ou moins
longue (récession ou dépression).
chocs de demande = perturbation de l'activité économique liée à une modification à la hausse ou à la baisse
d'une des composantes de la demande globale adressée aux producteurs.
Demande globale = consommation finale + investissement + demande extérieure
On ici considérer ces chocs comme exogènes, c’est-à-dire indépendants de l’activité économique.

je relie le sujet à un ou plusieurs chapitres du cours

je comprends le type de sujet : discussion (« Dans quelle mesure... », « Peut-on ... »), analytique (« Comment... »,
« Montrez que... »)
montrer = affirmer et prouver

je questionne le sujet en le contextualisant : il faut aller plus loin qu'une simple reformulation du sujet. Vous devez
montrer que :
* vous comprenez les ENJEUX du sujet
Les fluctuations économiques se caractérisent par des périodes d’expansion et de récession qui ont des conséquences sur
l’économie réelle => ainsi, une crise économique a des conséquences sociales => effets cumulatifs.
* vous savez dans quel CONTEXTE il se pose : je délimite le cadre spatio-temporel (à partir du
sujet seul ou des documents le plus souvent)
Pays développés
Des années 1950 à aujourd’hui => plusieurs crises ont traversé ces pays : choc pétrolier, crise asiatique,
crise des subprimes
* vous devez indiquer au lecteur par quel CHEMIN vous allez y répondre.
Remarque : ce point peut servir de base à la construction de la conclusion
 je reformule le sujet formule la/une problématique = question centrale ou fil directeur du devoir
Conseil : Commencez par « Ce que je veux démontrer c’est que …».
La croissance n’est pas un phénomène harmonieux mais elle connait une évolution cyclique. Si l’existence de crises est bien
antérieure à l’âge industriel, les crises ont changé de nature depuis le XXème siècle avec le développement du capitalisme.
Si la dernière crise en date débutée aux Etats-Unis en 2007 trouvait son origine dans les crédits immobiliers dits
subprimes, d’autres facteurs peuvent expliquer les fluctuations économiques à l’instar des chocs de demande.
Année 2012-2013
Méthodologie Partie III Epreuve composée
Comment les chocs de demande expliquent-ils les fluctuations économiques ?
 j'élabore, si je les ai, les axes provisoires du plan formulés sous la forme d'une phrase affirmative
Votre développement peut comporter deux parties mais il peut également être constitué de plusieurs paragraphes qui
s’enchaînent de façon cohérente.
I. Les chocs de demande positifs participent aux fluctuations économiques en engendrant des périodes d’expansion
II. Mais des chocs de demande négatifs peuvent aussi expliquer ces fluctuations.
Plan détaillé :
I. Constat : la croissance du PIB connaît des fluctuations
Des périodes d’expansion (exemple : le taux de croissance du PIB est passé de 2% en 1959 à 8% en 1960) et des périodes de
récession (1975, 1993 et 2008, seules années où le PIB diminue).
II. Des chocs de demande positifs sont à l’origine de périodes d’expansion
La baisse du prix du blé en volume (6 72 % entre 1973 et 2007) s’est accompagnée d’une hausse de la demande de blé et des
produits incorporant cette denrée.
Autre exemple (connaissances personnelles) : effets positifs de la réunification allemande sur la demande globale, stimulant
alors la croissance.
III.
Des chocs de demande négatifs peuvent aussi participer aux fluctuations économiques
- La crise asiatique de la fin des années 1990 (de la même manière que celle au Mexique en 1994) constitue un choc de
demande négatif pour les pays qui exportent vers ces pays.
En effet, la baisse de la valeur des monnaies asiatiques renchérit le prix de leurs importations, et induit alors une baisse des
exportations des pays avec lesquels ils commercent traditionnellement (cas en particulier de l’Allemagne à cette époque). Les
exportations étant une composante de la demande, cette crise a engendré une réduction de la demande globale en Europe, et
participé à la réduction de la croissance (estimée à 0,4 points pour l’Allemagne, et 0,15 points de croissance pour la France).
– Autre exemple (connaissances personnelles) : la crise de la « vache folle » entraîna un choc de demande négatif pour le
secteur bovin dans les pays touchés.
Cette baisse de la demande => baisse de la production => hausse du chômage
Risque = déflation
Téléchargement
Explore flashcards