chapitre fiches patient

publicité
CHAPITRE FICHES PATIENT
TRAITEMENT D'UN PNEUMOTHORAX
Madame, Monsieur,
De l'air a pénétré, entre le poumon et le thorax, dans la plèvre. Le poumon s'est rétracté ne
participant plus à la respiration. Il convient de placer un tube flexible dans la cavité pleurale pour
aspirer l'air. Votre médecin vous expliquera la nécessité du traitement. Vous devez en connaître les
risques prévisibles, rares, pour pouvoir prendre une décision éclairée. Cette fiche vous aidera à vous
préparer à l'entretien avec votre médecin.
Le traitement d'un pneumothorax :
Son objectif est d'aspirer l'air qui s'est introduit dans la cavité pleurale et à redéployer le poumon.
Un drain, tube flexible, est introduit entre deux côtes à travers la peau après une anesthésie locale.
Le drain est relié à un système qui aspire l'air de la cavité pleurale.
Dans les premières heures vous pouvez ressentir une sensation de tension, des douleurs, une toux :
symptômes normaux qui ne doivent pas vous inquiéter. Si cela est nécessaire des antalgiques vous
seront donnés.
Une radiographie du thorax vérifiera ensuite la réexpansion du poumon.
Après quelques jours, si le poumon reste complètement déployé le drain sera retiré. Par contre, si
les radiographies ne confirment pas l'efficacité du drainage, d'autres méthodes thérapeutiques qui
vous seront expliquées peuvent devenir nécessaires et.
Les complications :
Elles sont rares mais peuvent survenir dans certains cas :
-
Œdème du poumon lors de l'évacuation de l'air : sans danger car immédiatement traité.
Blessures des vaisseaux sanguins entre les côtes : ils se referment le plus souvent spontanément.
Blessures des nerfs qui entraînent des douleurs ou une sensation d'engourdissement.
Blessures des organes thoraciques ou abdominaux exceptionnelles.
Emphysème sous cutané, gonflement de la peau, qui correspond à l'obstruction du drain : vous
devez le signaler aux infirmières.
Infection de la plèvre, très rarement, qui peut nécessiter un traitement antibiotique ou un lavage
de la plèvre.
Réactions allergiques à l'anesthésie, exceptionnelles.
Votre médecin saura, face à ces incidents, prendre les mesures appropriées.
Les précautions à prendre pendant le traitement :
Après la mise en place du drain vous devrez éviter les gestes qui peuvent déplacer le drain.
Vous devez avertir votre médecin ou les infirmières si l'essoufflement réapparaît ainsi que des
douleurs dans le thorax ou au niveau des épaules.
Informations à donner à votre médecin :
Vous devez l'avertir si vous avez présenté :
-
allergie aux anesthésiques, à certains médicaments
maladie respiratoire : pleurésie, tuberculose
maladie sanguine ou hémorragies fréquentes (saignement de nez)
traitement anticoagulant ou aspirine
phlébite ou embolie pulmonaire.
Vous devez lui dire si :
-
vous fumez
vous êtes enceinte.
Autres questions :
Dans votre cas, ce traitement est nécessaire pour redéployer le poumon. Aucun autre traitement plus
simple ne peut donner le même résultat. Nous sommes à votre disposition pour répondre à vos
questions.
Déclaration de consentement ou de refus :
Des informations détaillées concernant le traitement d'un pneumothorax m'ont été données par le
Dr…………………………………..……. Il m'a été précisé les risques particuliers, les alternatives
diagnostiques et les complications possibles.
-
J'estime avoir été suffisamment informé(e) et donne par la présente mon consentement à un
traitement du pneumothorax prévu
Signature du patient
Date
Signature du médecin
En cas de refus de l'examen :
Après mon entretien d'information, le patient a refusé l'examen. Je l'ai informé(e) des possibles
suites de refus.
Date
Signature du patient
Signature du médecin
Téléchargement
Explore flashcards