Muscle antéro latéraux du tronc

publicité
MYOLOGIE DU TRONC
Introduction
Deux grandes régions séparées par le plan des Apophyses Transverses :

Post (la plus fournie) : le rachis et les muscles annexés (le transverse)

Ant et Lat : les muscles larges et les muscles droits
Au niveau des transverses : 3 muscles larges et plats. De la profondeur en périphérie : le transverse ; l’oblique interne (s’enroule sur
l’abdomen) ; le plus superficiel : l’oblique externe.
Ces muscles sont connectés par des terminaisons aponévrotiques aux aponévroses des droits de l’abdomen.
Paroi Post du tronc

1° groupe : tout ce qui est derrière les ApoT

2° groupe : dans le plan (le plus fourni)

3° groupe : en Avt.
En arrière : 4 plans successifs
Plan profond
2 tractus musculaires : 1) tractus médial (contre les vertèbres) ; 2) tractus latéral.
Tractus médial : rempli les gouttières para-épineuses (épine/transverse) jusqu’à l’occiput. 2 types de muscles :

strictement longitudinaux (entre vertèbres) :
o l’épi-épineux : le lg des épineuse et surtout dvpé dans la région du thorax.
o l’inter-épineux : dvpés au niveau lombaire et cervical car mobiles (peu vers le thorax). Un à gauche et 1 à droite.
o petits muscles intertransversaires : dvpés au niveau lombaire et cervical (quasi-nul vers le thorax). Un droite et 1
gauche et un Ant et un Post la plupart du temps

éléments obliques :
o le multifidus : 3 faisceaux d’un même épineuse :
 épineuse -> transverse -1 (court)
 épineuse -> transverse -2 (long)
 épineuse -> transverse -3 ou 4 (très long)
Tractus latéral : un peu plus superficiel, formé de 4 muscles

En Dd : longissimus : des épineuses lombaires -> côtes et ApoT de l’ensemble du rachis. Au niveau du cou on en distingue 2 :
longissimus du cou (Longissimus coli) se prolongeant en longissimus capiti jusqu’au mastoide.

Ilio-costal : crête iliaque -> côtes et rachis cervical
o partie basse : ilio-costal lombal (iliaque -> apoT costiforme lombaire)
o partie moyenne : ilio-costal thoracique (ApoT et chaque côtes)
o partie cervicale : ilio-costal cervical (ApoT)

tout en haut, en Dh : splénius coli : épineuse de T4 à T6 -> apoT de C1 et C2

tout en haut, en Dh : splénius capiti : épineuse C4 à T3 (charnière cervico-thoracique) -> Bd Post de la mastoide
Voie d’approche chirurgicale : dans le plan entre les 2 tractus (longissimus et multifidus)
Tout en bas : la « racine » des tractus s’insère dans les gouttières sacrées latérales et la crête iliaque=> masse commune
sacrolombaire.
Innervés TOUS par la branche Post du nerf lombaire de cet étage (au dessus de Lx par exemple) qui sort du trou de conjugaison, se
divise en 2 (Ant et Post) et se faufile entre la couche graisseuse du longissimus.
Fonction : Post des transverses donc érecteur du rachis (lordose lombaire) ; accessoirement : inclinaison homolat du rachis.
Plan des petits dentelés postérieurs : PDPS+PDPI+aponévrose
Ce sont de petits muscles plats annexés aux charnières cervico-thoraciques et thoraco-lombaires.

Petit Dentelé Post Sup (PDPS) : épineuses C7 à T3 -> en bas en Dh (s’enroule sur le thorax) -> 4 premières côtes.

PDPI : épineuses (T11 à L3) -> en Ht en Dh, face Post des 4 premières côtes

ApoN intermédiaires entre PDP s’attache aussi sur les épineuses et les côte : l’Apo des PDP
L’ensemble se comporte comme un muscle et forme le plan des PDP.
Fonction : important aux niveaux respiratoire : élargissement du thorax vers le bas et vers le Ht.
Plan du rhomboide et de l’angulaire

Rhomboide : épineuses C6C7 (petit R) + T1 à T4 (grand R)->Bas vers le Bd axial de la scapula
o faisceau Sup : petit rhomboide -> sur l’angle de la scapula
o faisceau Inf : au-dessus angle Bd Méd= grand rhomboide

Elévateur de la scapula : ApoT de C1 à C4 -> Dh : angle SupInt de la scapula.
Forment un plan unique innervé surtout une branche du plexus brachial : le nerf de l’angulaire et du rhomboide.
Fonction : PR (sonnette externe ; élévateur moignon) ; GR (inverse). Les 2 cstituent un fixateur de la scapula.
Plan du grand dorsal (++)
Muscle du rachis et du membre supérieur, monte de la région lombosacrée sur épineuses thoraco-lombaire se termine après avoir
frôlé la scapula sur fond de la gouttière bicipitale.
En bas : plusieurs insertions via une immense lame aponévrotique superficielle: aponévrose d’origine du grand dorsal (ou fascia
thoraco-lombaire). Tout en bas sur coccyx puis crête sacrée médiane puis épineuses de L1 à L5 puis épineuses de T6 à T12 ainsi que ¼
Post de la crête iliaque. L’apoN recouvre la masse commune.
Le muscle plat né de cette apoN monte en s’enroulant sur la face postérolat du thorax en Arr des muscles Post du tronc et de
l’abdomen pour finir en digitations charnues sur 3-4 dernières côtes (inconstant), se torsade en frôlant l’angle inférieur de
l’omoplate (inconstant)
Se transforme en tendon terminal arrive en dessous en Arr du GR puis passe en Avt. GD et GR forme un tendon commun à distance
de la scapula (limite inf du carré de velpeau et triangle tricipitohuméral -> gouttière bicipitale.
Actions

sur l’humérus : Add ; rotation int ; extenseur, abaisseur et rétropulseur du moignon.

humérus fixe : élève le tronc (béquille)
Innervation : Plexus brachial (commune avec GR) donc très utile chez les hémiplégiques.
Plan des ApoT (plan moyen) : muscle carré des lombes
Muscle à la fois au rachis et à l’abdomen Post.
Constitué de 3 faisceaux principaux supperposés sur 3 plans :

costo-iliaque (le plus Post) : côte 12 -> ¼ Post crête iliaque. Trajet quasi vertical

faisceau transverso-iliaque : crête iliaque -> ApoT lombaires L1 à L5. Oblique en Bas en Dh.

faisceau costo-transversaire (le plus Ant) : ApoT L1 à L5 ->12° côte. Oblique en Ht en Dh.
Le carré de lombes est applati d’Avt en Arr et ces faisceaux forme un réél tissage en 3 plans avec des fibres orientées différemment :
corset prévenant les hernies abdominales potentielles. Un des muscles principal du flanc.
Fonction :

maintenir les viscères intra-abdominaux.

ascension du bassin via aile illiaque homolat : muscle supenseur du bassin (stabilisateur pdt la marche)

bassin fixe : inclinaison homolat du rachis.
Plan du psoas-iliaque : Avt du tronc
Immense muscle du tronc et membre inférieur, en Avt du rachis et des transverses. Constitué par l’ensemble de 2 muscles : l’iliaque
et le psoas. Le muscle le plus en Arr du tronc.
Psoas
C'est un muscle du membre inférieur et du Rachi. Il est formé de deux faisceaux (deux plans) : un plan transversaire et un plan
corporéal.


Le plan transversaire s'insère sur le sommet des cinq apophyses transverses lombaires.
Le plan corporéal s'attache sur les disques intervertébraux de T12 à L5, sur les marges adjacentes et sur des arcades
fibreuses (qui sont devant le corps vertébral) par dessous lesquelles passent les artères segmentaires issues de l’aorte.
Entre ces deux plans existe un espace dans lequel se trouvent les branches antérieures des nerfs lombaires (à chaque étage, le nerf
sort par le trou de conjugaison. Chaque nerf se divise en deux branches dés le foramen intervertébral : une branche antérieure et une
branche postérieure qui par en arrière). Ces branches antérieures des nerfs rachidiens forment le plexus lombaire (dans cet espace
cellulo graisseux).
Ces deux plans descendent obliques en bas en dehors et en avant, et se confondent peu à peu pour se transformer en un corps unique
qui se termine en dedans de l'iliaque par un tendon. Cet ensemble musculaire reste au-dessus du détroit supérieur (ligne innominée).
Iliaque
Il s'insère sur toute la surface osseuse interne de l'aile iliaque interne. Ce muscle est situé en dehors du psoas. Il se dirige oblique en
bas est légèrement en avant ; rejoint peu à peu le psoas jusqu'à la formation d'un unique tendon terminal ilio-psoas. Ce tendon passe
devant le bord antérieur de l'os iliaque juste en dehors de l'éminence iliopectinée. Il passe au-dessous d’un ligament très important :
l'arcade crurale ou ligament ilio-pubien. L'arcade crurale et reliée à l'éminence ilio-pectinée par la bandelette ilio-pectinée. Ainsi le
psoas passe dans un grand orifice ostéofibreux:




en avant l'arcade crurale
en arrière le bord antérieur de l'os iliaque
en dehors l'épine iliaque antéro-supérieure
en dedans la bandelette iliopectinée
En dedans de la bandelette ilio-pectinée, le bord antérieur de l'os iliaque délimite avec l'arcade crurale un autre orifice que l'on
appelle le septum fémoral dans lequel passe l'artère fémorale, qui sort du bassin, et la veine fémorale qui y rentre.
Dans l'orifice du muscle psoas, devant le bord antérieur de l'os iliaque passe :


contre l'épine iliaque antéro-supérieure : le nerf cutané latéral de la cuisse (en dehors du psoas)
en dedans, contre la bandelette ilio pectinée passe le nerf crural (nerf fémoral)
Le tendon ilio-psoas passe ensuite devant le cotyle et devant l'articulation de la hanche avec sa capsule articulaire. Il forme le versant
interne du plancher profond du triangle de Scarpa. Il est souvent séparé de la capsule articulaire de la hanche par une bourse séreuse
de glissement. Le tendon fini en se terminant sur la surface postérieure petit trochanter. Le tendon psoas-iliaque était oblique en bas
en dehors et en avant, il se réfléchit et change de direction contre le bord antérieur de l'os iliaque, il se dirige alors obliquement en
bas et en arrière vers le petit trochanter.
Les actions du psoas iliaque :


si la hanche et le bassin sont des points fixes, la contraction d'un côté entraîne la contraction homolatérale du Rachi, une
rotation controlatérale du Rachi lombaire, ce qui porte la face antérieure du tronc de l'autre côté. Une contraction bilatérale
entraîne un creusement de la lordose lombaire.
Si le point fixe est au bassin et au Rachi : le psoas fléchit la hanche (c'est le fléchisseur principal). Le tendon s'insère derrière
le petit trochanter ce qui lui donnent un effet de rotation externe.
Le psoas est très richement innervé par tout le plexus lombaire (surtout L2L3L4) c'est une innervation pluri étagée. Ce muscle sera
difficilement paralyser lors d’une chirurgie.
Les muscles psoas et iliaques sont séparés par un sillon avant de finir et de s’accolerr dans la fosse iliaque interne. Au fond de ce
sillon passe le nerf fémoral qui croise peu à peu le psoas pour aller sous l'arcade crurale. Tous les nerfs qui émergent du p lexus
lombaire passent autour du psoas (le nerf obturateur et le nerf fémoral en dedans, le nerf cutané latéral de la cuisse en dehors)
Action du psoas sur le bassin :

si le Rachi et le fémur sont les points fixes : le bord antérieur de l'os iliaque repoussé vers l'arrière et la région du pubis est
basculer en avant (rétroversion du pubis).
Remarques :
 pathologie de bursite car bourses séreuses sur les plans de glissement capsulaire et iliaque.

Psoas=> dire passage du plexus lombal.
Muscle antéro latéraux du tronc
On a deux grands groupes :
o En haut au niveau du thorax : les muscles intercostaux
o En bas, au niveau de l’abdomen : les muscles droits et larges
Muscles intercostaux
Ce sont des muscles segmentés. Il est important de constater que la paroi du tronc est une immense paroi qui par de la base du cou
et qui va jusqu'au bassin (limites osseuses et ligamentaires). Cette paroi du tronc est formée par les côtes, et plus bas par une paroi
musculaire pure ce sont les abdominaux. Chaque cote a segmenté la paroi musculaire, ce sont les mêmes muscles que les
abdominaux.
Les intercostaux contribuent à fermer la paroi thoracique pour ne pas que les poumons sortent. Espace intercostal : le périoste de la
côte se confond avec le fascia endothoracique. En dehors il y a la peau. Chaque cote présente : un bord supérieur, une face interne et
externe, un bord inférieur qui présente une gouttière contre laquelle cheminent le pédicule vasculo nerveux intercostal avec la veine
intercostale.
Muscle intercostal externe
NB : Bord inférieur d’une côte : gouttière costale. En dedans de la côte : fascia endothoracique + plèvre pleurale. Les côtes se
terminent en avant par du cartilage.

Origine : sur le bord supérieur de la cote sous jacente

Trajet : en avant et en bas

Terminaison : lèvre externe de la gouttière costale de la côte sus jacente
Il va courir dans l’espace intercostal mais pas dans toute sa longueur. En effet, il ne dépasse pas en avant la région des articulations
chondro-costales, et en arrière les articulations costo-transversaires.
Muscle intercostal moyen

Origine : bord supérieur de la côte sous jacente

Trajet : en haut et en avant

Terminaison : lèvre externe de la gouttière costale de la côte sus jacente
Il ne dépasse pas la ligne axillaire moyenne en arrière et se prolonge en avant jusqu’au bord du sternum.
Muscle intercostal interne

Origine : bord supérieur de la côte sous jacent

Trajet : vertical

Terminaison : bord interne de la gouttière costale de la côte sus jacente
Il est tapissé, en profondeur, par le fascia endothoracique et la plèvre pleurale et s’étend de l’angle postérieur des côtes en arrière
jusqu'à a peu près 5 cm en arrière du bord latéral du sternum.
Ainsi les fibres des muscles intercostaux se croisent dans les trois plans de l’espace et constituent ainsi un véritable tissage (cf carré
des lombes). Ils donnent cet aspect de corset.
Action : Rapprocher les cotes et mettre le tout en tension
Remarques sur la vascularisation et l’innervation des côtes
Dans l’espace intercostal chemine aussi l’artère intercostale dans la gouttière intercostale ainsi que la veine et le nerf intercostal. De
la profondeur à la superficie, on a le nerf, la veine et enfin l’artère. Constitution du paquet vasculo-nerveux :
L’artère segmentaire issue de l’aorte va se diviser en une branche antérieure et une postérieure. La branche antérieure va courir dans
l’espace intercostal et devenir ainsi l’artère intercostale. Elle se divise ensuite en deux branches au niveau du muscle intercostal
moyen :


La branche profonde va s’anastomoser avec des artères verticales : les artères mammaires internes justes derrière le sternum.
La branche superficielle qui passe en avant du muscle intercostal moyen.
En arrière l’aorte, en avant les artères mammaires internes verticales, et entre les deux, les artères intercostales qui réunissent les
deux. On a des anastomoses qui permettent de compenser un déficit vasculaire.
Téléchargement
Explore flashcards