Chapitre 2 : LES DEFENSES DE L`ORGANISME

publicité
Chapitre 2 : LES DEFENSES DE L’ORGANISME
CONSTAT : Même infecté, l’organisme peut guérir. Cela se fait plus ou moins rapidement.
PROBLEME : Comment expliquer que l’on guérit ?
HYPOTHESE : On suppose que l’organisme a les moyens de se défendre
1- LE SYSTEME IMMUNITAIRE
Définition : L’immunité est la faculté d'un organisme à ne pas devenir malade face à un agent pathogène.
• Activité 1 : Présentation du système immunitaire (poly)
Lors d'une maladie, la quantité de leucocytes augmente, ceux-ci doivent permettre à l'organisme de se
défendre. L’ensemble des organes : rate, moelle osseuse, ganglions lymphatiques et thymus participent
également dans les réactions immunitaires. Ces organes et ces cellules constituent le système
immunitaire.
2. Une Réaction immédiate de l’organisme.
Pb : Lors d’une blessure légère, des micro-organismes peuvent pénétrer dans l’organisme. Comment
l’organisme se défend-il contre les micro-organismes ?
Hypothèse : les micro-organismes sont éliminés par des leucocytes
• Activité 2a: Une réaction inflammatoire (travail sur poly.) +
http://musibiol.net/biologie/animat/present.htm
Que deviennent les bactéries dans la cellule phagocytaire ?
• Activité 2b: Les étapes de la phagocytose (livre, p. 89 + animation biologie en flash )
Lors d'une infection, l'organisme met en place un système rapide de défense et d'élimination des agents
infectieux : la phagocytose grâce aux cellules phagocytaires, celle-ci est une réponse immunitaire. Elle se
traduit par une inflammation. (Réaction inflammatoire)
(Définition : réponse immunitaire : ensemble des réactions destinées à éliminer les éléments étrangers afin de
protéger notre organisme)
3. Des réactions plus lentes et spécifiques de l’organisme
Pb : Parfois, la réaction immédiate ne suffit pas à empêcher l’infection. Quelles sont alors les réactions qui
vont se mettre en place pour défendre l’organisme ?


Activité 3a : La reconnaissance de l’élément étranger par des lyphocytes ( doc. 4-6, p. 91.
Activité 3 b : Le mode d’action des lymphocytes ayant reconnu l’antigène
o Lors d’une infection bactérienne ( polyAc-Ag + rôle A c)
o Lors d’une infection virale ))
BILAN 3
http://www.educnet.education.fr/svt/anim/ticeamiens2004/JOBOUDIER/Flash/immunite_part2.swf
Lorsque l’infection se poursuit, des réactions immunitaires plus lentes se mettent en place. Elle font
intervenir d’autres leucocytes : les lymphocytes.
Le micro-organisme porte ou produit des molécules que l’on appelle : des antigènes que l’organisme
reconnait comme étrangères car elles sont différentes des siennes.
La reconnaissance de ces antigènes déclenche la multiplication des lymphocytes dans les ganglions
lymphatiques. Les lymphocytes B sécrètent alors dans le sang des molécules, les anticorps qui se fixent
sur les antigènes, neutralisent les micro-organismes et favorisent la phagocytose. Une personne est dite
séropositive quand elle possède dans son sang l’anticorps spécifique d’un antigène. (Exemple : séropositif
au HIV)
Les lymphocytes T se transforment en lymphocytes T tueurs qui détruisent par contact les cellules
infectées par un virus.
Chaque type de LB (Ac) et LT et spécifique d’un antigène.
4. Mémoire immunitaire et application médicale
Pb : Parfois certaines maladies n’apparaissent qu’une seule fois au cours de la vie de l’individu : Le système
immunitaire semble posséder une mémoire. Qu’est ce que la mémoire immunitaire et quelle est son
application en médecine
• Activité 4a : Le principe de mémoire immunitaire ()
• Activité 4a : Le vaccin : une application médicale de la mémoire immunitaire ()
BILAN 4
Certains des lymphocytes activés restent actifs et permettent aux réactions spécifiques d’être plus rapides
et plus efficaces lors de contacts ultérieurs (suivants) avec cet antigène. Ils sont le support de ce qu’on
appelle la mémoire immunitaire
- La vaccination permet à l’organisme d’acquérir préventivement et durablement une mémoire
immunitaire relative (des anticorps) à un micro-organisme (antigène) déterminé.
La vaccination est obligatoire pour certaines maladies.
Les rappels de vaccination permettent de tester et réactiver la mémoire immunitaire
Schéma bilan (animation ppt.)
Téléchargement
Explore flashcards