Les volcans et les séismes

publicité
La répartition mondiale des séismes
Les volcans et les séismes
La carte de répartition des grandes zones sismiques, comme celle des zones volcaniques, met en évidence de vastes surfaces peu ou pas
actives, « les plaques », limitées par des frontières très actives, au niveau des dorsales océaniques, des fosses océaniques et des chaînes
de montagnes.
Les volcans dans le monde
Les volcans actifs sont répartis de façon irrégulière à la surface de la Terre. On distingue deux grands types de volcans : les volcans
explosifs et les volcans effusifs.
Les volcans explosifs se trouvent en bordure de certains continents. Ils se situent de manière plus générale au niveau des zones de
subduction : zones où une plaque océanique s'enfonce sous une plaque continentale.
Les volcans effusifs les plus importants sont situés au fond des océans.
Les volcans du Massif central
Les volcans du Massif central forment, entre autres, la chaîne des Puys et les monts d'Auvergne, à l'ouest de Clermont-Ferrand. Les
éruptions ont commencé il y a environ 100 000 ans ; la dernière (il y a 3 500 ans) a pu être observée par des hommes.
Sur 35 km du nord au sud, une centaine de volcans de structure simple et de petite taille (pas plus de 300 m d'altitude) sont alignés le long
de lignes de fractures. Quatre-vingts environ sont des volcans coniques avec cratères ; ils ont émis des coulées de laves basaltiques (puys
du Pariou, de la Vache, de Lassolas ; le puy de la Nugère a rejeté la lave de Volvic). Sept sont des dômes de trachyte et d'andésite (le puy
de Dôme, le Sarcoui) et quinze, des dépressions circulaires produites par des explosions, parfois occupées par un lac de cratère (lac Pavin).
Les marges actives du Japon et du Pérou
On appelle zone de subduction une région de la planète où une plaque océanique s'enfonce sous une plaque continentale, définisssant ainsi
une marge active.
Les marges actives, telles celles de l'océan Pacifique, au niveau du Japon et du Pérou, présentent des caractéristiques communes :
- une fosse océanique, souvent associée à un prisme d'accrétion ;
- une chaîne volcanique qui se présente soit comme une cordillère marquant le rebord d'un continent, soit comme un arc insulaire ;
- une activité sismique intense, dont les foyers se répartissent sur un plan oblique, le plan de Wadati-Bénioff.
Les régions sismiques dans le monde
L'étude des données historiques et des données actuelles enregistrées par les sismographes a permis d'établir une carte des épicentres et
des magnitudes qui met en évidence les grandes régions sismiques. Par ailleurs, la localisation des épicentres et la mesure de la profondeur
des foyers permettent de relier les séismes à d'autres phénomènes géologiques résultant de l'activité interne de la Terre (subduction,
collision entre les continents, formation de croûte terrestre dans les dorsales océaniques, volcanisme).
Les séismes en France
La France n'est pas considérée comme une région fortement sismique. Pourtant, elle est située en bordure du continent euro-asiatique, aux
abords d'une zone de collision avec l'Afrique qui a formé les Pyrénées et les Alpes.
Les données historiques et actuelles permettent de localiser des zones potentiellement sismiques :
- dans les massifs récents, à savoir les Pyrénées et les Alpes (séismes relativement fréquents et intenses) ;
- dans les fossés d'effondrement d'Alsace et dans les vallées de la Saône et du Rhône (séismes de moyenne intensité) ;
- dans les massifs anciens, c'est-à-dire le massif Armoricain, le Massif central, les Vosges et les Ardennes (séismes d'assez faible
intensité) ;
- dans le Bassin parisien et le Bassin aquitain (séismes peu fréquents et de faible intensité).
Un rift continental
Les deux côtés d'un rift continental s'écartent lentement, entraînant de brusques affaissements à l'origine de séismes à foyers peu
profonds.
Le rift de l'Afrique de l'Est
Une zone sismique s'étend le long de l'Afrique de l'Est jusqu'en Syrie (Moyen-Orient), en passant par la mer Rouge. Elle correspond à une
grande cassure continentale, large et profonde appelée rift continental. Ce rift est occupé par de grand lacs (Nyassa, Tanganyika, etc.) et
l'altitude, en son centre, est inférieure au niveau de la mer.
Les caractéristiques géophysiques des zones de subduction
Téléchargement
Explore flashcards