Leçon 3 - av-buchshop.ch

publicité
Leçon 3
œuvrent sous la même Direction. La diversité de dons permet une diversité d'opérations;
"mais le même Dieu qui opère tout en tous." (1 Co 12:6b)…
Dieu offre différents dons aux ouvriers, afin qu’ils ressentent qu’ils ont besoin les
uns des autres. Il ne les accorde pas pour glorifier celui qui les possède, ni pour élever
l’homme, mais pour qu’ils soient utilisés à son service et pour élever le Sauveur du
monde.
Certains estiment leurs aptitudes trop différentes de celles de leurs collègues pour
travailler coude à coude avec eux. Mais lorsqu'ils prennent conscience de la nécessité
d'atteindre des mentalités différentes, - certains rejetteront la vérité si elle leur est
présentée par tel ouvrier, tandis qu'ils l'accepteraient si elle l'est différemment par un
autre, - les serviteurs de Dieu, en toute confiance, s'efforceront de travailler dans l'unité.
Bien que différents, leurs talents peuvent être régis par le même Esprit. Chaque parole et
chaque acte refléteront la bienveillance et l'amour ; et si chaque ouvrier s'acquitte
fidèlement de la tâche qui lui incombe, la prière du Christ pour l'unité des chrétiens sera
exaucée, et le monde saura qu'ils sont ses disciples. Signs of the Times, March 15, 1910
1er trimestre 2009
Sabbat après-midi, le 10 janvier 2009
Le Seigneur Dieu du ciel, qui a fait notre monde et qui a créé l’homme, conserve un
intérêt pour chaque âme. A chacun Il a donné son œuvre. Nous sommes collaborateurs
avec Dieu. Il y a diversité de dons, et chacun devrait apprécier le capital moral et
spirituel que Dieu lui a confié. Personne ne devrait traiter avec indifférence les talents
qui lui ont été confiés. Personne n’a le devoir de rendre des comptes pour des talents
qu’il n’a jamais reçus ; par ailleurs personne ne devrait se plaindre de la petitesse de ses
dons. Mais chacun devrait développer ce que Dieu lui a confié, œuvrant là où il peut et
donnant le meilleur service possible pour le Maître. Un talent bien utilisé, permettra
d’obtenir d’autres talents, et ces derniers encore d’autres. Celui qui n’a que quelques
drachmes peut servir Dieu avec ses drachmes ; s’il fait cela, au regard de Dieu, il sera
considéré comme fidèle aussi bien que celui qui a développé cinq talents.
Tous doivent prendre conscience de leur responsabilité individuelle afin
d’employer leurs talents à la gloire de Dieu selon leur habileté. … Que chacun apprécie
les dons que Dieu lui a confiés et qu’il les fasse fructifier d’une façon fidèle… Il y a
diversité de dons. Ainsi une grande œuvre doit être faite dans notre monde en utilisant
les biens que Dieu nous a confiés.
Ellen G. White, 1888 Materials, pp. 1439, 1440
Le Seigneur n'attribue pas à un homme quel qu'il soit un territoire particulier où il
serait le seul à pouvoir travailler. Cela est contraire à son plan. Il désire que partout où la
vérité s'introduit, différents esprits puissent exercer leur influence sur son œuvre. Aucun
homme n'a une sagesse suffisante pour se passer d'aide ; personne ne doit se sentir assez
compétent pour cela. Le fait qu'une personne est capable dans une certaine matière n'est
pas une preuve que son jugement suffise en d'autres matières et qu'elle ne puisse tirer
bénéfice de la sagesse que lui apportera un autre esprit.
Dieu a envoyé à son Eglise diversité de dons. Ils sont tous précieux et ils ont tous
leur place ; ils peuvent tous jouer leur rôle dans la préparation d'un peuple qui doit aller
bientôt à la rencontre du Seigneur.
Gospel Workers, p.48
Le ministère évangélique, p. 469
Dimanche, le 11 janvier 2009
Les talents que Christ a confiés à Son église représentent les dons et les
bénédictions impartis par le Saint-Esprit. "En effet, à l'un est donnée par l'Esprit une
parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit; à un
autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit; à
un autre le don d'opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le
discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l'interprétation
des langues. Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en
particulier comme il veut." (1 Co. 12:8-11) Tous les dons ne sont pas confiés à chaque
croyant, mais à chaque serviteur du Maître un don de l'Esprit ou un autre est promis,
selon les besoins, pour accomplir l'œuvre du Seigneur.
Dans toutes les dispositions que le Seigneur a prises, il n'y a rien de plus beau que
Son plan de donner aux hommes et aux femmes une variété de dons. L'église est Son
jardin, orné d'une variété d'arbres, de plantes et de fleurs. Il ne s'attend pas à ce que
l'hysope assume les dimensions du cèdre, ni que l'olivier atteigne la hauteur du palmier
élégant. De nombreuses personnes n'ont reçu qu'une préparation religieuse et
intellectuelle limitée, mais Dieu a une œuvre à accomplir pour cette classe de personnes,
si elle travaille avec humilité et Lui fait confiance.
Dieu a différentes façons d'agir, et Il a différentes sortes d'ouvriers auxquels Il
confie des dons variés. Un ouvrier peut être un orateur talentueux, un autre un écrivain
talentueux; un autre peut avoir le don de la prière sincère, ardente et fervente; un autre le
don du chant; un autre peut avoir une habileté spéciale à expliquer la Parole de Dieu
avec clarté. Et chaque don devient une puissance pour le bien parce que Dieu agit avec
l'ouvrier. A l'un, Dieu donne la parole de sagesse, à un autre la connaissance; mais tous
Lundi, le 12 janvier 2009
L'effusion de l'Esprit à l'époque des apôtres correspondait à la « première pluie » ;
le résultat en fut glorieux. Cependant, la « pluie de l'arrière-saison » sera plus abondante
encore. Quelle promesse Dieu a-t-il faite au peuple des derniers jours ? « Retournez à la
forteresse, prisonniers pleins d'espérance ! Aujourd'hui encore je l'annonce, je te rendrai
le double. » (Zacharie 9.12.) « Demandez à l'Eternel qu'il pleuve au temps de la pluie du
printemps ! L'Eternel produira des orages et leur donnera une averse de pluie. Il donnera
à chacun de l'herbe dans la campagne. » (Zacharie 10.1.)
Le Christ déclare que la puissance de l'Esprit accompagnera ses fidèles jusqu'à la
fin. Malheureusement, un certain nombre de croyants ne sait pas apprécier cette
promesse. En conséquence, elle ne se réalise pas comme elle le devrait. Même si l'on
possède du talent, de l'éloquence et toutes les qualités naturelles ou apprises, sans la
présence de l'Esprit de Dieu, aucun coeur ne peut être touché, aucun pécheur ne peut
être gagné au Christ. Quand les fidèles sont reliés au Christ, quand ils ont reçu les dons
de l'Esprit, même les plus pauvres et les plus ignorants d'entre eux possèdent une
puissance qui agit sur les cœurs. Dieu fait d'eux les réceptacles de la puissance la plus
efficace qui soit dans l'univers.
1
Web page: www.adventverlag.ch/egw/f
De la même façon que ce don divin — la puissance du Saint-Esprit — fut accordé
aux disciples, il se répandra aujourd'hui sur tous ceux qui le recherchent. Seule cette
puissance peut donner la sagesse nécessaire au salut et préparer à entrer dans les parvis
célestes. Le Christ aspire à nous donner la bénédiction qui nous rendra saints. « Je vous
en ai parlé ainsi, afin que ma joie soit en vous et que votre joie soit complète. »
(Jérémie 15.11.) La joie dans l'Esprit apporte la santé et la vie. En nous donnant son
Esprit, en nous donnant cette source de divines influences qui apporte la santé et la vie
au monde, Dieu se donne lui-même.
Signs of the Times, March 13, 1910 ; Vous recevrez une puissance, p. 307
La promesse des dons est tout aussi forte et fiable maintenant qu’aux jours des
apôtres. « Ces signes suivront ceux qui croient. » Les dons de Celui qui a tout pouvoir
dans le ciel et sur la terre, sont en réserve pour Ses enfants – dons si appréciables qu’ils
viennent à nous à travers le sacrifice précieux du sang du Rédempteur ; des dons qui
satisferont les aspirations les plus profondes du coeur ; des dons qui durent pour
l’éternité.
Ne voulez-vous pas venir à Dieu comme des petits enfants, vous approprier de Ses
promesses, plaider devant Lui pour les recevoir comme étant Ses propres paroles ? Si
vous le faites, vous recevrez une plénitude de joie. Signs of the Times, March 15, 1910
Celui qui fait des miracles le critère de sa foi s'apercevra que Satan, par des
tromperies séduisantes, opérera des prodiges qui auront toute l'apparence de vrais
miracles.
Satan, cet être rusé, introduira des erreurs subtiles propres à obscurcir les esprits et
à saper le fondement des doctrines du salut. Tomberont dans ses filets ceux qui
n'acceptent pas la Parole de Dieu telle qu'elle se présente au lecteur.
Messages choisis, vol. 2, p. 60
Les mauvais anges sont à nos trousses à chaque instant… Ils gagneront du terrain
sur nous et accompliront de faux miracles sous nos yeux….
On sera tenté de considérer ces faux miracles comme venant de Dieu. Nous
assisterons à la guérison de malades. Des prodiges apparaîtront à nos yeux. Pourronsnous soutenir l'épreuve quand les miracles trompeurs de Satan seront pleinement
exhibés ? Est-ce que beaucoup d'âmes ne seront pas prises au piège ? Accepter diverses
erreurs, se départir des préceptes des commandements divins si clairement présentés
dans la Parole de Dieu pour s'attacher à des fables, c'est préparer nos esprits à accepter
les miracles trompeurs de Satan. Dès maintenant, il nous faut nous préparer tous pour la
lutte à laquelle nous devrons bientôt participer. La foi à la Parole de Dieu, étudiée avec
prière et mise en pratique, sera notre bouclier contre les traits de Satan et nous fera
triompher par le sang du Christ. Maranatha, p. 156 ; Messages à la jeunesse, p. 58, 59
Quand le Sauveur eut dit : « Allez, faites de toutes les nations des disciples », il
ajouta : « Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : En mon nom, ils
chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents;
s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal; ils imposeront les
mains aux malades et ceux-ci seront guéris. » La promesse a une portée aussi vaste que
l'ordre. Non pas que tous les dons soient accordés à chaque croyant, mais tout cela est
l'œuvre d'un seul et même Esprit, qui « opère toutes ces choses, les distribuant à chacun
en particulier comme il veut ». Les dons sont promis à chaque croyant, dans la mesure
où l'œuvre du Seigneur en a besoin. Cette assurance a gardé toute sa force ; elle mérite
autant de confiance aujourd'hui qu'au temps des apôtres. « Voici les signes qui
accompagneront ceux qui auront cru ». Ceci est l'apanage de tous les enfants de Dieu, et
la foi devrait s'emparer de tout ce qui lui est accessible.
The Desire of Ages, p. 823 ; Jésus-Christ, p. 824
Chaque fois et partout où le Seigneur opère en donnant une bénédiction
authentique, une contrefaçon ne tarde pas à se manifester, de manière à paralyser
l'action de Dieu. Il faut donc être excessivement prudent, et marcher humblement devant
Dieu, afin que le collyre divin nous permette de distinguer entre les opérations du SaintEsprit de Dieu et les manifestations d'un esprit engendrant le désordre et le fanatisme.
« C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. » (Matthieu 7 : 20) Ceux qui
contemplent réellement le Christ seront transformés à son image, comme par l'Esprit du
Seigneur. Ils atteindront la stature parfaite d'hommes et de femmes en Christ Jésus.
L'Esprit de Dieu inspirera amour et pureté ; une certaine distinction apparaîtra dans les
caractères.
Selected Messages, bk. 1 p. 142. ; Messages choisis, vol. 1, pp. 164, 165
Mercredi, le 14 janvier 2009
J’aimerais attirer votre attention d’une façon spéciale sur les songes remarquables
rapportés dans ce petit ouvrage, tous illustrant les mêmes choses d’une façon
harmonieuse et bien définie. Une multitude de rêves ont pour origine les choses
communes de la vie, avec lesquelles l’Esprit de Dieu n’a rien à faire. Il y aussi de faux
songes, aussi bien que de fausses visions qui sont inspirés par l’esprit de Satan. Mais les
songes qui viennent du Seigneur sont classés dans la parole de Dieu avec les visions. Ils
sont aussi véritablement le fruit de l’esprit de prophétie que les visions. De tels songes –
tout en prenant en considération les personnes et les circonstances dans lesquelles ils
sont donnés, - contiennent la preuve de leur authenticité.
Testimonies, vol. 1, pp. 569, 570
Mardi, le 13 janvier 2009
La Parole de Dieu est donnée au croyant comme sauvegarde contre les faux
docteurs et les esprits séducteurs. Satan se sert de tous les moyens pour empêcher les
gens de se familiariser avec les Ecritures, dont les déclarations claires et précises
dévoilent ses desseins. Chaque réveil du peuple de Dieu est marqué par un
redoublement d'activités de la part de l'ennemi. Il rassemble maintenant ses dernières
énergies pour un assaut final contre le Christ et ses disciples. La grande et suprême
séduction est imminente. L'antichrist va opérer ses plus grands prodiges sous nos yeux.
La contrefaçon sera si parfaite qu'il ne sera possible de la démasquer que par les
Ecritures. C'est, en effet, par ces dernières qu'il faut éprouver la nature de chaque
déclaration et de chaque miracle.
Tragédie des siècles, p. 643
C'est lorsque Satan se présente comme un ange de lumière qu'il prend les âmes au
piège et les induit en erreur. Des hommes, qui prétendent avoir été instruits par Dieu,
2
Web page: www.adventverlag.ch/egw/f
adopteront des théories fallacieuses et les présenteront en les maquillant tant et si bien
qu'elles seront de vraies hallucinations diaboliques. C'est ainsi que Satan se manifestera
comme un ange de lumière et qu'il pourra introduire ses fables agréables.
Quoi qu'il en soit, il faudra affronter ces faux prophètes. Ils s'efforceront de séduire
beaucoup de gens, en les incitant à accepter des théories fallacieuses. De nombreux
passages bibliques seront détournés de leur vrai sens, de manière à ce que ces théories
trompeuses paraissent fondées sur les paroles que Dieu lui-même a prononcées. On se
servira de la vérité précieuse pour soutenir et justifier l'erreur. Ces faux prophètes, qui
prétendent être enseignés de Dieu, prendront de merveilleux textes des Ecritures, qui ont
été donnés pour magnifier la vérité, et ils les utiliseront comme un vêtement de justice
pour dissimuler des théories erronées et dangereuses. Et certains de ceux-là même que
le Seigneur a honorés dans le passé s'écarteront de la vérité au point de prendre fait et
cause pour des théories fallacieuses touchant de nombreux aspects de la vérité, y
compris la question du sanctuaire.
Evangelism, p. 360 ; Évangéliser, p. 325
De même aux jours du Christ le peuple avait appris que le message de Jérémie était
vrai, et se persuadait de croire que s’ils avaient vécu à l’époque de leurs pères ils
auraient accepté son message, mais en même temps ils rejetaient le message du Christ,
au sujet desquels tous les prophètes avaient écrit.
Alors que le message du troisième ange fut présenté au monde, message destiné à
révéler la loi de Dieu à l’église dans sa plénitude et dans sa puissance, le don de
prophétie fut immédiatement restauré. Ce don a exercé une part proéminente dans le
développement et la proclamation de ce message.
Loma Linda Messages, p. 33
Jeudi, le 15 janvier 2009
« Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes
des autres, et se posèrent sur chacun d'eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et
se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. »
Le Saint-Esprit, prenant la forme de langues de feu, se posa sur chacun de ceux qui
étaient assemblés. C'était l'emblème du don qui était alors dispensé aux disciples, don
qui leur permettait de parler couramment ces langues jusqu'alors inconnues d'eux.
L'apparition du feu symbolisait le zèle ardent qui animerait les apôtres, et la puissance
avec laquelle ils accompliraient leur tâche.
« Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations
qui sont sous le ciel. » Pendant la dispersion, les Juifs avaient été disséminés dans
presque toutes les parties du monde habité et, dans leur exil, ils avaient appris à parler
diverses langues. Beaucoup de ces Juifs se trouvaient, à l'occasion de la Pentecôte, à
Jérusalem, pour assister aux fêtes religieuses qui s'y déroulaient. Or, chaque langue
connue était représentée par ces Juifs rassemblés dans cette ville. Ces différentes
langues auraient représenté un grand obstacle à la proclamation de l'Evangile ; c'est
pourquoi Dieu subvint d'une façon miraculeuse à l'incapacité des apôtres. Le SaintEsprit fit à leur égard ce qu'ils n'auraient pu accomplir par eux-mêmes de leur vivant. Ils
pourraient maintenant proclamer au monde les vérités de la parole de Dieu, parlant
correctement les langues de ceux qu'ils évangélisaient.
Ce don miraculeux prouvait avec force au monde que leur mission portait le sceau
du ciel. A partir de ce moment-là, le langage des disciples devint pur, simple et précis,
qu'ils s'expriment dans leur langue maternelle ou dans une langue étrangère.
Ye Shall Receive Power, p. 204 ; Vous recevrez une puissance, p. 204
Dans ces jours de séduction celui qui est établi dans la vérité doit combattre pour la
foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. Par les erreurs les plus variées
Satan s'efforcera d'une manière mystérieuse de séduire, si possible, même les élus, en
les détournant de la vérité. Il faudra compter avec la sagesse d'hommes savants qui,
comme les pharisiens autrefois, enseignent la loi de Dieu sans lui obéir. Il faudra
compter sur l'ignorance et la folie humaines qui présenteront des théories décousues
sous des vêtements nouveaux et fantaisistes - théories d'autant plus difficiles à réfuter
qu'elles n'offrent rien de raisonnable.
Il y aura de faux songes et de fausses visions contenant quelque parcelle de vérité
mais qui tendront à éloigner de la vérité originelle. Le Seigneur a donné une règle
permettant de les déceler : « A la loi et au témoignage! Si l'on ne parle pas ainsi, il n'y
aura point d'aurore pour le peuple. » (Esaïe 8:20.) S'ils amoindrissent la loi de Dieu, s'ils
ne font pas attention à sa volonté révélée dans les témoignages de son Esprit, ce sont des
séducteurs. Ils sont influencés par des impulsions et des impressions qu'ils attribuent au
Saint-Esprit, et auxquelles ils donnent plus de poids qu'à la Parole inspirée. Ils voient
dans chacune de leurs pensées et dans chacun de leurs sentiments un effet de l'action de
l'Esprit aussi, quand on cherche à les raisonner au moyen des Ecritures ils se disent en
possession de quelque chose de plus sûr. Mais alors qu'ils se croient conduits par l'Esprit
de Dieu ils suivent en réalité une imagination dont Satan est l'auteur.
Selected Messages, bk. 2, pp. 98, 99 ; Messages choisis, vol. 2, p. 112, 113
Un esprit de fanatisme s'est emparé de certains observateurs du sabbat. Ils n'ont que
peu puisé à la source de la vérité et ils ne sont pas vraiment dans l'esprit du message du
troisième ange. On ne peut rien faire pour ces gens jusqu'à ce qu'ils aient abandonné
leurs idées fanatiques ...
Certains d'entre eux ont exercé ce qu'ils appellent des dons et disent qu'ils les ont
reçus du Seigneur. Ils prononcent des mots incompréhensibles, qu'ils appellent une
langue étrangère, mais qui est étrangère non seulement aux hommes, mais aussi au
Seigneur. De tels dons sont d'origine humaine et d'inspiration satanique. Le fanatisme,
l'excitation malsaine, le faux parler en langues et d'autres exercices bruyants ont été
considérés comme des dons envoyés par Dieu à l'Eglise. Il y a là une grave erreur.
« Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. » Mat.7:16. Le fanatisme et le bruit ont été tenus
pour des preuves de la foi. Mais il ne s'agit pas là de bons fruits.
« Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre au reste de sa
postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de
Jésus. » (Ap. 12 :17) Cette prophétie indique clairement que l’église du reste reconnaîtra
Dieu dans Sa loi et aura le don de prophétie. L’obéissance à la loi de Dieu, et l’esprit de
prophétie, ont toujours distingué le vrai peuple de Dieu, et la preuve est habituellement
donnée dans des manifestations actuelles.
Aux jours de Jérémie, le peuple n’avait aucune question concernant le message de
Moïse, d’Elie, d’Elisée, mais il mettait en doute et repoussait le message envoyé par
Dieu à Jérémie au point où sa force et sa puissance étaient perdues. Il n’y avait aucun
remède sinon que Dieu les conduise en captivité.
3
Web page: www.adventverlag.ch/egw/f
Il y a des esprits agités qui refusent de se discipliner. Ils pensent qu'ils perdraient
une part de leur liberté s'ils abandonnaient leur façon de voir pour se soumettre au
jugement de personnes plus expérimentées. L'œuvre de Dieu ne progressera pas sans
une disposition à se soumettre à une discipline et si l'on n'exclut pas des assemblées
l'esprit de fanatisme, de témérité et de désordre. Les impressions et les sentiments ne
sont pas une preuve que le Seigneur nous dirige. Satan peut, si l'on n'y prend garde,
produire en nous des sentiments et des impressions. Ce ne sont pas des guides sûrs.
Tous devraient se familiariser avec les différents points de la doctrine et se mettre à
rechercher sérieusement comment ils peuvent honorer leur nom de chrétiens et porter du
fruit à la gloire de Dieu.
Evitons la vulgarité, la témérité, la raillerie. Le fait de parler et de prier avec talent
dans une réunion n'est pas une preuve que la grâce de Dieu habite dans les cœurs, si ces
mêmes personnes parlent et agissent ensuite d'une manière grossière et insouciante hors
des réunions.
Maranatha, p. 154 Témoignages, vol. 1, pp. 180-182
Vendredi, le 16 janvier 2009
Pour aller plus loin :
Conquérants pacifiques, chapitre 4, pp. 33-42.
4
Web page: www.adventverlag.ch/egw/f
Téléchargement
Explore flashcards