Feuille du travail – Chapitre 8

publicité
Histoire du Canada – Unité 2
Feuille de travail – Chapitre 8
Nom:____________________
Sommaire de ce que vous apprendrez dans cette section :
Les Canadiens ont largement contribué à la Première Guerre mondiale. Les élèves doivent examiner le
rôle du Canada dans les grandes batailles et opérations militaires suivantes :
•Bataille d’Ypres
•Bataille de la Somme (dont Beaumont-Hamel)
•Bataille de Vimy
•Bataille de Passchendaele
•Les Cent jours du Canada
•La guerre navale
•La guerre aérienne
Il est important d’examiner la contribution des femmes et des Autochtones. Les élèves doivent
également s’intéresser à la contribution des personnes suivantes :
•Arthur Currie
•John McCrae
•Roy Brown
•Billy Bishop
•Frederick Fisher
•Tom Longboat
•Francis Peghmagabow (Ch. 7)
Les élèves discuteront les questions suivantes :
-Comparer la contribution des femmes et des Autochtones à l’effort de guerre. Décrire la différence de
contribution des femmes à la guerre à l’époque et aujourd’hui.
-Comparer le rôle de la guerre navale et de la guerre aérienne.
-Quelle a été l’importance de chaque bataille du point de vue du nationalisme canadien?
-En quoi le point de vue de ____ (Arthur Currie, par exemple) sur la guerre est-il différent de celui de
____ (John McCrae, par exemple).
-La bataille de Vimy est-elle un élément de définition du nationalisme canadien?
Qu’est-ce que vous devez prendre de cette section?
Les élèves doivent comprendre l’importante contribution des Canadiens à l’effort de guerre et comment
cette contribution a alimenté le sentiment croissant d’une « identité canadienne »
La technologie et la guerre moderne (105)
1. Au début, le massacre deviendra si terrible qu’il sera impossible pour les troupes de donner une
issue _______________ à la bataille. La guerre ne sera plus un _______________ entre
adversaires qui mesurent leur supériorité _______________ et morale mais se réduira à une
sorte d’_______________. Tout le monde combattra dans des _______________ lors de la
prochaine guerre; la bèche (spade) deviendra aussi indispensable au soldat que le fusil.
I.S. Bloch (économiste polonais)
2. Définir belligérant (personne ou pays qui participe à une guerre)
3. Les Canadiens victimes des gaz toxiques à Ypres (aussi connu comme le 2e bataille d’Ypres) (à
faire au tableau avec Mr. Travis)
Date de la bataille : 22 avril – 25 mai 1915
Lieu de la bataille : ville d’Ypres, Belgique
Belligérants : pays alliés (_______________, la ______ qui inclut u comme partie de l’empire) et la
Belgique contre l’_______________
Personnes Importantes : _______________ a écrit Au champ d’honneur après ses expériences à Ypres
Technologies significatifs employées : Gaz toxique (moutarde)
Sommaire de la bataille :
 Dans la première semaine d'avril 1915, les troupes canadiennes abandonnent leur paisible
secteur pour aller occuper, en avant d'Ypres, une portion de front faisant saillie dans les lignes
alliées. Il s'agit du fameux - ou notoire - _______________, où les Britanniques et leurs alliés se
sont avancés vers la ligne allemande en formation _______________



C'est là que le 22 avril, les Allemands tentent de détruire le saillant en recourant à une nouvelle
arme: le _______________. Les Allemands transportaient 5730 obus (shells) de gaz moutarde
au front.
Après un tir intense d'artillerie, à la faveur d'un vent léger du nord-est, l'ennemi déverse 160
tonnes de gaz depuis des _______________ enfouis dans le bord costal de leurs tranchées.
Le gaz vient se déposer en un épais _______________ olivâtre au-dessus des tranchées
françaises et met les soldats en déroute; stupéfiés par cette arme terrible, ils prennent la fuite,
laissant _______________de quatre milles dans les lignes alliées. Bientôt un nuage de gaz de 3


mètre de longueur – partout les soldats _______________ et _______________. Profitant de
leur avantage, les Allemands vont de l'avant et menacent de prendre les Canadiens à revers et
d'enserrer 50 000 soldats canadiens et britanniques dans un mortel _______________.
Heureusement, l'ennemi n'a prévu qu'une offensive limitée et, comme ses troupes sont
insuffisantes, est incapable d'_______________ la situation.
Un mouchoir avec de l’_______________ donne un peu de relief
De toute façon, les Allemands n'ont pas l'équipement adéquat pour se protéger contre le gaz et
craignent l'arme nouvelle. Après une avance de deux milles seulement, ils s'arrêtent et se
retranchent.
Le rôle du Canada sur le résultat de la guerre :
Le 24 avril, les Allemands déclenchent une offensive afin d'anéantir une bonne fois pour toutes le
Saillant. Un autre violent bombardement est suivi d'une nouvelle attaque au gaz, dirigée cette fois
contre les Canadiens. Une furieuse bataille s'engage alors au milieu des éclats d'obus et des balles de
mitrailleuses; handicapés par leurs _______________qui s'enrayent constamment, pris de violentes
nausées et essayant tant bien que mal de se protéger du gaz avec des chiffons boueux et imbibés d'eau,
les Canadiens ne tiennent pas moins bon jusqu'à l'arrivée de renforts.
C'est ainsi que dès leur _____________________important sur un champ de bataille européen, les
Canadiens se font une réputation de redoutables soldats. Le Premier ministre reçoit des messages de
félicitations. Cependant, la bataille avait coûté cher. En quarante-huit heures,
_______________Canadiens, un homme sur trois, sont _______________ et plus de 2 000 d'entre
eux _______________. Ce sont de lourdes pertes pour le petit contingent de civils canadiens enrôlés
depuis quelques mois à peine et qui n'avaient jamais imaginé aller au front et se battre.
L’importance de la bataille sur le résultat de la guerre :
Immédiatement après la bataille, les autres pays ont _______________ l’Allemagne pour l’utilisation des
_______________________mais par la fin de la guerre, la plupart des autres pays, qui incluent des pays
alliés, ont adopté les gaz toxiques comme partie de leur arsenal.
Morts/blessés canadiens et en totale :
87,223 soldats alliés morts, blessés ou manquants
35,000 soldats allemands morts, blessés ou manquants
Autres faits importants :
Les Notes de cette section sont formées en part basé sur
http://www.veterans.gc.ca/fra/remembrance/history/first-world-war/canada/canada4
4. Les conditions de vie des soldats dans les tranchées du front occidental (à faire au tableau
avec Mr. Travis)
Composition des tranchées

les tranchées étaient composées de 3 sections pour des raisons de sécurité
o
o
o
Les lignes des tranchées plus rapprochés à l’ennemie étaient pour la _______________
et pour la _______________ (les mitrailleuses, etc.)
Les autres lignes en arrière étaient pour des postes de _______________ et de
_______________
Les tranchées de _______________ étaient lié a les tranchées de défense et de
ravitaillement (voyez l’image) p. 107)
Mur construit des sacs du
sable
mitrailleuse
Mur construit des sacs du
sable
Les barbelés
Nid de mitrailleuse
Barbelés pour
proteger la
mitrailleuse
Trou pour se
cacher en
cas
d’attaque
Trou pour se cacher
en cas d’attaque
Les avions pour la
reconnaissance
Les barbelés qui sont
des metres en
profondeur pour
arreter des soldats
L’artillerie, 10 km en
arrière du front, pour
tirer des obus en vers les
ennemis
Nid de
mitrailleuse
Tranchée
de 1e ligne
No Man’s Land – cette région
étaient plein des crateres
d’obus et de boue, presque
impossible pour les soldats de
traverser
Tranchée
du soutien
Tranchées pour les
soldats réserves
Tranchée intermédiare pour
pour joindre les tranchées,
communication, etc
Les tranchées abris pour la
protection des soldats contre
les autres soldats, mais pas
contre l’artillerie
Baraque souterrain pour plus
de protection contre
l’artillerie
Les responsabilités dans les tranchées :



Les soldats dans les tranchées passaient _______ jours dans les tranchées (6 jours dans les
tranchées de fusillade/6 jours dans les tranchées de ravitaillement) et ensuite 12 jours de repos
à l’_______________ du champ de bataille.
Pendant les 12 jours du travail, les soldats _______________, _______________ et
_______________dans les tranchées
Pendant les 12 jours de repos, les soldats peuvent faire plusieurs activités :
o Prendre un _______________ chaud (les bains chauds était disponible dans les zones
sauf, ou les soldats peuvent prendre 10 mins pendant que les femmes lavent leur
vêtements à l’extérieur
o Visite au YMCA (le YMCA a établi des _______________ et autres _______________ou
les soldats pouvaient écrire des lettres, lire les journaux, des livres, consommer un café
et des boissons gazeuses, etc.)
o Des _______________ (les jeux de soccer, de la boxe, la course, le plongeon, etc. était
organisé pour leur aider a oublié les conditions horribles)
Conditions de vie dans les tranchées:




Quand il pleuvait, les tranchées étaient presque plein d’_______________ et _______________
Les tranchées étaient infestées de _______________ (millions), et aussi plein de les corps
décomposés des soldats
Les soldats passaient des semaines dans des mêmes vêtements sans se _______________,
couverts de poux
Les maladies comme “______________________________” (la boue et l’eau cause les pieds de
doublaient en taille. Si gangrène s’installait, il fallait amputer)
Les Dangers






les tranchées de la _______________sont très proche a les tranchées de l’ennemies (25 à 100
m) alors les soldats ne pouvait pas lever leurs têtes au-dessus du tranchée parce que les
_______________élites allemandes les tuait immédiatement
la nuit étaient plus difficile parce que des attaques surprises. Souvent, les soldats d’ennemis
attaquent en silence avec des _______________ pendant la nuit. Aussi, les hommes devaient
sortir pour patrouiller no man’s land et réparer les parapets (murs bas à l’avant des tranchées)
et les barbelés
L’_______________ était le temps de jour plus pire parce que c’était le commencement des
attaques de jour
En traversant no man’s land, les soldats affrontaient les _______________ et les éclats
d’_______________ ou se prenaient dans les barbelés. Ce qui parvenait aux tranchées ennemies
devaient se battre au corps à corps.
les soldats qui étaient blessé dans “no man’s land” étaient laissés au champ de bataille et ils ont
_______________ pendant plusieurs journées avant qu’ils sont morts
Certains soldats ne pouvaient pas supporter les misères et les dangers. Ils souffraient de
dépression _______________, d’épuisement et de _______________ traumatique occasionnée
par le bombardement (shell shock). Beaucoup des soldats sont envoyés dans les asiles d’aliénés
au Canada et en Grande-Bretagne, et beaucoup ne sont jamais rétablis.
5. La bataille de la Somme (109-111) (à faire au tableau avec Mr. Travis)
Date de la bataille : le 1e juillet – 18 novembre 1916
Lieu de la bataille : Sur les deux côtés de la Rivière Somme dans la région nord de la France
Belligérants : la _______________ (qui inclut le _______________) et la France contre l’empire
_______________
Personnes Importantes : Douglas _______________ (commandant britannique)
Technologies significatifs employées :
 L’_______________ – l’artillerie a fait le plus des victimes. 50% des blessures dans le bataille et
la guerre, cause par le shrapnel (petit morceaux des obus)
 Les _______________ utilisés pour la première fois
 Les _______________
Sommaire de la bataille :
 Après deux ans d’_______________ dans les vastes tranchées tenues par les Forces alliées et
allemandes sur le front occidental, les Britanniques lancent une offensive massive dans la vallée
de la Somme, dans le nord de la France.
 Avant l’attaque alliée, les Britanniques et les Français ______________ les lignes allemandes;
Douglas Haig, le commandant britannique espérait anéantir le front allemand et percer les
barbelés.
 Mais, les Allemandes sont bien _______________ dans leurs tranchées, alors les pertes
Allemandes dans le bombardement sont minimales. Aussi, beaucoup d’obus britanniques ont
été mal fabriqués et s’avèrent _______________; d’autres manquent les détonateurs et
n’explosent pas sur contact avec le fil barbelé, qui est tiré en travers du no man’s land.
 Les bombardements ont rien que _______________ la terre, alors maintenant les Allemandes
ont des cachettes pour leurs mitrailleuses. Les Allemands savaient qu’il y aura un attaque par les
Alliés après le cessation du bombardement, alors, les Allemands ont préparé pour la bataille;
cent mitrailleuses sont maintenant _______________ ver les positions alliés.
 Lorsque, à la fin du tir de barrage, les soldats britanniques grimpent jusqu’au haut de leur
tranchée pour s’élancer vers l’ennemi, c’est une véritable _______________ : des dizaines de
milliers sont abattus par le tir de mitrailleuses ou bien pris sur le fil barbelé et tués quand ils
essaient d’atteindre la ligne de l’ennemi. Ce premier jour de bataille, les Britanniques perdent
plus de 57 000 hommes, tués ou blessés, mais n’obtiennent pas grand-chose pour leur sacrifice.
 Haig a ordonné aussi le régiment de _______________après le première vague des soldats n’ont
pas gagné du terrain. Chargés de 75 kg de matériel, les soldats ont reçu l’ordre de traverser no
man’s land. Ils étaient arrêté par les obstacles comme des barbelés et les soldats allemands a
facilement tiré contre les Terre-Neuviens de leur places sécures. C’était fini après 22 minutes.
Seulement 68 hommes de 801 dans le régiment restent.
Le rôle du Canada sur le résultat de la guerre :



À la fin août, on manque des soldats à la Somme, alors les trois premières divisions du Corps
expéditionnaire canadien (CEC) sont installées pour contribuer à l’offensive, qui persiste sous les
ordres des généraux britanniques.
L’officier canadien C. G. Barns rappelle les grandes pertes qui étaient typiques de ces batailles de
la Somme : « Nous sommes entrés en bataille avec à peu près 40 hommes par peloton, 160 par
compagnie, puis si on arrivait à en sortir 40 ou 50 hommes sur les 160, on réussissait bien. Ils
n’étaient pas tous tués; ils étaient blessés, mais mis hors de combat… [Les Allemands] avaient
des redoutes en _______________ pleines de _______________, et on devait les prendre
d’assaut et les détruire. On devait les encercler et les surprendre par l’arrière. Eh bien, 75 % des
hommes étaient fauchés avant qu’on puisse y pénétrer. »
Les Canadiens entrent dans le conflit le 30 août et, appuyés par les premiers
_______________ engagés sur le front occidental, participent à l’offensive dans bon nombre
d’attaques _______________ de septembre jusqu’en novembre. Le CEC prend un certain
nombre d’objectifs stratégiques, y compris les hauteurs Courcelette, Thiepval et Ancre. En
novembre, la 4e Division d’infanterie canadienne, qui combat alors aux côtes des troupes
britanniques, aide à prendre le bastion allemand de la tranchée Regina. Ces victoires étaient une
partie important de la victoire allié.
L’importance de la bataille sur le résultat de la guerre :
Le massacre apparemment inutile sur la Somme a mené à des interrogations et à la _______________
sévère de la direction des Forces alliées, surtout de celui du général Douglas Haig, le commandant du
Corps expéditionnaire britannique, duquel le CEC et le premier régiment terre-neuvien font tous les
deux partie. L’échec de l’offensive déclenche aussi un nouveau raisonnement au sujet des tactiques, y
compris la conception des obus, l’emploi de l’artillerie, une planification et une coordination meilleures
entre les assaillants sur le champ de bataille, et l’importance de permettre aux petits groupes de simples
soldats d’exercer une direction et de l’initiative personnelle devant les revers de fortune de l’assaut. Ces
idées ont éventuellement aidé en pratique quand les Canadiens ont gagné des victoires clés comme
celle de Vimy Ridge.
Morts/blessés canadiens et en totale :
794 238 morts alliés
537918 morts allemands
Au bout de cinq mois de lutte acharnée, les Alliés pénètrent à environ 13 km à l'intérieur d'un front de
35 km.
Autres faits importants :
Avec les notes de http://encyclopediecanadienne.ca/fr/article/bataille-de-la-somme/
La Rôle du Canada et de Terre-Neuve dans la bataille de la Somme : Le Catastrophe de Beaumont Hamel



______________________________se situe à neuf kilomètres au nord de la ville d'Albert, dans
la région de la Somme.
Le 1er juillet 1916, jour du début de la bataille de la Somme, le Newfoundland Regiment a engagé
son premier combat en France et, de toute la guerre, celui au cours duquel il a connu les pertes
les plus _______________.
Parmi les morts et blessés pendant les premières journées de la Somme, on compte plus de 700
soldats du premier régiment terre-neuvien, fauchés en moins d’une demi-heure à BeaumontHamel. Des 801 membres du régiment, seulement 68 peuvent répondre à l’appel à la fin du
premier jour.
Le noble _______________ en bronze est l’emblème du Royal Newfoundland Regiment.
La guerre en mer et dans les airs
6. Les Avions, nouvelles armes de guerre (à faire au tableau avec Mr. Travis)
 L’aviation était une technologie nouveau – le premier ________réussi avait eu lieu en _________
 La technologie d’aviation s’avançait pendant la guerre. Les avions devinaient plus
_______________, _______________, et _______________.
 Au début, les avions servaient uniquement à examiner le territoire ennemi (premier vol de
reconnaissance était fait le 19 aout 1914)
 Les photos pris en avion étaient important pour gagner des avantages dans la guerre des tranchées.
Les photos était _______________ en détail avant les _______________ aériens ont commencé
o Par exemple, les pilotes français et britanniques ont découvert que l’armée allemande était
désorganisée après leur attaque sur le Belgique, et les alliés ont préparé leur défense contre
l’armée allemande à la bataille de la Marne
 Au commencement de la guerre, les pilotes ont commencé à transporter des _______________,
des _______________, des mitrailleuses légers et les _______________ pour attaquer les appareils
ennemis. Par la fin de la guerre, les avions avaient des mitrailleuses en avant de l’avion qui
synchronisait le tir avec la rotation des hélices.
7. Faire une liste des avantages et désavantages pour les pilotes pendant la PGM (114)
Avantages/attraits
Désavantages/dangers






Les pilots avaient des _________ propres et ils
ont mangé la bonne _______________
Les pilots ont été fameux comme Billy
_______________, Billy Barker, et Raymond
Collishaw et le _______________ (la vie des
pilotes était célèbre, une source de de fierté)
Les pilotes n’avaient pas à endurer la
_________ et la crasse des tranchées
Ils avaient droit à des lits, bonne nourriture,
____________, et champagne
Ils ne mouraient pas dans l’indifférence,
comme les soldats dans les tranchées

La longueur de vie moyenne d’un pilot dans la
guerre était _____ semaines
Leurs emplois étaient une des plus
dangereuses qui existaient dans la guerre
8. Recherche sur les personnages clés de la PGM. Remplissez le tableau suivant avec l’information
recherché sur l’internet.
Personnage
John
McCrae
Arthur
Currie
Douglais
Haig
Billy Bishop
Julian Byng
Roy Brown
Le Baron
Rouge
3 Faits Biographiques
Nationalité
Point de vue/rôle dans la
guerre?
Honneurs
gagnés
pendant la
guerre?
Plus grande raison qu’ils sont reconnus
Tom
Longboat
9. Quelles transformations la marine canadienne a-t-elle subies au cours de la Première Guerre
mondiale? (116)
 1914 – composé de seulement _____ navires et de ________ membres d’équipage
 1918 – composé de ________ vaisseaux de guerre et _________ officiers et marins commandés
par un officier de la Marine royale britannique
Les sous-marins allemands (115-116)
10. Les Allemands savaient que la domination des mers était la clé de la victoire sur la GrandeBretagne. Pourquoi? (115)
La Grande-Bretagne est un pays _______________, qui veut dire que la GB ne pouvait pas se passer des
_______________ que lui apportaient les navires marchandes qui vient des États-Unis et Canada. Alors,
si ces bateaux marchandises sont _______________, l’Allemagne affamer et soumettre la GB en la
privant de matériel de guerre, de troupes, de matières primaires et de denrées _______________. Le
gov’t allemand a annoncé que les navires qui transportent les matières de la guerre seraient coulés à
vue.
11. Les sous-marins allemands sont-ils une menace au Canada? (115)
Oui, ils représentent une menace pour les navires et les ports canadiens. Des patrouilles de
_______________ ont été organisées le long du fleuve St. Laurent, à Halifax et à Sydney.
12. Quel évènement a causé de colère selon les Américains? (115)
Le naufrage de paquebot britannique, le _______________ par un sous-marin allemand. 1198
personnes morts, 128 sont américains. À ce point, les EU étaient _______________ mais cette action
allemande a fâché les américains et cette évènement a mené éventuellement à leur entrée dans la
guerre.
Le blocus naval (lire 116 et répondre à questions suivantes)
13. Définir blocus naval
Recours à des navires pour bloquer une voie maritime ou un port afin d’empêcher le commerce
maritime
14. Pour l’Allemagne, l’hiver de 1916-1917 s’appelle <<l’hiver des navets>>. Explique comment on a
trouvé ce nom. (116)
Cette nom était créé parce-que la G.-B. a placé un blocus naval (à réponse au blocus navale fait par
l’Allemagne) pour _______________ les lignes de ravitaillement de l’Allemagne par les mers. Tous les
allemands ont envoyé les _______________ et produits _______________ au front, alors les personnes
qui ont resté ont dû manger des navets cultivés pour les animaux. _______________ (l’empereur savait
que l’Allemagne devrait couper aussi les lignes de ravitaillement des alliés
15. Décrivez la politique de <<guerre sous-marine à outrance>>. (116)
Guillaume (l’empereur) savait que l’Allemagne devrait couper aussi les lignes de ravitaillement des alliés.
Alors, il a ordonné tous les sous-marins _______________ d’attaqué les bateaux (n’importe ni
nationalité, ni type de bateau) dans les eaux britanniques. C’était la politique de <<guerre sous-marine à
_______________>>.
16. La bataille du Jutland (à faire au tableau avec Mr. Travis)
Les Allemands ont un autre nom pour cette bataille, Skagerrak (Skaggerakschacht)
Date de la bataille : La bataille a pris seulement un jour, le 31 mai – le1 juin 1916
Lieu de la bataille : La bataille s’est passé 65 miles de la cote danois, la partie Skagerrak dans la mer
nord
Belligérants : entre les _______________ (Hochseeflotte) et les _______________ (Marine Royale)
Personnes Importantes : Richard Scheer, commandant de la force navale allemande
Technologies significatifs employées : _______________, autres bateaux
Sommaire de la bataille :
 Cette bataille était la première et la seule <<vrai>> bataille _______________ pendant la P.G.M.
 Pendant le mois de mai 1916 l’_______________ était en train d’attaquer le côté britannique
avec leur force navale. Les attaques étaient supposé d’être les surprises.
 Mais, le G.-B. savait ce que l’Allemagne voulait faire (à la cause qu’elle a écouté les signaux de la
radio)
 Confiant que les britanniques ne savaient pas son plan, Scheer a pris le flotte entier pour un
sortie (attaque) contre le côté britannique. Il a pensé que c’était _______________ défendu,
mais au cause que les britanniques ont intercepté les signaux de radio ils sont arrivés avec leur
flotte entier aussi).
 Les Britanniques avaient 33 _______________ et l’allemand à 18 bateaux semblable
 Les navires allemands ont de l’équipement plus précis, le blindage des bateaux était plus épais,
leurs portes peut bloquer d l’eau mieux que celles de G.-B., et la communication entre les
navires britannique n’était pas bon. Mais le fusil britannique était plus grand et puissant.
 Il y avait deux grands mouvements dans cette bataille, elles sont nommées <<run to the south>>
et <<run to the north>>
 Les deux côtés dans cette bataille ont pensé qu’ils ont gagné
Le rôle du Canada sur le résultat de la guerre : n/a
L’importance de la bataille sur le résultat de la guerre :
Les bateaux perdus par les allemands étaient important, alors les Britanniques était maintenant plus
puissant avec les bateaux plus lourdes. Même si les britanniques ont perdu plus des bateaux, les
allemandes savaient à ce point qu’ils ne pouvaient pas contester le mer Nord sans une grande
opposition britannique. Alors, cette grande flotte Allemande que le Kaiser construit avec beaucoup
d’argent et ressources a vraiment eu très peu d’importance dans le résultat de la guerre.
Morts/blessés en totale :
 Le G.-B. a perdu 14 navires et 6784 personnes
 L’Allemagne a perdu 11 bateaux et 3058 hommes
Le front de l’Ouest en 1917 et 1918
Les États-Unis en guerre contre l’Allemagne
17. Donnez une raison pourquoi le President Woodrow Wilson a déclara la guerre à l’Allemagne.
(117)
La ______________________________de l’Allemagne et la ______________________________ont
causé Wilson de couper les liens diplomatiques avec l’Allemagne (aussi le naufrage de _______________
(regardez question 12 encore)).
18. Pourquoi à l’entrée des États-Unis dans la guerre pencher la balance en faveur des Alliés? (117)
 L’entrée en guerre des États-Unis assurait un apport de _______________ et de matériel à
l’effort de guerre allié, mais ça prendre presque un an après la déclaration de la guerre
American (6 avril 1917) pour que les troupes s’arrivent
 Alors, 1917 a été une année ______________________________pour les Alliés en Europe.
 L’arrive des soldats américaines étaient lent, alors pendant le printemps de 1918, les
Allemandes veulent de prendre avantage de la situation avant que tous les troupes Américains
arrivent
 Au tournant, la _______________ des Allemandes commençait de détériorer.
19. Définir : armistice
Arrêt des hostilités afin de négocier un traité de paix.
La Russie en paix avec l’Allemagne
20. Définir : communisme
Théorie économique qui stipule que l’État devrait posséder et gérer toutes les propriétés, sociétés et
industries.
21. Pourquoi est-ce que la traité de Brest-Litovsk était un avantage pour les Allemands? Expliquez
en donnant 2 raisons. (117)




les termes du traité de _______________dit que la Russie a fini avec la guerre (aussi connais
comme un armistice)
la Russie a donné à l’Allemagne un tiers de sa _______________ et le territoire de Brest-Litovsk
(aussi connais comme l’_______________), qui comptait comme un tiers du territoire agricole
de la Russie (et aussi ces réserves de _______________)
Les Allies perdait l’aide des soldats _______________
À la cause de l’armistice, l’Allemagne dominerait l’Europe, alors la morale des Alliés devinait très
bas
22. La bataille de Vimy (à faire au tableau avec Mr. Travis)
Date de la bataille : 9-12 avril, 1917
Lieu de la bataille : La crête de Vimy (ridge) était de 60m de haut (en France)
Belligérants : le ______________ (Grande-Bretagne) (170000 hommes) contre l’Allemagne (135000
hommes)
Personnes Importantes : ______________________ (générale britannique) et ______________
(générale canadien)
Technologies significatifs employées : ____________________________
Sommaire de la bataille :
 Point ______________ dans la guerre
 La crête de Vimy (ridge) était de 60m de haut (en France)
 Elle protégeait un endroit ______________ et ______________ (que les Allemands avaient
contrôle)
 Bonne endroit ______________ et lourdement ______________
 Les Allemands avaient un système de labyrinthe de tranché ici, fil barbelé, très dense
 Les Français ont essayé de capturer la crête sans succès, alors les Allemands étaient confiant que
c’était ______________)
 Corps Canadiens dirigé par le générale britannique Julian Byng sous sont commandes était Arthur
Currie (Générale Canadien)





Currie a commandé d’attaquer Vimy, et il a commandé une planification de tous les détails
Pour attaquer Vimy les Canadiens avaient:
o Des ______________ aériennes
o L’info des ______________
Les Canadiens ont construit une “___________________ _________ ” des tranchées Allemands de
la crête Vimy et ont planifié chaque étape avec beaucoup de ______________
Currie et Byng – la stratégie à Vimy était d’avoir un “___________________ _________ ”, qui veut
dire à déployer un rideau de projectiles juste devant les troupes allemands (surpris)
Le plan a marché – la ______________ des milliers de soldats Allemands
Le rôle du Canada sur le résultat de la guerre :
Les Canadiens ont montré le monde leur ______________ et leur ______________. Aussi, c’était la
première fois dans la guerre que le Corps Canadien était commandé par des officiers canadiens. Selon
les historiens, la victoire dans cette bataille est la ______________ de l’armée Canadien, et le premier
vrais pas envers l’Independence et la ______________ de la Canada. Cette bataille devient un symbole
des contributions du Canada et de ses sacrifices durant la guerre (plus de 60 000 morts), plaçant le
premier ministre Robert Borden dans une dynamique favorable, au sortir de du conflit, pour obtenir de
la Grande-Bretagne la reconnaissance de l’______________ du Canada. C’est dans ce contexte que le
Canada passe du statut de colonie à celui de dominion membre du Commonwealth.
L’importance de la bataille sur le résultat de la guerre :
Il faut cependant noter qu’en dépit de cette victoire impressionnante, la bataille en elle-même n’a eu
que ________________________________________________________. Ni la conquête de la crête de
Vimy, ni même la bataille d’Arras dans son ensemble à laquelle elle s’intègre ne sont en effet suivies
d’une percée massive des alliés. Comme l’écrit l’historien Andrew Godefroy dans Vimy Ridge, a
Canadian Reassessment : « La perte de quelques kilomètres de terrain, même s’ils revêtaient une
importance locale capitale, a finalement eu peu de répercussions pour l’armée allemande à l’échelle de
la guerre dans son ensemble. » La guerre va faire rage pendant encore 19 mois après Vimy et de
nombreux Canadiens ayant survécu et triomphé sur la crête vont y laisser leur vie.
(http://encyclopediecanadienne.ca/fr/article/bataille-de-la-crete-de-vimy/)
Morts/blessés canadiens et en totale : A Vimy, 3500 soldats Canadiens morts, 4000 allemands capturés,
les morts/blessés sont inconnus
23. La bataille de Passchendaele (à faire au tableau avec Mr. Travis)
Date de la bataille : octobre-novembre 1917
Lieu de la bataille : La locale de cette bataille était en le nord-ouest de Belgique
Belligérants : ____________________________ (qui compte Terre-Neuve et le Canada), la
______________ et la ______________ contre l’Empire allemande
Personnes Importantes : Arthur Currie (Canada), Douglas Haig (GB)
Technologies significatifs employées :
Sommaire de la bataille :
 la bataille de Passchendaele est plutôt nommée la troisième bataille de Yprès (Yprès était une
bataille majeure dans la P.G.M.)












Au printemps 1917, les Allemands engagent une guerre sous-marine à outrance, coulant des navires
marchands en eaux internationales. À peu près au même moment, de nombreux soldats français, à
bout de forces, fomentent une ______________ à la suite de l'échec d'une vaste offensive française
sur le front Ouest. Puisque certaines armées françaises sont temporairement incapables de se
battre ou réticentes à le faire, le général Douglas Haig, commandant des armées britanniques en
Europe, décide de lancer une offensive ______________. Il veut attaquer les forces allemandes
postées sur le ______________ d'Ypres, que ces dernières occupent depuis longtemps sur la ligne
de front alliée dans la région de Flandre, en Belgique.
Le saillant est le théâtre de combats depuis 1914. Haig croit que si les Britanniques réussissent à
______________ les lignes allemandes, ils pourront aussi libérer les ports occupés servant de base
aux sous-marins allemands U-Boot sur la côte de la Manche, au nord d'Ypres.
le Général Canadien Arthur Currie était résister à présenter ses troupes dans l’offensive de
Passchendaele. Il pensait que ça va couter les vies de ______________ soldats canadiens. Il a été
outrepassé mais a exigé qu’il soit donné l’heure de ______________ avant la marche à suivre. Ce
temps a été passé d’______________ des routes et des tranchées, des pièces de ______________
étaient là pour traverse la ______________ et les plateformes pour l’artillerie
La bataille de Passchendaele a été faite sur l’ancien ______________. Les tranchées raffinées
avaient efficacement desséché la terre, mais l’artillerie a détruit rapidement cette structure fragile.
Combiné avec la forte pluie dans 30 ans, a créé toute cette ______________
La boue a obstruée les fusils, la nourriture était souillée, l’habillement était pesé en bas et des fossés
étaient empêchés à ______________
En dépit des tous les problèmes qu’elle a posés, la boue a fourni une petite consolation: l’artillerie et
les bombes ont été ______________ dans la terre ______________, réduisant les dommages qu’ils
ont infligés
Beaucoup de l’artillerie et terrain difficile ont limité la capacité des deux côtés d’enlever leurs morts
du champ de la bataille. Plusieurs de ces corps n’étaient pas dégagés jusqu’au ______________
suivant. Dans un cas les cadavres d’un canadien et d’un Allemand ont été trouvés verrouillés dans
une lutte, vraisemblablement ils étaient noyés dans la boue pendant qu’ils combattaient
Approximativement ______________ de soldats Canadiens ont été tués et ont été laissés dans la
boue.
Beaucoup des soldats ont été blessés et sans connaissance se sont ______________ dans la boue.
Le poète britannique Siegfried Sasson a récapitulé l’expérience de Passchendaele: “...je suis mort
dans l’enfer (ils l’ont appelée Passchendale)...”
L’offensive entière a duré plus de ______________ et a gagné seulement cinq milles de terrain pour
les alliés
Winston Churchill a décrit Passchendaele comme “dépense désespérée de bravoure et de vie sans
égalité dans la futilité”
Le commandant britannique monsieur Douglas Haig a été critiqué pour son évaluation faible de
________________________________________________________.
Le rôle du Canada sur le résultat de la guerre :
Le 6 novembre, les Canadiens lancent leur troisième attaque d'envergure sur la crête. Ils réussissent à
prendre la crête et les ruines du village de Passchendaele aux Allemands. Le 10 novembre, ils lancent un
dernier assaut qui leur permet de s'emparer du reste du plateau à l'est du saillant d'Ypres, mettant ainsi
fin à une bataille qui a duré quatre mois. Après les combats, neuf Canadiens sont décorés de la
____________________________. Il s'agit de la plus haute distinction militaire décernée pour bravoure
de l'Empire britannique.
(http://encyclopediecanadienne.ca/fr/article/bataille-de-passchendaele/)
L’importance de la bataille sur le résultat de la guerre :
En 1918, tout le terrain gagné par les Alliés est __________________________________________
______________ des Allemands. Un siècle plus tard, on se souvient de la bataille de Passchendaele
comme ________________________________________________________, de la futilité de la
plupart des batailles, et du mépris total de certains hauts gradés militaires pour la vie des hommes sous
leur commandement.
(http://encyclopediecanadienne.ca/fr/article/bataille-de-passchendaele/)
Morts/blessés canadiens et en totale : Étrange aussi près de la prévision de Currie, 15 654 Canadiens
ont été tués ou blessés
Les vies d’un demi-million ont été perdues dans la bataille de Passchendaele – 260 000 allemands et 325
00 des troupes alliées (voir au-dessous).
24. Les dernières batailles (à faire au tableau avec Mr. Travis)
Les Cent jours du Canada
 Les troupes alliées avaient pour reprendre les territoires perdu en la France et la Belgique dans les
derniers mois de la guerre
 Corps Canadien – ____________________________!
 Le 8aout – 11 nov. /1918 = “____________________________ ”
 Canadiens capturent 31537 prisonniers, 623 canons, 2842 mitrailleuses
 Nouveau gouvernement en Allemagne (République de Weimar) demande une “armistice”, alors
c’est la fin de la P.G.M.
Téléchargement
Explore flashcards