Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps

publicité
Chapitre 2 : Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps ( devoir maison)
Introduction : On se demande s’il a existé des changements climatiques avant le Quaternaire ? Comment les mettre en évidence ? Et si oui,
comment ensuite les expliquer ?
I.Deux exemples de variations climatiques dans le passé.
Les variations climatiques qui caractérisent le passé récent de notre planète (Quaternaire) ne sont pas uniques au cours de l’histoire de la
Terre.
A.La glaciation et la forêt permo-carbonifère
A cette époque, les continents sont regroupés et plutôt situés vers des latitudes sud. La France se trouve à des latitudes proches de
l'équateur.
Les terrains carbonifères que l'on trouve en Europe et en Amérique du Nord contiennent des traces fossiles qui attestent de la présence de
forêts très importantes caractéristiques d'un climat tropical. Cette végétation est en accord avec la position de ces continents
près de l'équateur à cette époque.
De nombreux indices (tillites, stries glaciaires) montrent qu'au même moment une imposante calotte polaire recouvrait l'Amérique du Sud,
l'Afrique du Sud, l'Australie, l'Inde et l'Antarctique (continent Gondwana). L’étendue importante de l’inlandsis gondwanien est l’indicateur
principal de cette glaciation permo-carbonifère.
B. La période chaude du Crétacé
Le Crétacé supérieur est une époque où la Terre est entièrement dépourvue de glace. Les climats de type polaire n’existent pas. Les pôles
ont un climat de type tempéré froid. Les climats tropicaux, arides et tempérés chauds dominent. La température moyenne à la surface du
globe est supérieure d’environ 6°C à l’actuelle. De larges surfaces sont envahies par des mers et l’on estime que le niveau des mers devait
être 200 à 300 mètres plus élevé qu’actuellement.
II. Des mécanismes régulateurs du taux de CO2 atmosphérique.
Les variations climatiques aux grandes échelles de temps impliquent des variations importantes dans la teneur en gaz à effet de serre de
l'atmosphère. Ces variations sont contrôlées par les processus suivants :
 La précipitation des carbonates libère du CO2 et leur dissolution en consomme.
 Photosynthèse consommation du CO2. La matière organique peut être piégé sous forme de combustible fossile.
 Le dégazage du manteau par le volcanisme libère du CO2 dans l’océan et dans l’atmosphère.
 L'altération des silicates calciques et magnésiens de reliefs orogéniques consomme du CO 2 .
Etat initial
CaAlSi2O8 + 3 H2O
Etat final
+ 2 CO2
AlSi2O5(OH)4 +
Ca2+ +
2 HCO3-
III. Modéliser l’évolution future du climat.
Le dernier maximum glaciaire date de 20 000 ans. On assiste actuellement à une phase de réchauffement climatique débuté il y a environ 12
000 ans. L’impact des activités humaines conduit les climatologues à envisager une augmentation de ce réchauffement.(destruction des forêts
et le développement des industries augmentent le taux de dioxyde de carbone atmosphérique).
Mais quand aura lieu la prochaine glaciation ?
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

aaaaaaaaaaaaaaaa

4 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

Créer des cartes mémoire