www.fiches

publicité
WWW.FICHES-IDE.COM
Le cycle cardiaque est la période qui s'étend
du début d'un battement cardiaque
jusqu'au début du suivant. On l'appelle
aussi "révolution cardiaque".
Dans une journée, le cœur est traversé par 900L de sang
; l'activité du myocarde alterne relaxation et
contraction.
Au repos le cœur bat à un rythme de 60 à
80 battements par minute.
Le rôle des valves est fondamental puisque leur
ouverture et fermeture, qui dépend des pressions
régnant de part et d'autre, conditionnent les différentes
phases.
A chaque battement cardiaque (ou cycle
cardiaque), le cœur se contracte (systole)
puis se relâche (diastole).
Le cœur, dont la fonction est de propulser le sang dans
l'organisme, doit fournir une pression ; elle est obtenue
par la contraction des oreillettes, immédiatement suivie
par la contraction des ventricules
Les fibres musculaires du cœur se
contractent simultanément ; on
considère le cœur comme une
"unité fonctionnelle".
Pendant le cycle cardiaque, on dit
que le cœur obéit à la loi du tout
ou rien (soit il est au repos, soit il
donne une contraction dont la
force est d'emblée maximale).
Au total, le cycle
cardiaque dure 0.8
seconde dont la moitié
est consacrée au repos
du muscle (le myocarde).
Au
cours
de
sa
contraction, le cœur
subit des modifications
(forme,
consistance,
dimensions) traduisant
son activité mécanique.
La diastole générale correspond à la
pause des oreillettes et des
ventricules, c'est à dire la période de
repos du cœur.
Elle dure environ 0.4 seconde.
La systole ventriculaire correspond à la contraction des ventricules.
La systole auriculaire correspond
à la contraction des oreillettes.
Elle dure 0.1 seconde.
Le sang qui remplissait les deux
oreillettes est chassé dans les
ventricules.
Elle dure 0.3 seconde.
Pendant que les oreillettes se relâchent, les ventricules, remplis, se contractent. La
poussée du sang ferme les valves auriculo-ventriculaires mitrale et tricuspide
(premier bruit du cœur), empêchant le reflux du sang dans les oreillettes, et celui-ci
pénètre dans l'aorte et l'artère pulmonaire.
Pendant ce temps, le sang veineux
achève la réplétion des oreillettes
relâchées depuis le temps précédent,
préparant le cycle cardiaque suivant.
Le sang qui a été propulsé dans les
artère ne peut refluer dans les
ventricules, car il vient buter sur les
valvules sigmoïdes qui se ferment
(deuxième bruit du cœur).
Téléchargement
Explore flashcards