Les questions de santé mondiale La santé d`une personne ou d`une

publicité
Les questions de santé mondiale
La santé d’une personne ou d’une population dépend de nombreux facteurs sociaux,
politiques, économiques, biologiques et environnementaux.
Selon l’OMS (organisation mondiale de la santé) la santé est : « un état de complet bien-être
physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou
d’infirmité ».
Globalement les conditions de santé sont améliorées au cours des dernières 50 années
grâce aux pratiques en matière de médecine, d’hygiène, et de soins. On a éradiqué la variole
(small pox) dans le monde entier et la polio, la lèpre et d’autres maladies sont sur le point
de disparaître également.
En plus, l’espérance de vie mondiale a augmenté constamment jusqu’à 65 ans aux pays
développés. Même aux pays en développement on voit un changement de 36 ans en 1950 à
55 ans aujourd’hui. Mais on voit que l’espérance de vie chez les hommes n’a pas beaucoup
amélioré en Afrique subsaharienne à cause du virus d’immunodéficience humaine (VIH) et
du syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA). L’espérance de vie pour les enfants ayant
moins de 5 ans a aussi amélioré de 287 par 1000 en 1950 à 80 par 1000 aujourd’hui.
Une des problèmes c’est l’écart entre les pays riches et pauvres ainsi que les personnes
riches et pauvres dans un pays. Il y a plus d’un milliard de personnes qui n’ont pas profité
des progrès en matière de santé publique. 20% de tous les gens qui vivent dans des pays en
développement ne dépasseront pas 40 ans et 20% des enfants nés dans les pays les moins
développés mourront avant d’avoir atteint cinq ans.
Dans les pays industrialisés, moins de 1% des enfants connaîtront le même sort. Mais ici les
dysfonctionnements hormonaux et les maladies du système immunitaire, de même que
certaines formes de cancer et de maladies cardiaques sont en augmentation.
Parmi les nouvelles menaces d’infection, on compte le sida causé par le VIH, qui était
inconnu jusqu’en 1983, le virus du Nil occidental et de nouveaux types de fièvres comme le
virus Ebola mortel dans la plupart des cas. On ne comprend pas bien les sources de ces
maladies et les raisons des nouvelles épidémies. Toutes les maladies, en particulier les
maladies évitables, sont des tragédies et affectent le développement économique te social.
L’augmentation et la diffusion des maladies pathogènes qui résistent aux antibiotiques
représentent une autre menace pour la santé, car plus de 35 cas au cours des deux
dernières décennies sont des infections nouvelles ou récurrentes dans le monde. Il existe
plus d’une centaine d’antibiotiques différents, mais les bactéries sont devenues plus
mortelles que jamais. Malheureusement, le recours excessif en Amérique du Nord, leur
utilisation à grande échelle pour favoriser la croissance du bétail qui n’est pas malade et le
mécanisme de survie génétique normal des parasites, des bactéries et des virus font en
sorte que certains d’entre eux subissent une mutation. Il faut trouver de nouveaux
médicaments.
Les modèles et les tendances
Les statistiques ne nous donnent pas une image complète. Elles sont beaucoup plus précises
dans les pays industrialisés où les gens ont un meilleur accès ç des soins. L’OMS a pu
rapporter pour seulement 13 des 52 millions de personnes que l’on estime être mortes
dans le monde en 1996. Les statistiques ne mettent pas en évidence quelques facteurs
importants comme l’âge de la personne quand la maladie a commencé et la durée et
l’impact sur la qualité de vie de la personne. Par exemple un enfant tombe malade avec de
la cécité des rivières quel est l’impact ? sa famille et la collectivité est grave en raison du
potentiel perdu.
La révolution sanitaire
Pendant les 1880s les conseils de santé faisaient des enquêtes sur les flambées
épidémiques, instituaient des quarantaines pour limiter la diffusion de la maladie et
mettaient en œuvre des programmes de vaccination obligatoire qui a réduit les taux de
mortalité au début du XXe siècle.
Plusieurs facteurs ont contribué à la diminution des maladies infectieuses
transmissibles
La sensibilisation au fait que les bactéries et les virus causent des maladies!
Le traitement des eaux usées
L’eau potable
L’enlèvement des ordures
Des meilleures conditions de travail notamment la ventilation
De meilleurs logements
Des lois qui règlementent le travail des enfants
L’inspection et la réglementation des aliments
Les progrès dans les services de santé comme la stérilisation des instruments
Plus de personnes qui travaillent dans la domaine de la santé
La création de ministères de Santé avec des spécialistes
La découverte et la distribution de vaccins et d’antibiotiques
Le double fardeau
Les pays industrialisé ont des maladies chroniques comme les maladies cardiaques, les
accidents vasculaires, le diabète, le cancer
Les pays en développements ont des maladies contagieuses comme la tuberculose, la polio
et la rougeole. Maintenant ont des maladies chroniques parce que la nourriture changemondialisation
Les facteurs qui influencent la santé et la maladie
La pauvreté et la faim
La croissance démographique
Le facteur de l’eau et des égouts
Les facteurs sociaux et démographiques
Discussion de pillule d’enceinte
Groupes de 3 activité de personnage de SIDA
Questions à terminer
Le fardeau des maladies selon le sexe et les régions, en 1996
Le monde
les économies de marché établies
Les ancienne économies socialistes
d'Europe
Le Moyen-Orient
Femmes
L'Amérique latine et les Antilles
Hommes
Les autres pays d'Asie et les archipels
La Chine
L'Inde
L'Afrique subsaharienne
0
100 200 300 400 500 600 700
Le fardeau des maladies par 1000 personnes
Téléchargement
Explore flashcards