habitats et espèces - Environnement Canada

publicité
HABITATS ET ESPÈCES
Objectif
Prévenir les pertes additionnelles
d'habitats et d'espèces qui
contribuent à la protection de
la qualité de l'eau des Grands Lacs
par la prestation de services
écosystémiques à valeur ajoutée.
La création de cette nouvelle annexe
de l’Accord relatif à la qualité de l’eau
dans les Grands Lacs (l’Accord) vise à
renforcer les mesures de collaboration
en vue de favoriser le rétablissement
des populations des espèces
indigènes et d’obtenir un gain net en
matière d’habitat.
Pourquoi des mesures sur les habitats et les espèces
sont-elles importantes?
L'écosystème des Grands Lacs fournit une source essentielle d'eau,
de nourriture et d'énergie, des routes de transport importantes et des
sites récréotouristiques majeurs. Les Grands Lacs constituent également
une source de revenus où des habitats et des populations de poissons
et d'espèces sauvages indigènes en santé contribuent à la vitalité
sociale et économique.
Malheureusement, les pressions exercées par l'activité humaine
sur l'écosystème ont entraîné la perte ou la dégradation de certains
habitats et elles menacent les espèces que ces écosystèmes
soutiennent. Par exemple, de nombreux habitats riverains comme
les milieux humides sont dégradés en raison de l'aménagement
et du durcissement des rives ainsi que d'autres facteurs de stress.
Pour protéger la qualité de l’eau, nous devons favoriser la santé
de l'écosystème en veillant à la résilience des espèces et des habitats
indigènes.
Engagement à l’égard des activités clés dans
le cadre de l’Accord relatif à la qualité de l’eau
dans les Grands Lacs de 2012
■
■
■
Terminer l'élaboration et commencer la mise en œuvre de stratégies
panlacustres de protection, de restauration et de conservation
des habitats et des espèces d'ici deux ans.
Effectuer une étude de référence sur les habitats existants à partir
de laquelle une cible de gain d'habitat net à l'échelle du bassin sera
établie et utilisée pour mesurer les progrès futurs.
Évaluer les écarts entre les programmes binationaux et nationaux
actuels comme première étape vers l'élaboration d'un cadre
de travail binational de priorisation des activités.
L’Accord relatif à la qualité de l’eau dans les Grands Lacs | Habitats et espèces
■
■
■
Faciliter les mesures collaboratives binationales afin de réduire les pertes d'espèces et d'habitats
indigènes, rétablir les populations des espèces indigènes en danger et restaurer les habitats dégradés.
Accroître la sensibilisation à l'égard des espèces et des habitats indigènes ainsi que des méthodes
de protection, de conservation, de maintien, de restauration et d'amélioration de leur résilience.
Effectuer des recherches et de la surveillance au besoin afin de mettre en place des mesures
de prévention qui tiennent compte des impacts des changements climatiques et d'autres facteurs
de stress, et améliorer la résilience des espèces et des habitats indigènes.
Résultats escomptés
■
■
■
Conservation et restauration des espèces et des habitats indigènes, et contribution à la qualité de l'eau
des Grands Lacs.
Contribuer au rétablissement des populations des espèces en danger et restauration des habitats
dégradés.
Augmenter la superficie des habitats dans les Grands Lacs.
o
N de cat. : En4-154/2012-7F-PDF
Pour obtenir de plus amples renseignements sur les droits de reproduction,
veuillez communiquer avec Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC)
au 613-996-6886, ou à : [email protected]
Photos : © NASA et GeoEye; Thinkstock – 2012 ; Environnement Canada, Service canadien de la faune
2 | Lakewide management
© Sa Majesté la Reine du chef du Canada représentée par le ministre de l’Environnement, 2012
Also available in English
Téléchargement