Morphologie

advertisement
Chorioptes bovis
1. Morphologie :
 Adulte :
Corps ovoïde ; octopode.
Venteuse subsiste aux longues pattes.
Rostre court et pointu.
Lobes abdominaux chez les individus bien développés avec du soie « foliacée ».
 Nymphe :
Octopode et rassemble aux adultes « de point de vus taille ».
 Larve : petite ; hexapode ; transparente.
 L’œuf : ovoïde ; l’embryon est une masse brunâtre ; coque fine et lisse et
dépourvue d’opercule « une masse calcifiée blanchâtre couvert les
invaginations ».
2. Biologie :
Habitat : parasite permanant chez les herbivores « surtout BV », se trouve à la surface de
l’épiderme uniquement.
Nutrition : un parasite histophage, se nourrit sur les sérosités et les débris cutanés.
Reproduction : le cycle biologique est d’environ 10jrs.
Cycle évolutif : c’est le même que les parasites précédant.
3. Epidémiologie :
La spécificité :faible par rapport à d’autre espèce « chaque espèce parasitaire est
spécifique à une espèce animale ».
Répartition géographique : est une affection cosmopolite.
Caractère saisonnier : affection hivernale qui régresse à la belle saison.
Réceptivité :
 Influence de la conduite d’élevage « alimentation, santé,… ».
 Type d’élevage « les BV laitières sont plus atteignes ».
 L’âge.
 L’environnement « humidité, T°,… ».
 L’état général et la santé de l’animal.
La résistance dans le milieuextérieur : est très importante et peut atteindre jusqu’au
10 semaines.
Mode de contamination :
 Directe ; par frottement.
 Indirecte : au billet de matériel souillé.
Caractère zoonosique : absent.
4. Pathogénie :
 Action traumatique irritative faible car est superficielle.
 Action antigénique « immunitaire » importante.
5. Diagnostic :
D. différencié : il faut différencier cette dermatose de :
 Phtiriose.
 Melophagose.
 Meyose.
6. TRT : IVERMECTINE injectable « sauf chez les BV laitières », bain antiparasitaire.
Symptômes :
BV : Gale de l’arrière OV : Gale des
CP : abs.
train.
pâturant.
Région
Extrémité
Extrémité des
Localisation :
postérieur, région
distale des
membres
mammaire,
membres
postérieurs.
périnée sans
postérieurs.
étendre vers
l’avant.
Psroptes sp
1. Morphologie :
Adulte :
 Corps ovoïde, octopode.
 Pattes longues dépassant l’avant et l’arrière.
 Venteuses portées sur un pédicule long et formée de 3 articles.
 Rostre long pointu et conique.
 Pas de stigmates visibles.
 Lobes abdominaux portent deux longues soies et venteuse copulatrice chez le
mâle.
 Chez la femelle, un tubercule copulateur.
Nymphe : octopode.
Larve : hexapode, de petite taille par rapport à l’adulte, transparente.
Les œufs : plus petits, opaques, embryon est une masse brunâtre, coque fine et lisse et
dépourvue d’opercule.
2. Biologie :
Habitat : est parasite permanant chez les BV ; OV ; CP, des conduits auditifs chez
les logomorphes. Il vit à la surface de l’épiderme et peut survivre jusqu’à 10 à 14
jrs dans l’environnement.
Nutrition :histophage et hématophage.
Reproduction : la durée totale du cycle est de 11 à 21 jrs.
3. Cycle évolutif :
Transmission directe : contamination par frottement.
Transmission indirecte : via le matériel souillé.
4. Epidémiologie :
Spécificité : faible « var ».
Caractère saisonnier : hivernal.
Facteur de réceptivité :
 L’âge.
 La conduite d’élevage.
 Influence de l’état général et sanitaire des animaux.
 Influence de la race « les races bouchères sont le plus sensible ».
 Mode de contamination « directe ou indirecte ».
Caractère zoonosique : abs.
5. Pathologie :
Action traumatique « due au frottement du rostre » et irritant.
Action antigénique.
Action vectrice des germes : les logomorphes, en plus d’être vecteurs du
psoroptes, ils peuvent être des vecteurs des mycoplasmes « champignons ».
6. Symptômes :
Localisation :
BV
Garrot puis base de la
queue, puis généralisée
avec OCTACARIOSE
possible « gale de
l’oreille ».
OV
Tronc et Octacariose
possible.
7. Diagnostic :
Sus-pessionépidimio-clinique : prurit, mengison, saison hivernale.
Confirmation : par raclage cutanée jusqu’au rosée du sang.
Diagnostic différentiel : ne pas confondre cette maladie avec : Phtiriose ; Myase ;
Mélophagose ; dermatose non prurigineuse ; Dermato-phytose « due aux
champignons ».
8. TRT : INVERMECTIN en IM, bain antiparasitaire.
Otodectescynotis
« Gale de l’oreille »
L’OTACARIOSE est l’otite externe, bilatérale purigineuse, Cérumen « liquide
l’oreille », abondant, sec, brun foncé. L’adulte mesure 350 à 500µm, il infeste tous les
CRV, il n’est pas zoonotique, touche les Chios et les Chattons, et les adultes
« CRV »sont des porteurs sains.
1. Morphologie :
La femelle peut atteindre jusqu’au 550µm, ovalaire, rostre court et pointu, pattes longues
et se terminent par des venteuses subsessibles « se détache facilement », la 3ème paire de
patte est réduite, les mâles portent des soies filiforme sur les lobes abdominaux.
2. Biologie :
Ce parasite se trouve dans les conduits auditifs externes, le cycle biologique dure 14 à 21
jrs, le cycle évolutif : l’otite n’apparaisse qu’après 2 à 3 semaines, il se nourrit du
Cérumen.
3. Clinique : action traumatique et irritante : inflammation chronique des conduits
auditifs externes.
4. Diagnostic :
Diagnostic clinique : par le test Reflexe Odito-podale qu’il s’agit d’un réflexe qui
consiste à lever le membre lorsqu’on touche l’oreille « le membre de même côté que
l’oreille » et qui signifie une atteinte.
5. TRT :
Est local à base de gouttes des conduits auditifs, généralement le LINDANE,
IVERMECTINE est préconisé en injection.
Téléchargement