περικλης, pericles

publicité
ΠΕΡΙΚΛΗΣ,
PERICLES
I) Introduction
De -461, où il prit la tête du partie démocratique, jusqu'en
septembre -429, où il mourut, Périclès mena Athènes à son Apogée,
où il créa la constitution. Pourtant, Périclès est lié à la guerre qui a
entraîné Athènes et la Grèce entière dans une guerre atroce et
interminable : la guerre du Péloponnèse, Athènes contre Sparte ( 431 à -404 ) .
(Buste de Périclès portant l'inscription «Périclès, fils de Xanthippe, Athénien. » Marbre,
copie romaine d'après un original grec de 430 av. J.-C. Environ, Musée Pio-Clementino,
Vatican ).
II ) Périclès et le pouvoir
Il fut l'investigateur de la construction du Parthénon (commencée
en -447 ). Il fut également à l'origine du Misthos, donnant un
pouvoir politique aux pauvres.
Périclès n'a pas toujours été à la tête du pouvoir. On peut
distinguer trois périodes :
- Avant l'ostracisme de Thucydide en -443.
- Le gouvernement et l'oeuvre de Périclès de -443 à -431.
- Pendant la guerre du Péloponnèse.
( Le Parthénon, Athènes, Photo prise par un particulier )
1) Le gouvernement et l'oeuvre de Périclès ( -443 à -431 ).
Il domina la vie politique athénienne et fut élu stratège quinze fois de suite. Sous sa
direction, Athènes devint une politique impérialiste, et la ligue de Délos, créée pour
maintenir les Perses en dehors de la Grèce, fut transformée en un empire athénien.
L'œuvre de Périclès compte essentiellement trois mesures : la loi sur la citoyenneté, la
misthophorie des juges et Le Graphê Paranomôn.
-La loi sur la citoyenneté, La Constitution d'Athènes (XXVI, 4), dit précisément dans le
décret : « que ne soit pas citoyen celui qui ne sera pas né de deux citoyens de souche ».
Aristote précise que cette loi, adoptée en -451 et -450, est demandée à cause du trop grand
nombre de citoyens.
-L'autre grande mesure est la misthophorie (le salaire) des juges, c'est-à-dire la distribution
d'une indemnité de 2 oboles ( monnaie grecque ) par jour pour les membres des tribunaux
populaires. On pense qu'elle a été prise vers -451 et -450, à peu près au même moment que
la loi sur la citoyenneté. Les jugements sont partagés sur cette mesure, Aristote n'est pas
d'accord et trouve que Périclès s'est contenté « de donner à la multitude ce qui était déjà à
elle ». Pourtant sans cette mesure, les tribunaux athéniens n'auraient jamais pu trouver assez
de jurés pour affronter le grand nombre de procès liés à la croissance de l'empire.
-Il créa aussi le « Graphê Paranomôn » qui permettait d'empêcher que certaines personnes
portent atteinte à la loi et à la démocratie.
En politique, il fut un partisan de la démocratie, ce régime, où l'on « gouverne en vue, non
du petit nombre, mais de la majorité » sans oublier que Périclès ne parle pas de
gouvernement par le peuple, mais pour le peuple. Il mentionne ensuite trois traits importants
de la démocratie athénienne : l'égalité, la liberté et la participation au pouvoir.
2) La guerre contre Sparte.
Cette « première guerre du Péloponnèse » oppose Sparte et ses alliés ( Corinthe, Egine,
Mégare et la Béotie ) à Athènes et son empire maritime entre -459 et -446. Les batailles
s'enchaînent et en -451 une paix de cinq ans est signée entre Sparte et Athènes.
Le conflit reprend en -447 lorsque les Béotiens attaquent et battent les Athéniens à Coronée.
Aussitôt Mégare et l’Eubée entrent en guerre contre Athènes.
Finalement, en -446, une paix de 30 ans est conclue, qui en même temps prépare les zones
d’influence des grandes cités : Athènes récupère la Grèce du Nord et la mer Egée, Sparte le
Péloponnèse et Corinthe l’ouest et ses voies commerciales…
Cette paix dure en fait moins de 15 ans. La guerre sera réanimée en -433 par l’affaire de
Corcyre et va entraîner toute la Grèce, jusqu’en Sicile, dans un combat sanglant très lourd
de conséquences.
III) La fin de Périclès.
Son autorité demeura inchangée jusqu'à ce que la peste en -430 achève le moral des
Athéniens. Il fut alors retiré de ses fonctions, poursuivi en justice pour enrichissement
personnel et condamné à payer une amende. Peu après, il fut réélu stratège, mais il avait lui
aussi contracté la peste, et il mourut six mois plus tard.
SITOGRAPHIE
http://www.encyclopedie.bseditions.fr/article.php?pArticleId=130&pChapitreId=14415&pSousCha
pitreId=14417&pArticleLib=Le+%AB%A0si%E8cle+de+P%E9ricl%E8s%A0%BB+%5BLa+Gr%
E8ce+classique%A0%3A+480-323-%3EL%92apog%E9e+d%92Ath%E8nes%5D
http://eurserveur.insa-lyon.fr/approphys/1historique/monde_grec/pages/pericles.html
http://commons.wikimedia.org/wiki/File:2006_01_21_Ath%C3%A8nes_Parth%C3%A9non.JPG
Téléchargement
Random flashcards
amour

4 Cartes mariam kasouh

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Algorithme

3 Cartes trockeur29

Créer des cartes mémoire