Dossier de Musculation

advertisement
Bargetto Maxime
Dossier de Musculation
Semestre 2 APS053 Mr Lerda
Dossier de Musculation
Sommaire
Introduction sur la musculation dans l’activité du
triathlon : page 3
La musculation pour chaqu’une des trois activités
 La natation : page 4 - 6
 Le vélo : page 6 - 7
 La course à pied : page 8 - 9
Sources : page 10
Page 2
Dossier de Musculation
Introduction sur la musculation dans l’activité du triathlon :
Tout d’abord la musculation peut avoir plusieurs fonctions :
La prise de masse musculaire
L’augmentation de l’endurance musculaire
L’augmentation de la force musculaire
Dans le cadre du triathlon et afin de progresser dans ce sport, on cherchera surtout à
interagir sur les deux dernières fonctions (la force-endurance). En effet, plus un
triathlète est musclé, plus il a de force. Mais plus il doit porter de masse et plus il
consommera de carburant. La force combinée à l'endurance permet d'augmenter
rapidement la puissance aérobie. L'objectif de la musculation pour le triathlon n'est
donc pas de gagner de la masse musculaire, mais de consolider la musculature et
d’augmenter la force. Dans cette optique, il est conseillé de faire de longues répétitions
avec des poids moyens. Par exemple : 2 à 6 séries de 10 à 30 répétitions (efforts
dynamiques).
Le triathlon étant composé de trois activités bien distinctes (la natation, le vélo et la
course à pied) les zones musculaires travaillées varient selon l’activité où l’on souhaite
progresser.
Page 3
Dossier de Musculation
La natation :
En natation les principaux muscles qui permettent la propulsion sont :
 le grand pectoral :
Muscle superficiel du plan antérieur de l'épaule. C'est un large muscle en
forme d'éventail, triangulaire à base interne
Adducteur du bras, fléchisseur et rotateur interne de l'épaule,
inspirateur profond
Il est de forme triangulaire à sommet externe en position anatomique de
référence et devient quadrilatère (dévrillé) quand le bras se lève du fait
de sa terminaison sur l'humérus.
 le grand dorsal :
C'est le muscle le plus étendu du corps, large et plat, il occupe la partie
arrière et latérale du dos, tendu des vertèbres et du bassin à l'humérus
Commence sur la crête iliaque (4 dernières côtes) et sur toute la hauteur
des apophyses épineuses des vertèbres lombaires et thoraciques, s'insère
parfois sur l'angle inférieur de l'omoplate et se termine sur la face
antérieure de l'humérus
Principalement adducteur du bras en abduction, il est extenseur
(rétropulseur) et rotateur interne du bras.
C'est le muscle qui sert à se croiser les bras dans le dos (tire en arrière
et abaisse l'omoplate).Si l'humérus est fixe, il soulève le tronc.
 le triceps :
Seul muscle de la loge postérieure du bras.
Tendu de l'omoplate et de l'humérus à l'extrémité proximale du cubitus.
Composé de 3 chefs : la longue portion, le vaste externe (ou latéral) et le
vaste interne (ou médial).
C'est l'unique extenseur du coude.
Page 4
Dossier de Musculation
Chaque muscle peut être travaillé de nombreuses manières différentes. Selon l’exercice,
le muscle peut avoir une action directe, ou bien une action secondaire.
Ainsi pour travailler le grand pectoral on peut faire l’exercice du pull-over. L'exercice se
fait allongé sur un banc droit, avec un haltère. Le dos bien à plat sur le banc, les pieds
posés sur le sol. Dans la position initiale, les bras sont derrière la tête, coudes fléchis,
les mains jointes, paumes vers le haut, tenant l'haltère. Il faut poussez sur l'haltère
pour la ramener au-dessus de la poitrine, bras tendus.
Pour travailler le grand dorsal, on peut faire l’exercice tirage nuque prise large.
L'exercice s'effectue assis sur une machine à poulie haute. Bras tendu très écartés,
paumes vers l'avant, saisissez la barre. Le dos doit être bien droit, tête inclinée vers
l'avant. Il faut exercez un mouvement du haut vers le bas, en tirant sur barre jusqu'à
votre nuque. On souffle durant le tirage puis on contrôle le mouvement de retour en
inspirant.
Page 5
Dossier de Musculation
Pour travailler les triceps, on peut exécuter l’exercice de l’extension verticale à l’aide
d’haltères. Le dos doit être bien droit et ne pas se voûter durant l'exercice.
On prend haltère d'une main, puis on place le bras derrière la tête.
On fléchisse l’avant-bras derrière la nuque. Et on pousse sur haltère jusqu'au-dessus de
la tête.
Le vélo :
En cyclisme les principaux muscles utilisés sont :
 Les quadriceps :
Droit antérieur : muscle superficiel, long, aplati et bi-articulaire
(superficiel)
Vaste internes : muscle large du plan moyen, épais et enroulé à la face
interne du fémur, mono-articulaire (moyen).
Vaste externe : muscle large du plan moyen, épais et enroulé à la face
externe du fémur, mono-articulaire (moyen).
Crural : muscle mono-articulaire profond, épais et volumineux, collé à la
face antérieure du fémur (profond)
Page 6
Dossier de Musculation
 Les fessiers :
Très grand muscle, le fessier couvre la partie arrière de la hanche, il est
le muscle le plus volumineux et le plus puissant du corps. Le fessier agit
principalement sur les mouvements de la cuisse et comme stabilisateur du
bassin.
 Les soléaires :
Le muscle soléaire est un muscle puissant situé en arrière de la
jambe. Il forme avec les deux chefs du muscle gastrocnémien le
triceps sural.
Chaque muscle peut être travaillé de nombreuses manières différentes. Selon l’exercice,
le muscle peut avoir une action directe, ou bien une action secondaire. Un exercice
permet de travailler les trois muscles simultanément. Cet exercice demande une
machine spécifique appelée presse à cuisse inclinée. Il faut poussez sur les jambes
La position des pieds modifie l'impact de l'exercice, ainsi que l'écartement des cuisses
ce qui permet de bien travailler chaque muscle souhaités.
Page 7
Dossier de Musculation
La course à pieds :
En course à pieds les muscles qui interviennent en priorité sont :
 Les jumeaux :
Ils sont deux :


le jumeau interne
le jumeau externe
Ils recouvrent le muscle soléaire et se situent sur la face arrière
de la jambe. La jambe est la partie du corps comprise entre le
genou et la cheville. Les jumeaux s'attachent sur le tibia à sa
partie inférieure et se terminent sur le tendon d'Achille qui se
fixe sur le calcanéum (os du pied).
 Les ischios-jambiers :
Les ischios-jambiers se terminent sur le tibia, au dessous du genou,
en dedans pour deux d'entre eux: le demi tendineux et le demi
membraneux et en dehors pour le troisième : le long biceps.
Page 8
Dossier de Musculation
Afin de travailler les jumeaux on peut réaliser l’exercice d’extension des mollets,
l'exercice s'effectue debout. On place l'avant des pieds sur une cale (10 ou 15 m de
hauteur), le talon dans le vide. Dans la position de départ, le talon est légèrement plus
bas que les orteils. Pour le mouvement, il faut pousser sur les orteils jusqu'à être sur la
pointe des pieds, pour remonter l'ensemble du corps le plus haut possible.
Cet exercice peut se faire sur une machine spécifique à mollet ou en mettant des poids
dans un sac à dos et le sac sur vos épaules.
La position des pieds (orteils plus ou moins vers l'intérieur ou vers l'extérieur) modifie
l'impact de l'exercice.
Les ischios-jambiers se travaillent avec l’exercice appelé Leg curl.
On s’allonge sur le ventre, les jambes droites. Les bras doivent permettre et l'équilibre
lors du mouvement. On plie les jambes lentement en expirant. Et on inspire en reprenant
la position de départ. Il faut conserver le dos droit durant le mouvement.
Page 9
Dossier de Musculation
Sources :
 Magazine Triathlète n°85
 Magazine Trimag n°27
 « Les fondamentaux de la natation » Edition Amphora
 « Les APS en licence STAPS » Edition Masson
 Site internet : www.akelys.com
Page 10
Téléchargement