Telechargé par Bouba Khedher

suite onde eleve

publicité
III- Onde à la surface de l’eau :
 Etude expérimentale :
a- Onde circulaire :
On dispose d’un vibreur muni d’une fourche à
pointe unique et d’une cuve à ondes.
Au repos, la pointe verticale affleure la surface
libre de la nappe d’eau de la cuve en un point S.
En mettant le vibreur en marche, la pointe impose
au point S des vibrations verticales sinusoïdales
de fréquence N.
 à la lumière ordinaire :
On observe des ………………… circulaires ………………… et ………………… qui se propagent à partir de la
source ……………………………… de rayon.
 à la lumière stroboscopique de période Te :
* Pour Te=kT avec K𝛜 N* :
La surface de l’eau paraît ………………………. Elle est formée de ……………………………………………………………
concentriques, centrées au point ……… , ………………………… alternativement …………………… (élongation
minimale) appelés ………………… et …………………… (élongation minimale) appelés …………………….
Sur l’écran en verre dépoli de la cuve à ondes, on observe une succession de …………………
concentriques immobiles alternativement brillants (…………………) et sombres (……………………).
* Pour Te < kT :
les rides paraissent progresser lentement à la surface de l’eau, en ……………………………………
………………………………………………………………………………
* Pour Te > kT :
les rides paraissent progresser lentement à la surface de l’eau, en ………………………………………
………………………………………………………………………………… .
a- Onde rectiligne:
On remplace la pointe par une réglette.
Il se formera des rides …………………………………
parallèles à la réglette. Ces rides
se propagent perpendiculairement
à la réglette.
 Etude théorique :
a- Onde circulaire :
x’
s
M
x
ys(t)=………………………………………
B
Xfront
d’onde
= …… +
..
...
*D’après le principe de propagation, chaque point M de la nappe d’eau ………………………… le
même mouvement que (…) mais avec un retard ………………………
L’équation horaire du mouvement de M est :
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
Aspect d’une coupe transversale passante par (s) à un instant t1 : (figure(a)).
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
…………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
b- Onde rectiligne :
on procède de la même façon que la corde et que la nappe d’eau.
VI- Les ondes sonores :
1- Expérience et observation :
A proximité d’un haut-parleur alimenté par un GBF, on place un microphone (M) très
sensible. On relie les bornes du haut-parleur et du microphone respectivement aux
voies YA et YB d’un oscilloscope bicourbe.
 Sur YA, on observe l’oscillogramme (C1)
traduisant les vibrations sinusoïdales de la
membrane du haut-parleur avec la fréquence N imposée
par le GBF
 Sur YB, on observe une deuxième sinusoïde(C2)
de même fréquence N traduisant les vibrations de la
membrane du microphone résultent forcément du son
émis par le haut-parleur.
 En approchant ou en éloignant le microphone par rapport au haut-parleur, suivant
une direction bien déterminée, on observe toujours la sinusoïde (C 2) de fréquence N,
mais avec …………………………………… et de ………………………………………………………………… par rapport à (C1), changent.
Pour des positions bien déterminées on obtient deux courbes ………………………………………….
 En déplaçant maintenant le microphone autour du haut-parleur dans toutes les
directions tout en le maintenant à …………………………………………………. de ce dernier, on constate que
la sinusoïde (C2) ………………………………………………………………………………………………… par rapport à la sinusoïde (C 1)
2- Exploitation des résultats :
 Le son est de nature ………………………………. C’est une ………… mécanique, appelée onde ………………
 Sa longueur d’onde λ est la distance qui sépare …………………………………………………………………………… du
microphone pour lesquelles ces deux courbes ……………………………………………………………………….
 la célérité v du son est ……………………………………
 L’onde sonore émise par une source ponctuelle (approximation du haut-parleur)
est une onde progressive ……………………………………, mais qui s’atténue en s’éloignant de la
source à cause de ……………………………………… de l’énergie.
3-Applications:
Exercices : 6 et 7 : page 216
Exercices : 13 et 14 pages 219 et 220.
Téléchargement
Explore flashcards