Telechargé par SAMI DHAOUI :Cours Biologie & Géologie

Chapitre -La Procréation

publicité
Chapitre :
La Procréation
z
z
Introduction
La reproduction humaine nécessite le
concours de deux parents aptes à
procréer. Elle est actuellement
bouleversée par d’importantes
découvertes permettant aux couples de
mieux contrôler et maîtriser leurs
naissances.
z
 Comment peut-on définir la
fécondation ?
 Quelles sont les étapes qui
aboutissent à la formation du
nouvel enfant ?
I- La Fécondation :
z
La fécondation est le processus de
rencontre et de fusion d’un
spermatozoïde (n) et d’un ovocyte (n), qui
aboutit à la formation d’un zygote
(=cellule œuf) (2n).
La fécondation se déroule
dans le 1/3 supérieur de trompe =
=Ampoule.
Conditions de la
z
fécondation
Analyse d’un spermogramme
z
Les conditions de la fécondation:
z
 Volume: > 1,5ml/éjaculation
 pH: légèrement alcalin (≥ 7)
 Viscosité: normale permettant la mobilité des
spz
 Couleur: blanchâtre
 Numération: > 39millions
 Taux d’spz typiques: > 4%
 Mobilité: suffisante: > 45%
Pouvoir fécondant des spermatozoïdes
z
Lieu de prélèvement
Tubes séminifères
L’épididyme
Aptitude à la fécondation
Inaptes à la fécondation
Aptes à la fécondation
L’urètre
Inaptes à la fécondation
Trompes
Aptes à la fécondation
Les spermatozoïdes acquièrent leur pouvoir
z
fécondant au niveau de l’épididyme, par la
formation d’un récepteur membranaire
glycoprotéique. Ce récepteur permet la
reconnaissance entre l’spz et l’ovocyte.
En passant dans l’urètre, ce récepteur sera
masqué par des sécrétions des glandes annexes.
Après leur éjaculation dans le tractus génital
féminin, les spermatozoïdes subissent le
décrochage de masque d’spz en traversant la
glaire cervicale.
z
Autres conditions de la fécondation :
z
 Ovocyte fécondable (âgé de moins de 36heures
après l’ovulation.
 Voies génitales de la femme saines
(pas d’infections) et perméables (pas
d’obstruction).
 Sécrétion vaginale pas trop acide.
 Une glaire cervicale perméable aux spz.
 Rencontre de gamètes dans le 1/3 supérieur de
la trompe (=Ampoule).
z
Les étapes de la
fécondation:
1- Rencontre des gamètes :
L’ovocyte II bloqué
en MII se
z
trouve dans l’ampoule. Les
spermatozoïdes, ayant été
sélectionnés et capacités lors
de leur passage à travers la
glaire cervicale, montent vers
l’ampoule grâce à leur
flagelle. Ceux qui parviennent
près du gamète féminin, sont
piégés entre les cellules
folliculaires de la corona
radiata qui se rétractent alors
pour les ramener au contact
de la zone pellucide.
2- Pénétration d’un spz:
z
Les interactions
spermatozoïde/ovocyte sont
complexes et nécessitent une
reconnaissance et une
fixation sur la zone pellucide
par l'intermédiaire
de glycoprotéines spécifiques
pour pouvoir traverser cette
zone, pénétrer dans l'espace
périvitellin et fusionner avec la
membrane plasmique de
l'ovocyte.
La réaction acrosomique:
z
La fixation du spermatozoïde
provoque la réaction
acosmique qui consiste en
l'exocytose de tout le contenu
de l'acrosome qui contient de
nombreuses enzymes. Ces
enzymes qui sont libérées dans
les environs immédiats de la
zone pellucide la relâchent
localement et permettent ainsi
au spermatozoïde de passer à
travers la zone pellucide
3- Activation de l’ovocyte :
La pénétrationzdu spermatozoïde active
l’ovocyte II en y déclenchant des
transformations cytoplasmiques et
nucléaires
A-Transformations cytologiques :
La réaction corticale : les granules
corticaux libèrent leur contenu
enzymatique dans l’espace périovocytaire ce qui entraîne la dégradation
des récepteurs des spermatozoïdes se
trouvant dans la zone pellucide d’où il y’a
blocage de la polyspermie (donc assure
la monospermie).
B- Transformations nucléaires :
z
 Achèvement de la DE de la
méiose : l’ovocyte II en MII termine
la DE et donne deux cellules inégales
à n=23ch simples : une grosse
cellule, l’ovotide ou ovule, et une
petite cellule, le 2ème globule polaire.
 Formation de deux pronuclei : le
noyau spermatique et le noyau de
l’ovotide se gonflent et forment
respectivement le pronucléus mâle
et le pronucléus femelle. (le
centriole du spz forme l’aster).
z
Caryogamie
 Rapprochement des deux pronuclei : vers le centre de
l’ovotide.
 Fusion de deux pronuclei = Caryogamie= Amphimixie :
Donnant un noyau unique à 2n=46ch dupliqués ; une cellule œuf
s’est donc formée.
z
La Cellule œuf entame
immédiatement sa
première mitose, tout en
se dirigeant vers la cavité
utérine: segmentation
z
1
2
3
4
5
A
B
Ovaire
Trompe
Endomètre
Myomètre
Cavité utérine
Ovule fécondé,J0
Stade 2
blastomères , J1
C Stade 4
blastomères, J2
D Stade 8 cellules, J3
E Morula (16 cellules),
J4
F Blastocyste libre J6
z
La nidation s'effectue par l'intermédiaire du trophoblaste. Dès le sixième jour, les
cellules situées sous le bouton embryonnaire se mettent en effet à proliférer et à
libérer des enzymes de manière à pouvoir pénétrer dans la dentelle utérine le 7ème
jour: C’est la nidation. C'est à ce moment que les cellules du trophoblaste
commencent à fabriquer une hormone de nature glycoprotéique,
l'HCG (Gonadotrophine chorionique humaine) qui permet au corps jaune de se
maintenir et donc de continuer à produire des œstrogènes et de la progestérone.
z
Téléchargement
Explore flashcards