Telechargé par jean-michel Spinazze

Thème 3a le maintien de l'intégrité de l'organisme reaction inflammatoire

publicité
1/9
Thème(1a) : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant expression, stabilité et variation du patrimoine génétique
Table des matières
Chapitre I : La réaction inflammatoire..............................................................................................2
I Manifestations de la réaction inflammatoire..............................................................................2
A La pénétration d’éléments étranger dans le milieu intérieur................................................2
B Tumor, rubor, calor, dolor......................................................................................................3
II L’élimination des éléments étranger.........................................................................................3
A Mobilisation de cellules phagocytaires..................................................................................3
1) La phagocytose...............................................................................................................3
2) l'arrivée des phagocytes.................................................................................................4
B Les mécanismes mis en jeu dans la réaction inflammatoire.................................................5
1) Intervention de médiateurs chimique.............................................................................5
2) Détection des éléments étrangers..................................................................................5
3) Médiateur de la réaction inflammatoire..........................................................................6
III Médicament anti-inflammatoire................................................................................................6
IV La réaction inflammatoire au cours de l’évolution...................................................................6
2/9
Thème(1a) : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant expression, stabilité et variation du patrimoine génétique
Thème : 3a le maintien de l'intégrité de
l'organisme
Chapitre I : La réaction inflammatoire
I Manifestations de la réaction inflammatoire
A La pénétration d’éléments étranger dans le milieu intérieur
La première ligne de défense de l'organisme est constituée par les barrières que sont la peau et
les muqueuses :
La peau est une barrière physique. Imperméable, elle est recouverte par des cellules mortes qui
sont renouvelées en permanences. Elle est recouverte d'une flore commensale qui limite le
développement des bactéries pathogènes.
Les muqueuses tapissent les cavités (tube digestif, poumon, vagin, utérus, prepuce …), elles sont
recouvetent d'un mucus, sécrétion liquide plus ou moins épaisse. Elles constituent également
une barrière pour les micro-organismes.
Ceux-ci peuvent traverser ces barrières à l’occasion d’une blessure. En générale si celle-ci est
limitée une deuxième ligne de défense élimine les organismes comme les bactéries.
3/9
Thème(1a) : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant expression, stabilité et variation du patrimoine génétique
B Tumor, rubor, calor, dolor
Depuis longtemps les manifestations de la réaction inflammatoire sont connu :
Tumor = oedème
Rubor = rougeur
Calore = chaleur
Dolor = dolor
Elles sont la conséquence des mécanismes qui concours à éliminner les éléments étrangers et à
réparer la lésion.
II L’élimination des éléments étranger.
A Mobilisation de cellules phagocytaires
1)
La phagocytose
En TP on a envisagé le cas d'infection bactérienne
Dans les zones infectées on peut observer la destruction des bactéries par phagocytose. Des
cellules spécialisées les ingèrent puis les digèrent.
Déroulement de la phagocytose :
- lyse de la bactérie
-rejet des produits de
la lyse
1
ou
2
ou
adhésion
endocytose
3
-multiplication
bactérienne
-apparition de
globules lipidiques
-destruction des
constituants
cellulaires=> mort du
granulocyte
Les polynucléaires ont une durée de vie courte (24 48h) s'ils les cellules mortes s’accumulent
avec les débris des tissus nécrosés il se forme le pus.
4/9
2)
Thème(1a) : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant expression, stabilité et variation du patrimoine génétique
l'arrivée des phagocytes
Schéma réalisé en TP :
L’œdème correspond à l’infiltration de la zone infectée par du plasma sanguin. L'afflux local de
sang augmente par la vasodilatation des vaisseaux sanguins ce qui à l'origine de la rougeur.
La vasodilatation est l'augmentation du diamètre des artérioles ce qui accroit le débit sanguin.
Les parois des vaisseaux deviennent perméables : le plasma s'inflitre dans les tissus infectés et
les polynucléaires neutrophiles peuvent sortir des vaisseaux en passant entre les cellules des
parois (diapédèse).
Ce passage se fait au terme de la séquence suivante:
• ralentissement du courant circulatoire;
• margination des polynucléaires qui se rapprochent de la paroi des
vaisseaux, circulant à la partie périphérique de la colonne intra-vasculaire,
dont le centre est occupé par les hématies;
5/9
Thème(1a) : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant expression, stabilité et variation du patrimoine génétique
•
roulement des polynucléaires le long de l'endothélium;
• adhérence des polynucléaires à l’endothélium;
• transmigration des polynucléaires entre deux cellules endothéliales.
Des molécules d'adhésion sur les cellules des vaisseaux et des leucocytes s'expriment au cours
de l'inflammation.
Voire document tp et film.
B Les mécanismes mis en jeu dans la réaction inflammatoire
1)
Intervention de médiateurs chimique
L’expérience présentée dans le film sur l’ENT montre l’intervention de molécules présentent dans
les zones infectées (médiateurs de l’inflammation) :
L’expérience filmée ici consiste à libérer des chimiokines grâce à une micro-pipette à la surface
d’une boite contenant des neutrophiles. Ces derniers détectent le gradient de chimiokines
(concentration forte proche de la source – la micro-pipette -, et qui diminue progressivement plus
on s'en éloigne) et se dirigent vers la source.
Les chimiokines sont des cytokines
Les cytokines (du grec cyto, cellule, et kinos, mouvement) :
Substances solubles de signalisation cellulaire synthétisées par les cellules du système
immunitaire, agissant à distance sur d’autres cellules pour en réguler l’activité et la fonction.
La présence de ces substances suppose leur sécrétion par des cellules présente dans la zone
infectée et capable de détecter les éléments étrangers.
2)
Détection des éléments étrangers
6/9
Thème(1a) : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant expression, stabilité et variation du patrimoine génétique
La présence de signaux de danger (DAMP) ou de motifs pathogéniques (PAMP) est perçue par les
cellules immunitaires via leurs PRR.
Les signaux de dangers sont des molécules présentes sur les éléments étrangers. Si ce sont des
bactéries il s’agit de molécules de leurs enveloppes.
Les PRR sont des récepteurs possédés par les cellules du système immunitaire qui reconnaissent
les DAMP.
Les cellules présentes dans le tissu infecté ou lésé, telles que les phagocytes mononucléés
résidents (macrophages et cellules dendritiques) et les mastocytes, sont les premières cellules
activées par des signaux de dangers.
3)
Médiateur de la réaction inflammatoire.
En réponse à cette activation, elles libèrent de l’histamine, des cytokines pro-inflammatoires et
d’autres composés actifs que sont regroupés ici sous le terme général de médiateurs de
l’inflammation. Les conséquences fonctionnelles de cette activation sont l’élimination du
pathogène (par ex. par phagocytose) et/ou la réparation de la lésion.
(schéma à retenir)
III Médicament anti-inflammatoire.
V. exercice
IV La réaction inflammatoire au cours de l’évolution.
7/9
Thème(1a) : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant expression, stabilité et variation du patrimoine génétique
La réaction inflammatoire est un mécanisme inné non spécifique des éléments étrangers. Elle ne
suppose pas d’adaptation à ceux-ci.
L’immunité innée est apparue il y a 800 Ma. Chez la plupart des espèces pluricellulaires
animales, c’est la seule présente.
Elle est fondée sur le fait motifs moléculaires communs à de nombreux micro-organismes et très
conservés au cours de l’évolution.
8/9
Thème(1a) : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant expression, stabilité et variation du patrimoine génétique
Les récepteurs de type Toll (en anglais Toll-like receptors, TLR) appartiennent à la famille des
récepteurs de reconnaissance de motifs moléculaires. En tant que tels, ils interviennent au
cours des mécanismes de l'immunité innée en reconnaissant des « motifs moléculaires
conservés» chez de nombreux pathogènes.
9/9
Thème(1a) : La Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant expression, stabilité et variation du patrimoine génétique
Le document ci-dessous montre les similitudes entre des récepteurs de l’immunité innée chez
des espèces de vertébrés et d’arthropodes. Ceci indique l’origine commune de ces protéines qui
ont été conservés au cours d’évolution.
Téléchargement
Explore flashcards