Telechargé par greatly lucky

Présentation1

publicité

d’abord La sociocritique est une approche du fait littéraire qui
s'attarde à l'univers social présent dans le texte. Pour ce faire, elle
s'inspire tant et si bien de disciplines proches comme la sociologie
de la littérature qu'on a tendance à les confondre.

Par son objet, ses hypothèses heuristiques et sa
problématique générale, la sociocritique se distingue
radicalement aussi bien de la sociologie empirique
que de la sociologie de la littérature. Elle ne s’occupe
ni de la mise en marché du texte ou du livre, ni des
conditions du processus de création, ni de la
biographie de l’auteur, ni de la réception des œuvres
littéraires. Elle ne tient pas ces dernières pour un
document historique ou sociologique immédiatement
lisible comme un exemple ou comme une preuve. Elle
n’isole et ne prélève pas des « contenus ». Sa logique
épistémologique n’est pas une logique de la preuve,
mais une logique de la découverte appliquée aux
procès de sens engagés par les textes

est en lui donnant pour objet le texte
considéré comme matière langagière,
procèsesthétique et dispositif sémiotique
que Claude Duchet trace dès la fin des
années soixanteson programme. La «
socialité » du texte s’atteint par une lecture
interne,immanente, tex-tualistepour
reprendre des mots chargés de mépris par
les sociologues

La « sociocritique », mot créé par Claude Duchet en 1971,
propose une lecture socio-historique du texte. Elle s'est peu à
peu constituée au cours des années pré et post 1968 pour
tenter de construire « une poétique de la socialité,
inséparable d’une lecture de l'idéologique dans sa spécificité
textuelle » (Claude Duchet). Il est né le 31 mai 1925

"Hizya est une jeune femme comme les autres, tellement
comme les autres! Ce qui se confirme – si besoin en était –
à l’écoute des confidences entendues dans le salon de coiffure où elle a finalement trouvé du travail, malgré son
diplôme d’interprète de la fac d’Alger. Toujours chez ses
parents, sous l’œil attentif de ses frères, elle rêve à une vie
de liberté et à un grand amour… comme au cinéma!
C’est cette réalité qu’Hizya nous révèle, la sienne, celle du
quotidien de la société algérienne, celle de la
désespérance d’une jeunesse qui suffoque dans un pays
immobile. Elle nous raconte l’être femme aujourd’hui et
là-bas, alors que sa vie d’adulte se construit.
À travers de somptueuses fulgurances poétiques, Maïssa
Bey se jette tout entière dans la bataille: puissent toutes
les Hizya – d’Algérie et du monde – s’appuyer sur elle, sa
force, sa liberté! "
Téléchargement
Explore flashcards