Telechargé par doniafarhani

ACR r+®sidanat

publicité
Arrêt cardio-circulatoire
Dr C. JEBALI
[email protected]
Objectifs
o Etablir le dgc + et étiologique d’un ACR.
o Reconnaître les différents signes ECG
l’ACR.
au cours de
o Décrire la chaîne de survie.
o Planifier la PEC TTT d’un ACR.
o Décrire les modalités de mise en place des différents
actes TTT utilisés dans la PEC d’un ACR.
o Décrire le mécanisme d’action et les principales
propriétés
pharmacocinétiques
des
différents
médicaments utilisés dans le TTT de l’ACR.
o Planifier la PEC d’un ACR chez un nouveau-né en salle
de naissance.
Points Forts
 80% d’origine cardiaque (50 % des décès d’origine coronaire).
 Devant témoin dans 70% des cas MAIS < 20%
débutent la RCP.
 Seuls 21 % des patients sont en FV ou en TV, le reste
étant en asystolie.
Points Forts (2)
 Age moyen: 67 ans, 2/3 chez un
homme, ¾ cas à domicile.
 14% de survie immédiate.
 Pronostic est sombre, < 5% de survie sans
séquelle neurologique majeur.
Points Forts (3)
 ! Pronostic toujours sombre : < 5% de survie.
o Le rôle 1er témoin et la rapidité d’intervention.
Points Forts (4)
 ! Pronostic toujours sombre : < 5% de survie.
o Le rôle 1er témoin et la rapidité d’intervention.
o Limitation des interruptions du MCE.
o Importance de la défibrillation précoce.
o Importance de la récupération cérébrale.
Gagner du temps…
Gagner du temps…
En l’absence
de RCP
La survie 
de 10% / min
Évolutions majeures…
La chaine de survie
1. Diagnostic et alerte précoce
2. RCP de base (30/2)
3. Défibrillation
PAR TOUS.
4. RCP Médicalisé
5. Réa post ressuscitation
Diagnostic et ….Alerte!
PRÉCOCE
 Inconscient et ne respire pas ou gasp
(respiration anormale)
 La prise du pouls carotidien, Abandonnée
pour le grand public.
Massage cardiaque externe
• CT 100 - 120 /min
IMMEDIAT
• Au CENTRE du thorax
• Dépression 5 - 6 cm/relaxation complète.
• 30 compressions / 2 insufflations
Le plus CONTINU possible
PRIORITAIRE sur la ventilation
ET LE BOUCHE à BOUCHE ?
Fait peur au public
Fait perdre du temps
Interrompt les Compressions thoraciques
VT souvent trop important
RCP médicalisée
Les objectifs de La RCP médicalisée
Objectifs:
 Restaurer une activité cardiaque spontanée efficace.
 Améliorer l’02 et assurer le contrôle VAS (VM).
 Contrôler les troubles du rythme.
 Assurer la stabilisation de l’état clinique avant le transport.
Inconscient.
Ne respire pas ou Gasp
18 ans
RCP 30 / 2 jusqu’à ce que le défibrillateur soit activé.
Minimiser les interruptions compression Th.
Rythme?
R. Choquable
(FV, TV sans pouls)
1
Durant la RCP
-IOT + ventilation.
-Vérifier les électrodes.
Reprendre immédiatement
RCP 30:2 pd 2 min
R. Non Choquable
(Asystolie, AESP)
Retour à une
-VVP
ou intra osseuse.
circulation
spontanée
-Limiter les interruption CT
-Médicament.
- Cause réversible ???
Reprendre immédiatement
RCP 30:2 pd 2 min
Chercher et traiter une
cause réversible
Cardiaque
ou
pulmonaire
Autres Troubles
métabolique
Rappel: Rythme choquable
Inconscient.
Ne respire pas ou Gasp
RCP 30 / 2 jusqu’à ce que le défibrillateur soit activé
Minimiser les interruptions (MI)
Rythme?
R. Choquable
(FV, TV sans pouls)
R. Non Choquable
(Asystolie, AESP)
1
Reprendre immédiatement
RCP 30:2 pd 2 min
MI
Retour à une
circulation spontanée
Reprendre immédiatement
RCP 30:2 pd 2 min
MI
Réa post arrêt:
1- Approche ABCDE
2- Contrôle de l’O2 et de la V°
3- ECG 12 d
4- TTT les Causes réversibles
5- contrôle de la T° et Hypothermie
Le massage cardiaque
instrumentale
Compression-Décompression Active
•Veste pneumatique
Circonférentielle
Vest-CPR ®
• CardioPump® Méta analyse:
10 études préhosp , n = 4162
• Bande
constrictive
Lafuente-Lafuente C, Cochrane 2004
•Compression circonférentielle
du thorax
•Permet un massage cardiaque
automatisé
•Fonctionne sur batterie
PAS DE BENEFICES!
Pose dans les 15’
RCP prolongée
hypothermie,
ACR d’origine toxique,
transport vers un hôpital
Rubertsson S, Resuscitation 2005 june
Steen S, Resuscitation 2005 Oct
140%
• La valve d’impédance
inspiratoire
EN association
avec la CDA
Wolcke et Al Circulation.2003
•La compression phasique abdomino-thoracique associe
la CDA et la compression abdominale intermittente
Le Lifestick ®
129%
127%
120%
% of Pre-arrest Blood Flow
Lucas® CDA mécanique
100%
80%
60%
40%
31%
29%
20%
0%
Heart (Myocardium*)
Conventional CPR
Brain (Cerebrum**)
AutoPulse
Halperin HR et al. JACC. 2004
Les médicaments
de L’ACR
VASOPRESSEURS
ADRÉNALINE :
 Si FV ou TVSP : 1er injection après 3ème choc
 Non choquable: Adré dès accès vasculaire.
 1 mg Adré i.v. toutes les 3-5 min (= les 2 cycles de RCP).
 Jusqu’à 5 mg si asystolie réfractaire.
VASOPRESSINE: Elle peut être envisagée seule ou en
association avec l’adrénaline, notamment en cas d’asystolie,
sans dépasser 2 injections de 40 UI.
Anti-Arythmiques
AmiodaroneIII
Si FV/TV sans pouls: juste après le 3ème CEE: 300mg
Si FV persistante ou récidivante: 150mg puis si
récupération dose d’entretien IVSE
Anti-Arythmiques
Lidocaïne Ib: Si et
Amiodarone indisponible
seulement
Magnésium: 2g IVD
- hypomagnésémie suspectée
- torsade de pointe
- intoxication Digitalique
si
I
L'atropine
L’alcalinisation:
 Hyperkaliémie.
 ACR secondaire à un surdosage de drogues à effet
stabilisant de membrane, notamment les ADT.
THROMBOLYSE
 OUI si l’on pense que l’arrêt cardiaque est dûe à une EP
 Peut être envisagée au cours des ACR de l’adulte au cas par cas
après échec de la Réa standard chez des patients pour lesquels
une CAUSE THROMBOTIQUE de l’ACR peut être suspectée.
 Le fait que la RCP soit en cours n’est pas une CI à la TPH.
 Il faut continuer la RCP pendant 60 à 90 minutes si un agent
thrombolytique a été injecté pendant la RCP.
N Engl J Med 2002
Hypothermie
• Qui?
•ACR réanimés d’origine cardiaque
•Hémodynamique stable, coma persistant
• Quand? Combien de temps?
•12 à 24 heures
•Dès que possible: PRE-HOSP
• Comment? 32-34°
•Surv. température invasive (SU, CAP)
•Curarisation, sédation
•Couverture refroidissante,
packs de glace, endovasculaire
•Attention à…
•Hémodynamique, rythme, kaliémie
Kim Circulation 2005
Bernard Resuscitation 2003
Savoir … Arrêter
DÉCISION MÉDICALE
2-
1- Volonté de ne pas
être réanimé:
directives anticipées,
personne de confiance
3- Information et assistance
Validation of a Rule for Termination of Resuscitation in Out-ofHospital Cardiac Arrest
Laurie J. Morrison, NEJM August 2006, 355:478-87
L’AVENIR… ?
CPR
No Flow
ROSC
Low Flow
Post-CPR
Cardiac
Arrest
Electrical phase
0 – 4 min.
Circulatory phase
4 – 10 min.
Metabolic phase
> 10 min.
Assistance circulatoire dans le
traitement des ACR réfractaires
Le syndrome post ACR
o Sd d’ischémie reperfusion
oRéponse inflammatoire
oDysfonction myocardique
en partie réversible
oCoagulopathie
oInsuffisance cortico-surrénalienne
Planifier la PEC d’un ACR chez
un nouveau-né en salle de
naissance
NRS, Inconscient.
Ne respire pas ou Gasp
RCP 30 / 2 jusqu’à ce que le défibrillateur soit activé.
Minimiser les interruptions compression Th.
Rythme?
R. Choquable
(FV, TV sans pouls)
Un choc 4 J/kg
1
Reprendre immédiatement
RCP 30:2 pd 2 min
R. Non Choquable
(Asystolie, AESP)
Durant la RCP
Retour à une
-IOT + ventilation.
circulation spontanée
-Vérifier les électrodes.
-VVP ou intra osseuse.
-Limiter les interruption CT
-Médicament.
Cordarone 5 mg/kg
- Cause réversible ???
Reprendre immédiatement
RCP 30:2 pd 2 min
Conclusion
Rythme
Choquable
Rythme Choquable
Téléchargement
Explore flashcards