Telechargé par Asmaa DH

Chap.46 Campbell

publicité
Évolution et Diversité du Vivant
(101-NYA-05)
Chapitre 46,
Campbell, 3 e édition
LA SPERMATOGENÈSE
ET L’OVOGENÈSE
Bernadette Féry
Automne 2007
Source
1.
La spermatogenèse est la production des gamètes
mâles, les spermatozoïdes
2.
L’ovogenèse est la production du gamète femelle,
l’ovule
3.
Tableau comparatif de la spermatogenèse et de
l'ovogenèse
4.
Les anomalies de divisions qui se produisent
durant la gamétogenèse peuvent entraîner de
graves conséquences
1. La spermatogenèse est la production des gamètes mâles, les
spermatozoïdes
La spermatogenèse a lieu dans les tubules séminifères du
testicule.
Canaux efférents
Coiffe épididymaire
Canal
épididymaire
Canal
déférent
Tube
droit
Septa
testis
Lobule
testiculaire
Source
Coupe transversale de tubules
séminifères
La spermatogenèse regroupe la méiose suivie de la spermiogenèse
Tubule séminifère
Se multiplie activement
par mitose dès la puberté
fournissant ainsi de
nombreuses cellules.
Spermatogonie
2n
Cellule de la lignée germinale
située à la périphérie des
tubules séminifères
MITOSE
Certaines
spermatogonies
restent au bord du
tubule et
continuent de se
multiplier alors
que d’autres
croissent et
migrent en
profondeur en
devenant des
spermatocytes I
qui subissent la
méiose.
Les spermatides
issues de la
méiose se
différencient en
spermatozoïdes
en perdant du
cytoplasme et en
développant un
flagelle.
Spermatocyte I
2n
MÉIOSE
Noyau
Cellule qui subit la méiose
Cytoplasme
n
n
n
n
n
Spermatocyte II
n
Spermatide
Spermatozoïde
SPERMIOGENÈSE
Cellule
de
soutien
Protège,
soutient et
nourrit les
cellules en
développe
ment.
Campbell (3eéd.) — Figure
46.12 : 1061
2. L’ovogenèse est la production du gamète femelle, l’ovule
L’ovogenèse a lieu en partie dans l’ovaire et en partie dans le
pavillon et / ou le haut des trompes.
Cortex
Trompe utérine
Pavillon
Ovaire
Médulla
Vaisseaux
sanguins
Campbell (2eéd.) — Figure 46.9 : 1074
OVAIRE
Campbell (2eéd.) — Figure 46.13 : 1077
L’ovogenèse débute dans l’ovaire embryonnaire mais s’interrompt bientôt pour reprendre au
moment de la puberté au cours d’un cycle ovarien. Le processus complet de l’ovogenèse ne
se termine qu’après la fécondation de l’ovocyte II.
(Source)
À partir des ovogonies, des clones
cellulaires reliés par des ponts
cytoplasmiques sont formés par mitoses
successives rapides dans le zone corticale
de l'ovaire ; du 2e au 7e mois de la vie fœtale.
OVAIRE EMBRYONNAIRE
Ovogonie
2n
Cellule germinale à la
périphérie des ovaires
embryonnaires
La méiose reprendra au cours d’un cycle de
l’ovaire. Chaque mois, quelques follicules
primordiaux (une douzaine par ovaire) amorcent
leur développement. Les ovocytes 1 de ces
follicules reprennent leur méiose tandis que
leurs cellules folliculaires se multiplient
(accroissement de taille de chaque follicule).
L’un d’entre eux se développe plus que les
autres et devient le follicule de De Graaf. Son
ovocyte se divise en un ovocyte II associé à un
minuscule globule polaire (ovocyte sans
cytoplasme). L’ovulation libère l’ovocyte II et
son globule associé.
Si l’ovocyte II est fécondé, il termine sa
deuxième division méiotique et devient un
ovule associé à un minuscule globule polaire.
Le premier globule se divise également et
produit deux globules plus petits que lui .
Noyau
MITOSE
Dès la 12e semaine, les ovogonies amorcent la
prophase I de la méiose et se bloquent à ce
stade. Elles prennent le nom d’ovocyte I.
Au moment de leur blocage en prophase I, les
ovocytes I sont isolés et entourés chacun d'une
couche de cellules épithéliales folliculaires
aplaties formant ainsi le follicule primordial
(ovocyte I + cellules folliculaires).
Cytoplasme
Follicule primordial
2n
Ovocyte I bloqué en
prophase I et entouré
d’une couche de cellules
folliculaires.
n
Ovocyte II et (1)
globule polaire
Source
ATRÉSIE
FOLLICULAIRE
6 à 7 millions de
follicules primordiaux
vers le 8e mois de vie
fœtale. Entre 300 000
et 2 millions à la
naissance. À la fin de
la puberté, il persiste
environ 250 000
follicules par ovaire. À
la ménopause, il n'en
reste plus.
OVAIRE
ADULTE
Ovocyte I
Après fécondation
n
Ovule et (3)
globules polaires
MÉIOSE
Campbell (3eéd.) — Figure 46.11 : 1060
3. Tableau comparatif de la spermatogenèse et de l'ovogenèse
SPERMATOGENÈSE
OVOGENÈSE
LIEU
Tubules séminifères du testicule
Cortex ovarien
PÉRIODE FOETALE
Pas de production de cellules
germinales (spermatogonies)
Pas de début de méiose
Production de la totalité des réserves des
cellules germinales (ovogonies)
Entrée en méiose (arrêtée en prophase I)
NOMBRE DES
GAMÈTES
Principe: néoformation continue
Bien que la production de
spermatozoïdes se fasse de la puberté
à la mort, elle est soumise à des
fluctuations extrêmes en ce qui
concerne la quantité et la qualité.
Principe: épuisement des réserves
Diminution exponentielle en continue du
nombre d'ovules potentiels ((follicules)
depuis la période foetale. Epuisement des
réserves avec la ménopause
NOM DES CELLULES Spermatocytes I
SUBISSANT LA
MÉIOSE
Ovocyte I
NOM DES CELLULES Spermatides (4)
RÉSULTANT DE LA
Quatre cellules appelées à devenir des
MÉIOSE
gamètes fonctionnels : les
spermatozoïdes
Ovule (1) et globules polaires (3)
Un gamète fonctionnel et trois cellules
dégénératives
NOMBRE DE
MÉIOSES
Un nombre infini
Très rare
Équivaut au nombre d’enfants plus les
avortements
Source
4. Les anomalies de divisions qui se produisent durant la gamétogenèse
peuvent entraîner de graves conséquences
Quelques anomalies en bref
Campbell (2eéd.) — Figure 15.11 : 301
FIN DU COURS 4
Téléchargement
Explore flashcards