Telechargé par BELKACEM Abdelaaziz

Survaillance(2)

publicité
ROYAUME DU MAROC
Secrétariat d’Etat auprès du Ministre de l’Energie, des Mines
et du Développement Durable, chargé du Développement Durable
Surveillance de la qualité
du sable des plages du Royaume
Rapport national • Edition 2019
Rapport national 1
Edition 2019
Direction des Ports et du Domaine Public Maritime
Hay Nahda 2, Takadoum, BP 5131, Rabat
Tél. : 05 38 00 52 01 • Fax : 05 37 75 00 11
www.mtpnet.gov.ma
Laboratoire National des Études et de Surveillance de la Pollution
Avenue Mohamed Ben Abdellah Regragui, Madinat Al Irfane, Rabat
Tél./Fax : 05 37 77 01 18
www.environnement.gov.ma
Laboratoire National des Études et de Surveillance de la Pollution
Avenue Mohamed Ben Abdellah Regragui, Madinat Al Irfane, Rabat
Surveillance
la18qualité du sable
2 Tél./Fax
: 05 37 de
77 01
www.environnement.gov.ma
des plages du Royaume
SOMMAIRE
4
6
10
13
19
SABLE DES PLAGES AU MAROC : TYPOLOGIE ET PRESSIONS
ORGANISATION DE LA SURVEILLANCE DE LA QUALITE DU SABLE DES PLAGES
PROCEDURES ET METHODES
RESULTATS
ACTIONS D’AMELIORATION
• Aspect juridique et réglementaire
• Engagement du Maroc au niveau régional
• Programme National des Déchets Ménagers et assimilés (PNDM)
• Projets pilotes
26
RECOMMANDATIONS
Rapport national 3
Edition 2019
Sable des plages au Maroc :
Typologie et Pressions
Morphologiquement, les côtes marocaines
sont relativement homogènes sauf au
niveau de certaines zones méditerranéennes
où elles sont peu découpées et comportent
quelques reliefs. En Atlantique, les plages
de sable et de cordons dunaires forment
des baies largement ouvertes. Le sable de
ces côtes est caractérisé par une diversité
remarquable en matière de couleur (doré
avec différentes nuances, noir, blanc …) et de
granulométrie (fin, moyen ou grossier).
Les plages de sable représentent un
écosystème dont l’équilibre écologique est
déjà précaire, souffrant de la dégradation
de son environnement dû, d’une part, aux
pressions naturelles tels que les effets de
l’érosion des reliefs et paysages à proximité
des plages à cause de l’extraction abusive
du sable... et, d’autre part, aux activités
humaines: processus d’urbanisation linéaire
intense, surconcentration des activités
économiques (trafic maritime et activité
de pêche) et commerciales ainsi que le
développement du tourisme balnéaire le
long du littoral.
4 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
Le sable des plages est impacté également
par les rejets liquides et solides, d’origines
diverses, à savoir : la pollution domestique
(liée aux eaux usées des zones dépourvues
d’assainissement collectif ainsi qu’aux
oueds qui drainent une pollution plus
lointaine), les rejets industriels, les rejets
d’hydrocarbures utilisés dans les moteurs
des barques de pêche..., ainsi que la
pollution par les déchets solides de
différentes sources (décharges sauvages,
points noirs, déchets délaissés sur les
côtes).
Ces sources génèrent des macro-déchets
voire des nano-déchets tels que le plastique,
papier, bois… susceptibles de nuire aux
écosystèmes marins. Ils constituent
également un risque de contamination
de sable par des polluants chimiques,
bactériologiques voire mycologiques. Ces
déchets sont véhiculés grâce aux trois
facteurs principaux : les cours d’eau, le vent
et les courants marins.
« Notre monde est envahi par les déchets plastiques
nocifs. Si la tendance actuelle continue, il y aura en 2050
plus de plastiques que de poissons dans les océans. Le
message est simple: bannissez les produits en plastique
à usage unique ». Secrétaire Général de l’ONU, António
Guterres, Juin 2018
La gestion des déchets marins s’avère donc
un tournant inéluctable pour la préservation
de la richesse du patrimoine environnemental
et écologique et de ce fait, le Maroc s’intègre
amplement dans cette prise de conscience. Ainsi,
il s’est engagé à intégrer la surveillance du sable, y
compris les déchets marins, dans son programme
d’action et à développer un plan de gestion
des déchets marins.
A l’échelle internationale, environ 70% à
80% des déchets retrouvés dans les mers
et sur le littoral sont d’origine tellurique, le
reste provenant des activités maritimes.
Les déchets plastiques représentent 60% à
80% de ces déchets.
Rapport national 5
Edition 2019
Organisation de la surveillance
de la qualité du sable des plages
Conscient du large éventail d’impacts négatifs de la
pollution du sable des plages par les contaminants
chimiques, mycologiques ainsi que par les déchets
marins et afin d’honorer les engagements du Maroc
à l’échelle internationale, le Secrétariat d’Etat chargé
du Développement Durable, à travers le Laboratoire
National d’étude et de Surveillance de la Pollution
(LNESP), a intégré la surveillance de la qualité
hygiénique du sable, y compris les déchets marins
sur les plages, dans le Programme National de
Surveillance de la qualité des eaux de baignade.
Au titre de l’année 2018, ce programme a concerné
45 plages, réparties sur les 9 régions administratives
littorales du Royaume, dont 20 plages sur la côte
Méditerranéenne et 25 plages sur la côte Atlantique.
Des initiatives ont été menées auparavant, par la
Direction des Ports et du Domaine Public Maritime
dans ce domaine et ont concerné 13 plages surveillées,
en 2010 et 26 plages en 2016.
6 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
Consistance du programme de surveillance
Le programme comprend deux volets, à savoir :
• Typologie des déchets marins :
Nombre de plage
Nombre de campagne de
caractérisation/plage
Total
45
2 (Printemps / automne)
90
Objectifs :
- La connaissance de l’état du
littoral marocain et l’évaluation
des pressions qu’il subit à
cause des macro-déchets;
-
Le suivi des tendances,
l’évolution, la nature et les
éventuelles
sources
des
macro-déchets qui échouent
sur le littoral;
- L’élaboration d’un outil de prise
de décision permettant aux
intervenants de réduire voire
éliminer les macro-déchets.
Rapport national 7
Edition 2019
• Analyses chimiques et mycologiques du sable :
Nombre de plage
Nombre de station/
plage
Nombre de campagne/
plage
Total échantillon
analysé
45
2
2 (Été /Automne)
180
Objectifs :
- La mesure de la contamination du sable des plages par les polluants chimiques (hydrocarbures/
métaux lourds), susceptibles d’avoir des effets sanitaires sur l’homme, ainsi que l’évaluation de
l’impact d’un éventuel déversement de rejet industriel ou trafic maritime.
- Le dénombrement des agents mycologiques pathogènes du sable des plages, afin de prévenir
les risques pathologiques qui encourent les estivants.
8 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
Carte des plages concernées par
le programme de surveillance
de la qualité du sable
Rapport national 9
Edition 2019
Procédures et méthodes
 Typologie des déchets marins
La méthodologie suivie pour l’identification et la
caractérisation des déchets est celle établie par l’ONU
Environnement/PAM, qui consiste à :
• Critères de choix des plages
Les plages ont été choisies en tenant compte
des critères suivants :
- Voisinage d’une destination touristique;
- Voisinage d’un port;
- Voisinage des embouchures des rivières;
- Voisinage d’une zone urbaine côtière;
- Voisinage d’une zone relativement éloignée;
- Avoir une longueur minimale de 100m;
- Avoir un accès facile à la mer (non barré par
des brise-lames ou des jetées);
- Être accessible aux équipes d’enquête tout
au long de l’année.
10 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
•M
éthodologie de surveillance des déchets marins
des plages
- Sélectionner une ou deux sections de 100 m avec une largeur
allant du bord de mer (à un endroit possible et sûr) ou de la
ligne de rivage jusqu’au premier obstacle trouvé.
- Collecter les déchets, tout type confondu, trouvés entre les
limites désignées dans un sac en plastique.
-
Trier les déchets, conformément au formulaire relatif au
sondage des déchets de plage défini dans le protocole
de surveillance de l’ONU Environnement/PAM, selon 12
catégories, à savoir: Plastique/polystyrène, Caoutchouc,
Tissu, Papier/Carton, Bois, Métal, – Verre, Céramique, Déchets
sanitaires, Déchets médicaux, Matières Fécales, Paraffine/
Miettes ou morceaux de cire. Chaque catégorie contient un
ensemble de sous catégories (ou articles), soit un total de 116
sous catégories toutes catégories confondues.
- Compter les déchets et renseigner les résultats identifiés sur
le formulaire d’enquête.
- Se débarrasser des déchets conformément aux procédures
de collecte et de tri adoptées par les services concernés.
L’unité de mesure permettant de quantifier les déchets collectés
est exprimée en Nombre d’élément de déchets marins collectés
par 100mètre (éléments/100m).
Rapport national 11
Edition 2019
Analyses chimiques et mycologiques du sable
Prélèvement et analyses
• Prélèvement
- Sur chaque plage, deux stations de prélèvement S1 et S2 ont été localisées, par le biais
des coordonnées Lambert (X, Y), l’une à proximité des éventuelles sources de pollutions
et l’autre dans une zone non polluée.
- Les prélèvements ont été effectués au niveau de la zone à la limite entre le sable sec
et humide à 5 centimètres de profondeur.
• Analyses
Les paramètres sont analysés selon les normes en vigueur.
En absence de normes marocaines portant sur la qualité du sable des plages, les seuils de
référence pris en compte sont donnés dans le tableau ci-après :
Paramètres
Métaux lourds*
Seuils mg/kg
Arsenic
30
Cadmium
2
Chrome
150
Cuivre
100
Nickel
50
Plomb
100
Zinc
300
Mercure
1
Hydrocarbures totaux (HCT)**
100
Dermatophytes
Absence/Présence
* Arrêté français du 9 août 2006 relatif aux niveaux à prendre en compte lors d’une
analyse de sédiments marins.
** Valeur guide relative aux sédiments adoptée par la réglementation anglaise.
12 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
Résultats
Typologie des déchets marins des plages
Dénombrement des déchets marins collectés au niveau des zones du Royaume
• Zone méditerranéenne :
• La plage contenant le nombre le plus élevé de déchets collectés est : Souani Driouch
(province de Driouch) avec un total de 2 577 éléments / 100m pendant la 1ère campagne
(Printemps 2018).
• La plage contenant le nombre le moins élevé de déchets collectés est : Boussakour
(province d’Al Hoceima) avec un total de 13 éléments / 100m pendant la 2ème
campagne (Automne 2018).
Rapport national 13
Edition 2019
• Zone atlantique :
• La plage contenant le nombre le plus élevé de déchets collectés est : Mohammedia
Centre (préfecture de Mohammedia), avec un total de 4511 éléments / 100m
pendant la 2ème campagne (Automne 2018).
• La plage contenant le nombre le moins élevé de déchets collectés est : Sidi
Bouzid (province d’El Jadida) avec un total de 18 éléments / 100m pendant la 2ème
campagne (Automne 2018).
14 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
Répartition annuelle des déchets marins collectés par
catégorie à l’échelle nationale
3,22%
0,15%
1,26%
0,00%
2,15%
0,06%
4,11%
2,57%
1,04%
Plastique/polystyrène
Papier / Carton
Verre
Déchets médicaux
Caoutchouc
Bois
Céramique
Matiére fécale
Tissu
Métal
Déchets sanitaires
Paraffine
0,08%
La répartition des déchets au niveau des plages surveillées pendant la 1ère et la 2ème campagnes
indique que les deux catégories de déchets prépondérantes sont :
•
Plastique/polystyrène (50.92%) dont les sous-catégories « Bouchons et couvercles en plastique»
et «Emballages de bonbons» représentent 24.1% et 19.6% respectivement.
• Papier/carton (34.44%) dont la sous-catégorie « Mégots de cigarettes et filtres » représente 80.2%.
Rapport national 15
Edition 2019
Pourcentages des catégories des déchets marins collectés par plage
pendant les deux campagnes
Plastique/polystyrène
Papier / Carton
Verre
Déchets médicaux
Caoutchouc
Bois
Céramique
Matiére fécale
Tissu
Métal
Déchets sanitaires
Paraffine
16 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
Pour 39 sur 45 plages du Royaume objet de la surveillance, le pourcentage le plus élevé
des déchets marins collectés pendant la première et deuxième revient à la catégorie
plastique / polystyrène.
Concernant les 6 plages restantes à savoir : My Bousselham, Mehdia, Sablette, Mohammedia,
Sidi Rahal et Taghazout c’est le papier/carton qui présente la plus grande part de déchets
marins collectés.
Rapport national 17
Edition 2019
Résultats
Qualité chimique et mycologique du sable
Qualité chimique du sable
Concernant les métaux lourds, une concentration
a été décelée, sans pour autant dépasser les
seuils de référence, en Arsenic au niveau de la
plage SAFI et RABAT et en Plomb dans la plage
ISLI.
Pour les hydrocarbures, aucune contamination
n’est à signaler. Toutefois au niveau des plages
Moulay Bousselham, Agadir, Ain Diab des traces
ont été détectées sans pour autant dépasser le
seuil de référence.
Qualité mycologique du sable
Les résultats obtenus durant les deux campagnes
de surveillance ont permis de déceler la présence
de dermatophytes du type Trichophyton
Rubum au niveau des plages de Saidia (S1) et
Boujdour (S2) pendant la deuxième campagne
ainsi que des champignons (Chrysosporium
Keratinophylum, Alternaria Sp et Penicillium Sp)
au niveau de 43% des stations surveillées durant
les deux campagnes.
18 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
Actions d’amélioration
Aspect juridique et réglementaire
Plusieurs textes réglementaires couvrant entre autres cette thématique ont été promulgués,
il s’agit notamment de :
- Loi 11-03 relative à la protection et à la mise en valeur de l’environnement;
- Loi 12-03 relative aux études d’impact sur l’environnement;
- Loi 28-00 relative à la gestion des déchets et à leur élimination ;
- Loi 99-12 portant charte nationale de l’environnement et du développement durable;
- Loi 81-12 relative au littoral;
- Loi 77-15 portant interdiction de la fabrication, l’importation, l’exportation, la commercialisation
et l’utilisation des sacs en matières plastiques.
Rapport national 19
Edition 2019
Engagement du Maroc au niveau régional
A l’instar des Conventions internationales et régionales ratifiées, le Maroc s’est engagé dans le
cadre de la Convention de Barcelone, notamment son protocole « Tellurique », relatif à l’évaluation
et la surveillance de la pollution en Méditerranée (MEDPOL).
Aussi, le Maroc a adopté les différentes décisions issues des dernières Conférences des Parties
de ladite Convention, dont notamment celles relatives à : l’approche écosystémique (EcAp)
concernant la gestion des activités humaines qui affecteraient l’environnement marin et côtier
de la Méditerranée dans le but de parvenir au Bon Etat Ecologique (BEE), le Programme de
Surveillance et d’Evaluation Intégrées (IMAP) et le Plan régional de la gestion des déchets marins.
Dans ce cadre et pour répondre à ces engagements, le SEDD, à travers la Coordination Nationale
du Programme MEDPOL, a procédé à la mise à jour du Programme National de Surveillance
MEDPOL existant, en s’alignant aux exigences du Programme IMAP (Décision IG.22/7, COP
19, 2016) concernant la pollution (l’eutrophisation (OE5), les contaminants (OE9)) et les déchets
marins et côtiers (OE10). La mise en œuvre d’un tel programme (IMAP) au niveau national
sera opérée par les membres du Réseau National de Laboratoire de surveillance MEDPOL à
savoir : l’Office National de l’Electricité et de l’Eau-Branche Eau, l’Institut National de Recherche
Halieutique, l’Institut National d’Hygiène et le Laboratoire National des Etudes et de Surveillance
de la Pollution.
20 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
Programme National des Déchets Ménagers et assimilés (PNDM)
Depuis quelques décennies, le Maroc connaît une forte croissance de la population urbaine et une
prolifération des quartiers périphériques avec une augmentation conséquente des besoins d’accès aux
services de base. Cette situation a rendu plus ardues la collecte, l’évacuation et l’élimination des déchets
ménagers et assimilés, dont la production en milieu urbain, est estimée à 6,31 millions T/an soit un ratio
de 0,78 kg/hab/j. Pour faire face à cette situation, les autorités compétentes ont mis en place le PNDM.
Objectifs :
•
Assurer la collecte et le nettoiement des déchets ménagers pour atteindre un taux de collecte
professionnalisée (gestion déléguée) de 90 % en 2022.
• Réaliser les centres d’enfouissement et de valorisation des déchets ménagers et assimilés au profit de
tous les centres urbains (100%) en 2022.
• Réhabiliter ou fermer toutes les décharges existantes (100 %) en 2022.
•
Généraliser les plans directeurs de gestion des déchets ménagers et assimilés pour toutes les
préfectures et provinces de Royaume.
• Développer la filière de « tri-recyclage-valorisation », avec des actions pilotes de tri, pour atteindre un
taux de 20 % du recyclage et la valorisation supplémentaire, sous différentes formes, d’au moins 30%
des déchets générés à l’horizon 2022.
• Former et sensibiliser tous les acteurs concernés sur la problématique des déchets.
Réalisations (fin 2018) :
•A
ugmentation du taux de collecte à 85,2 %.
•M
ise en place de 25 CEV, soit une capacité de traitement de 62,44% des DMA (3,94 MT/an).
•R
éhabilitation de 49 décharges non contrôlées et 5 en cours de travaux.
Rapport national 21
Edition 2019
22 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
Projets pilotes
MISE EN ŒUVRE DU PLAN RÉGIONAL SUR LA GESTION DES DÉCHETS MARINS :
Dans le cadre de la mise en œuvre du plan régional sur la gestion des déchets marins, adopté par les
parties contractantes de la Convention de Barcelone, et le projet régional « Marine Litter MED », deux
projets pilotes menés par le SEDD au niveau des côtes méditerranéennes, en partenariat avec deux
associations, sont en cours d’exécution au niveau local :
• Projet «Adopter une plage»
Le concept «Adopter une plage» est une initiative pour laquelle une école, une communauté locale,
une ONG ou un groupe de bénévoles «adopte» (pas au sens juridique du terme) une plage, et s’occupe
de cette dernière en organisant régulièrement des campagnes de nettoyage, de sensibilisation sur sa
protection et d’une certaine manière, les participants deviennent les «gardiens» de cette plage.
Dans ce cadre, une convention a été signée avec l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie
et de la Terre (AESVT) au Maroc (sections Tanger, Tétouan, Al-Hoceima et Nador), pour réaliser les activités
convenues dans le cadre de ce projet au niveau de 4 plages, à savoir : plage Markala (Tanger), Amsa
(Tétouan), Sabadilla (Al Hoceima) et Miami Nador (Nador), dont les premiers résultats sont les suivants :
Plastique/polystyrène
Papier / Carton
Métal
Bois
Tissu
Céramique
Déchets sanitaires
Verre
Caoutchouc
Déchets Médicaux
Présence de goudrons à l’huile
Paraffine
Proportion des différents éléments sur la moyenne de 8 relevés
Rapport national 23
Edition 2019
• Projet «Pêche au déchets »
Le concept «Pêche aux Déchets», est considéré par Le PRDM comme l’une des mesures les plus
importantes, susceptibles de réduire les quantités de déchets marins dans la mer en impliquant l’un
des secteurs clés, le secteur de la pêche.
Dans cet objectif, le SEDD a signé une convention avec l’Association de plongée sous-marine et
de protection de l’environnement de Fnideq («Campeónes Fnideq») pour la mise en œuvre des
activités, dudit projet, dont les premiers résultats sont :
Composition générale des débris benthiques au niveau de Fnideq
Déchets médicaux
Déchets sanitaires
Bois
Métal
Papier / Carton
Tissu / Textile
Caoutchouc
Plastique / Polystyrene
24 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
GESTION PARTICIPATIVE DES COTES POUR LA REDUCTION DES DETRITUS MARINS
Dans le cadre du projet « Mécanisme de Soutien du Programme sur la gestion intégrée et
durable de l’Eau (SWIM) et de l’initiative H2020 (SWIM-H2020), le SEDD mène l’activité relative
au renforcement de la gestion participative des côtes pour la réduction des détritus marins. Cette
activité vise à apporter une assistance technique pour contribuer à la dépollution des Zones
Côtières de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima à travers :
• L’amélioration des connaissances sur les quantités, types, sources et de surveillance des détritus
marins dans la Région;
• Une analyse des mesures de gestion pour s’attaquer aux sources identifiées ;
• La sensibilisation aux détritus marins et aux options de leur gestion;
• Un rapprochement aux objectifs du Plan régional de la Convention de Barcelone pour la gestion
des détritus marins en Méditerranée.
Résultats des trois campagnes de surveillance des déchets marins
Nombre d’élément/100m des déchets marins au niveau des plages Oued El Marsa, TresPiedras,
Amsa, Targha et KaaAsras pour les trois campagnes de caractérisation.
Rapport national 25
Edition 2019
Recommandations
- Renforcer la sensibilisation au niveau de toutes les plages afin d’impliquer les parties prenantes
et les usagers dans la démarche de protection du milieu marin.
- Sensibiliser les décideurs et les gestionnaires des plages sur la problématique des déchets
marins.
- Impliquer les associations locales dans la sensibilisation et la protection du milieu marin et côtier,
par l’application du concept «adopter une plage» et l’organisation de campagnes périodiques
de nettoyage des plages durant toute l’année.
- Doter les plages en quantité suffisante de poubelles en assurant le tri sélectif, notamment pour
les deux familles de déchets prédominantes, en l’occurrence plastique et papier/carton.
- Valoriser les déchets collectés en matière à valeur ajoutée (recyclage ou production d’énergie).
- Assurer le nettoyage mécanique du sable d’une manière régulière et plus fréquente tout au
long de l’année.
- Eradiquer tout rejet de déchets solides au niveau des Oueds limitrophes des plages.
- Equiper les exutoires pluviaux situés au niveau même des plages de dégrilleurs afin de retenir
les macro-déchets.
- Equiper les plages en cendriers de plage pour la récupération des mégots et filtres de cigarette.
- Promouvoir l’économie circulaire .
26 Surveillance de la qualité du sable
des plages du Royaume
Téléchargement
Explore flashcards