Telechargé par badrovic.03

s2 ue 39 pharmacologie generale dr diop 01 03 17

publicité
PHARMACOLOGIE
GENERALE
Mbaye DIOP
Pharmacien Praticien Hospitalier
CHI Poissy-Saint-germain
[email protected]
LA PHARMACOLOGIE
 La pharmacologie est la science des médicaments
dans son sens le plus large
 Elle comprend la chimie thérapeutique, la
pharmacie galénique, la toxicologie et la
pharmacodynamie
 La pharmacodynamie étudie les effets du
médicament sur les êtres vivants (réponse de
l’organisme). C'est l'étude détaillée de
l'interaction récepteur/substance active
2
IFMEM 2017
Activité des médicaments
Effet du Médicament:
Effet principal + effets secondaires souvent
indésirables
Ex: antihistaminique (effet sédatif)
3
IFMEM 2017
Activité des médicaments
Activité:
Effet curatif, préventif ou symptomatique du médicament
Différents mécanismes d’action:
 Substitution: concerne toutes les maladies par
carence exogène ou endogène
Ex: carences en vitamines ou en hormones
 Effet agoniste ou mimétique: un agoniste c’est toute
substance capable de se lier à un récepteur, et par
cette liaison, d’entrainer une action biologique. Il
peut être naturel (endogène) ou pharmacologique
(exogène).
4
IFMEM 2017
Activité des médicaments
 Effet antagoniste (contraire)
Diminution de l’effet physiologique:
Antihistaminiques, antidotes
 Action mécanique
Ex: laxatifs comme l’huile de paraffine ou le
duphalac (lubrification ou hydratation des selles)
5
IFMEM 2017
Cible du médicament
 Molécule endogène
Enzymes, récepteurs, canaux,…
 Interactions avec les constituants des microorganismes (bactéries, virus, parasites)
 liaison médicament – cible
6
IFMEM 2017
Relation Effet / dose
Effet bénéfique ou toxique dépend de la dose
administrée donc de la concentration plasmatique ou
tissulaire du médicament
- Aucun effet jusqu’à une certaine dose
- Effet augmente avec la dose jusqu’à atteindre un
maximum ou plateau
 Choc allergique: Effet sans rapport avec la dose
administrée
7
IFMEM 2017
Interactions médicamenteuses
Quand effet EA d’un médicament MA est modifié
par l’effet EB d’un autre médicament MB
Ma et Mb présents simultanément dans l’organisme
ou effet du premier persiste lors de l’administration
du second
 Effet recherché ou indésirable
 3 mécanismes responsables des interactions
 Synergie
 Potentialisation
 Antagonisme
8
IFMEM 2017
Interactions médicamenteuses
 Synergie:
 A et B agissent sur la même cible
 L’intensité de l’activité de l’association est
supérieure à celle que l’on pourrait obtenir avec A
seul ou B seul
Synergie additive totale lorsque les effets Ea et Eb
s’ajoutent totalement: Effet (A+B) = Effet A + effet B
9
IFMEM 2017
Interactions médicamenteuses
 Potentialisation
Lorsque l’effet Ea du médicament Ma est
augmenté sous l’effet Eb du médicament Mb de
telle manière que la somme des effets Ea + Eb
soit nettement supérieur à leur simple addition
A et B agissent sur des cibles différentes avec le
même effet
Effet (A+B)>Effet A + effet B
Ex: association d’antibiotiques,
d’antihypertenseurs
10
IFMEM 2017
Interactions médicamenteuses
 Antagonisme
Il y a antagonisme lorsque l’effet Ea du médicament
Ma est diminué ou supprimé sous l’effet Eb du
médicament Mb ou réciproquement.
Les interactions entre 2 médicaments dépendent:
 De leurs effets directs ou indirectes
 Des modifications de leurs paramètres
pharmacocinétiques
 Des 2 mécanismes à la fois
Ex: Naloxone utilisé lors des intoxications aigues
morphiniques
11
IFMEM 2017
Interactions médicamenteuses
Interactions liées aux effets du médicament dans
la plupart des cas prévisibles
Administration de 2 médicaments donnant des effets
similaires ( Ex 2 anticoagulants)
ME agissant par le même mécanisme ou non et ont
en général des effets synergiques
Interactions liées aux effets pharmacocinétiques
Ex: macrolides (ATB) potentialisent les effets des
dérivés de l’ergot de seigle comme l’ergotamine
(vasoconstricteur)
Macrolides inhibent l’inactivation de
l’ergotamine par l’organisme  accumulation 
toxicité
12
IFMEM 2017
Interactions médicamenteuses
Pharmacocinétique: lors des 4 étapes
 Résorption
 AVK + Colestyramine (AVK)
 Distribution
 AVK + Kétoconazole
 Défixation protéique (AVK)
 Métabolisation
 AVK + Phénobarbital (AVK)
 AVK + Cimétidine (AVK)
13
IFMEM 2017
Interactions médicamenteuses
Pharmacodynamie
 Cardiotoniques et antihypertenseurs
 Hypo et hyperglycémiant
14
IFMEM 2017
Effets indésirables et
pharmacovigilance
 Effet indésirable:
 Réaction nocive non recherchée survenant chez
l’homme, susceptible d’être liée à l’utilisation d’un
produit de santé dans les conditions normales d’emploi
ou lors d’un mésusage
 Pharmacovigilance:
 Etude des effets indésirables et leur prévention
15
IFMEM 2017
Effets indésirables et
pharmacovigilance
 3 mécanismes à l’origine des effets indésirables
 Effet indésirable directement lié à l’effet pharmacologique principal
 Effet pharmacologique recherché du à une posologie excessive ou à
la susceptibilité particulière du malade
Ex: hémorragie sous anticoagulant, hypoglycémie sous insuline
 Effet pharmacologique non recherché, directement dépendant du
mécanisme d’action du médicament
Ex: Neuroleptiques par effet sur les récepteurs dopaminergiques
entrainent une élévation de la prolactine et des troubles
endocriniens
AINS inhibiteurs de la cyclo-oxygènase: ulcère
16
IFMEM 2017
Effets indésirables et
pharmacovigilance
 Effet indésirable lié à une propriété pharmacologique parallèle de
la molécule
Molécule: effet principal +autres effets (effets accessoires)
Effets prévisibles décelés avant AMM
Choisir le médicament le plus spécifique à la posologie la
plus faible compatible avec un effet thérapeutique
Ex: Diazoxide hyperglycémiant et hypotenseur
Effet indésirables non lié à une propriété pharmacologique
connu du médicaments
Réactions de type immuno-allergiques ou toxique (formation de métabolites toxiques
Survenant chez un nombre très limité de malades
Ex: hépatites, agranulocytoses survenant chez des médicaments n’ayant pas d’action sur le foie
ou les lignés sanguines
17
IFMEM 2017
Toxicité
Manifestations indésirables suite à l’ingestion d’une
substance
 Fonction de la dose
 Selon le produit
Deux grands types de toxicité
 Toxicité aiguë
 Symptômes rapides
 Brûlures, douleurs, hémorragies, coma, mort
 Ex: produits domestiques, tranquillisants, antihypertenseurs, anticoagulants
 Toxicité chronique
 A long terme après une ou plusieurs prises même à doses faibles
 Nécroses, cancers
18
IFMEM 2017
Toxicité
Autres risques toxiques
 Risque mutagène
 Modification du génome
 Ex: Anticancéreux
 Risque cancérigène
 Modification du génome avec induction de
cancers
 ex: polluants, essence, tabac, alcool,
oestroprogestatifs, anticancéreux
19
IFMEM 2017
Toxicité
 Risque tératogène
 Malformations fœtales
 Ex: Thalidomide
 Catégories de risques
A Absence de risques démontrée par les essais cliniques
B Absence de risques tératogènes démontrée dans les
études animales ou risques connus chez certains
animaux mais non confirmés par des études contrôlées
chez la femme
 C Effets tératogènes observés chez certains animaux, pas
de données chez la femme
 D Risques tératogènes connus mais éventuellement
acceptables en considérant certaines indications
impératives
 X Effets tératogènes démontrés: contre indication
absolue chez la femme enceinte


20
IFMEM 2017
Dépendance
 Dépendance psychique et physique
 Ex: alcool, tabac, stupéfiants, somnifères, antidépresseurs
 Dépendance = modification comportement induite par
l’exposition à une substance, qui se caractérise par une
pulsion à répéter cette exposition
 Syndrome de sevrage: ensemble des symptômes qui
surviennent à l’arrêt de l’exposition
 Tolérance = accoutumance: diminution de l’effet d’une
dose donnée et nécessité d’augmenter la dose pour
obtenir le même effet. Elle peut être due
 Une désensibilisation de certains récepteurs
 Des phénomènes pharmacocinétiques comme
l’induction enzymatique
21
IFMEM 2017
INCOMPATIBILITES
Ex: injectables
 Reconstitution
 Insolubilité du produit
 Destruction du produit
 Dilution
 Insolubilité du produit
 Destruction du produit
 Ex: carboplatine et G5%, bicarbonates
 Entre produits
 Insolubilité du ou des produits (déplacement)
 Destruction du ou des produits
22
IFMEM 2017
INCOMPATIBILITES
Ex: injectables
VOIE
 Faisabilité technique
 250ml en SC, 2ml sur 24h!!!
 Selon la voie: solvant différent
Ex:IM+ Lidocaïne  IV
 Voie interdite
Ex intratéchale mortelle avec la Vincrisrine
 Durée d’injection: 500ml en 5 min!!!
 LIRE les recommandations de la notice
23
IFMEM 2017
Téléchargement
Explore flashcards