Telechargé par Chebbah Mahmoud

fiche kofler

publicité
NOMS : LOC, VANDROOGENBROECK, BENIER, CAVALIER
TECHNIQUE
ENCPB ; Classe PC 2008 – 2009 ; N. Cheymol
DETERMINATION D’UNE TEMPERATURE DE FUSION
AVEC UN BANC KÖFLER
PRINCIPE :
La température de fusion est une propriété physique utilisable comme caractéristique d’un corps pur.
Le banc Köfler permet de déterminer cette température de fusion après étalonnage de celui-ci. La précision est de
l’ordre du degré Celsius.
On a récupéré un solide après filtration sur filtre
Büchner.
On veut vérifier que le produit obtenu est le bon et
déterminer sa pureté.
On va utiliser un Banc Köfler.
Le banc Köfler est constitué d’une plaque métallique
chauffée électriquement de manière à produire un
gradient de température (la température augmente de
droite à gauche et varie de 40°C à 250°C).
curseur
Afin d’être fiable, on ne pourra entreprendre la
détermination d’une température de fusion qu’après
avoir :
 branché au moins une heure avant l’appareil pour
que l’équilibre du gradient thermique soit atteint.

N. Cheymol, ENCPB / RNChimie
étalonné l’appareil avec une substance de référence
dont la température de fusion est parfaitement
connue.
20/09/2019
1/4
Extrait d’un protocole de TP
On distingue deux cas :
1) La température de fusion est connue pour le produit que l’on vient de synthétiser (par exemple, elle est
donnée dans l’énoncé de TP, ou alors accessible dans un Handbook). On procède alors à l’étalonnage (voir cidessous) puis à la détermination de la température de fusion du solide considéré.
2) On ne connaît pas la température de fusion du solide synthétisé. On fait alors une première détermination
de la température de fusion grossière sans étalonnage du banc. Puis, on étalonne le banc dans la zone
correspondant à la température de fusion repérée. Enfin on détermine précisément la température de
fusion du solide synthétisé.
D’un point de vu pratique, l’étalonnage se fait de la même façon que la détermination de la température de fusion
du solide synthétisé.
ETALONNAGE
Ex : on souhaite déterminer la température de fusion de l’acide benzoïque, dans un handbook on trouve 122,4°C
Ordre de grandeur de la quantité utilisée
On choisit la substance étalon qui a la température de fusion la plus
proche de la substance à analyser (ici 135°C)
La substance est toujours déposée dans la partie la plus froide du
banc (à droite) et poussée lentement vers la gauche.
Attention : ces substances étalons sont très coûteuses il convient de
les manipuler avec précaution et de ne pas les souiller avec des
impuretés et d’en utiliser très peu.
N. Cheymol, ENCPB / RNChimie
20/09/2019
2/4
Index (1)
Deux possibilités :
1) Soit on pousse les cristaux en diagonale (ce qui évite
de faire fondre tout le solide en même temps) et ainsi
faire une détermination de la température de fusion
plus précise.
2) Soit avec une première fraction de solide on
détermine grossièrement la zone où le solide fond. Puis
avec une seconde fraction, on effectue un déplacement
plus lent du solide autour de la zone de fusion pour un
repérage précis.
On déplace alors le curseur le long de l’échelle de telle
sorte que l’index (1) se trouve exactement sur la limite
entre la partie fondue et la partie non fondue lorsque
celui-ci est abaissé.
Index (2)
Déplacer l’index (2) jusqu’à ce que la pointe se trouve
sur la valeur correspondant à la température de fusion
de la substance étalon.
Attention : une fois le banc étalonné, ne plus toucher à
l’index (2).
N. Cheymol, ENCPB / RNChimie
Nettoyer le banc Köfler avec un coton imbibé d’éthanol
par exemple.
Attention : ne pas trop mettre d’éthanol sur le coton (on
risque de refroidir le banc)
Le nettoyage se fait toujours de la gauche vers la droite,
soit des températures élevées vers les faibles
températures afin d’éviter de carboniser les substances
et ainsi faire des traces sur le banc.
20/09/2019
3/4
DETERMINATION DE LA TEMPERATURE DE FUSION DU SOLIDE SYNTHETISE…
On procède de la même façon que pour déterminer la température de fusion de la substance étalon…
On dépose quelques cristaux de la substance dont on souhaite déterminer la température de fusion.
On les déplace à l’aide d’une petite spatule jusqu’à fusion du solide,
On déplace l’index 1 et on lit la température de fusion avec l’index 2.
On n’oublie pas de nettoyer le banc comme précédemment.
ET APRES… ?
Selon la température de fusion, on conclut sur la pureté du solide. On envisage ainsi une recristallisation (voir fiche
correspondante) si le solide contient des impuretés.
ET TOUJOURS… NETTOYAGE ET RANGEMENT DU MATERIEL
N. Cheymol, ENCPB / RNChimie
20/09/2019
4/4
Téléchargement
Explore flashcards