Telechargé par nyankoye soomou

Pied bot varusJolyane BerthiaumeOlivier DaigneaultVicky Légaré6313 caractères

publicité
Pied bot varusJolyane
BerthiaumeOlivier
DaigneaultVicky
Légaré6313
caractères (espaces
non compris)
Le pied bot varus est
une malformation
congénitale o
rthopédique qui résulte
d’un ou
deux pieds tournés
vers l’intérieur. C’est
la maladie musculo
-squelettique la
pluscommune chez les
nouveau-nés et elle
affecte environ 1.2
naissances sur 1000
dont 70%
sont des garçons. De
plus, près d’un cas sur
deux touche
les deux pieds alors
que dans lescas
unilatéraux, tant le
gauche que le droit
peuvent être affectés.
C
’est un problème
quiest détecté lors
d’une échographie vers
le cinquième mois de
la grossesse. Ainsi,
auniveau anatomique,
il s’agit d’une
mauvaise organisation
du squelette et des
articulationsdu pied.
Toutefois, des
techniques spécialisées
permettent de redresser
leurs positions.
C’est la méthode de
Ponseti qui représente
la technique la plus
efficace et la plu
sreconnue à travers le
monde.
Description
anatomique et causes
du pied bot varus
L’anatomie du pied
distingue tr
ois régions principales.
L
’avant
-pied représente les
orteilsou phalanges, le
médiopied comprend les
métatarses ou
os métatarsiens
et l’arrière
-piedest le tarse ou les
os du tarse. Le pied bot
varus affecte
uniquement la
déformation de
larégion du tarse
. Tout d’abord, seul
l’os du talus est
susceptible de résister
à ladéformation mais
son col se déforme et
s’incline médialement.
De plus, l’os du
naviculaire est aussi
déplacé médialement
et il vient s’articuler s
ur la face médiale de
latête du talus, ce qui
explique son
rapprochement de la
malléole médiale. Pour
le
calcanéus, il est
presque recouvert en
dessous du talus. De
plus, l’articulation
calcanéo
-cuboïdienne entre le
calcanéus et le cuboïde
se retrouve orientée
postéro-médialement
aulieu de antréomédialement comme
un pied normal. De
plus, cette articulation
passe
dorénavant sous
l’articulation talo
naviculaire au lieu
d’être à côté. Ces
déplacements au
niveau des os du tarse
orienteront la partie du
médio-pied
verticalement.Conséqu
emment, la relation
arrière-pied et avant-
pied n’est
pas droite. L’arrière
-pied est
en supination, mais
l’avant
pied est en éversion
pour compenser
l’orientation
de l’arrière
-
pied. L’éversion est ca
ractérisée par la flexio
n plantaire du premier
rayon (ce rayondélimit
e le premier
métatarsien et
l’hallux). Cette flexion
du premier rayon est
causée par
la contraction du
muscle du long
fibulaire. Ce muscle de
la loge latéral de la
jambe
s’étend jusqu’
au premier
métatarsien.
Comparaison entre
les os du tarse : pied
normal (gauche) et
pied bot varus
(droite)
Staheli, Lynn MD. (2004)
Clubfoot: Ponseti Management.3e
édition. Global
Help. http://globalhelp.org/publica
tions/books/help_cfponseti.pdf
Le pied bot est
toujours considéré
comme une maladie
idopathique, soit
toujoursincomprise au
niveau des causes
réelles. Toutefois,
plusieurs raisons
favorisent en partie
l’apparition de cette
malformation
dont les principales
sont l’hérédité, la
dégénération defibres
musculaires et une
mauvaise insertion du
tendon d’Achille sur le
calcanéus.
Premièrement, le fœtus
aurait 3% à 4% plus de
chance de développer
un pied botlorsqu’un
des deux parents a été
atteint de cette
déformation. Dans un
cas très rare ou les
deux parents auraient
été atteints, le
nouveau-né aurait 30%
plus de chanc
e d’avoi
r cettedifformité. De
plus, certaines fibres
musculaires peuvent
ne pas être en mesure
de suivre
le développement
rapide des os du tarse
et cette anomalie peut
influencer l’apparition
du pied bot. Une insert
ion anormale du tendo
n d’Achille sur le
côté médial du
calcanéus
augmenterait de façon
considérable la flexion
et l’adduction du pied
vers l’intérieur
.
De plus, les nombreux
ligaments entre les os
du tarse ont été évalués
plus épais et plusdens
es dans le pied bot
varus.
Conséquemment, cela
pousseraient davantage
le calcanéuset le
naviculaire dans une
position varus,
c’est
-àdire tourné vers
l’intérieur avec une
rotation de 90 degrés
médialement et
postérieurement.
(Voir l’image ci
-dessus)
Méthode de
correction Ponseti
La technique de
Ponseti est un
traitement conçu dans
le but de ramener une
relationcorrecte entre
le médiopied et l’arrière
-pied et doit être
entamé le plus tôt
possible;idéalement
entre sept et dix jours
après la naissance. En
fait, elle consiste en
une série demanipulati
on du pied ainsi qu’en
l’application de plâtres
moulés, changés de
façon
hebdomadaire pour
modifier
graduellement la forme
du pied en diminuant
la pronationrelative
entre les os du médio-
pied et ceux de l’arrièr
e pied. Les manipulati
ons sont
effectuées entre
chaque changement de
plâtre et permettent
habituellement une
Téléchargement
Random flashcards
découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Fonction exponentielle.

3 Cartes axlb48

relation publique

2 Cartes djouad hanane

Créer des cartes mémoire