Telechargé par MOUSTAPHA MAHAMAT BAHAR

INTRODUCTION

publicité
« Le profil de l’hémogramme chez les personnes vivants avec le VIH »
INTRODUCTION
Le virus de l’immunodéficience humaine(VIH) provoque une détérioration lente
et progressive du système immunitaire de l’hôte. Ce virus est à l’origine d’un
grand nombre de manifestations biologiques qui peut être responsable de troubles
hématologiques graves intéressant toutes les lignées sanguines. Ces troubles
seront explorés par l’hémogramme.
L’hémogramme est l’examen paraclinique le plus prescrit puisqu’il fait partie du
bilan effectué devant tout symptôme clinique, toute altération de l’état général,
toutes anomalies constatées à l’examen clinique. Comme tout examen
complémentaire, il doit correspondre à une question posée par le clinicien et le
biologiste dont la réponse serait fournie par le compte rendu de l’examen.
L’infection à VIH est un Problème croissant de santé publique, mais aussi de
société le véritable fléau du 21ème siècle. Avec un taux de prévalence de
l’infection à 5 à 8% dans la population générale en 2006 et pouvant atteindre 9%
chez les femmes enceintes. On dénombre plus de 600000 orphelins du SIDA et le
SIDA pédiatrique est en nette progression.
Les anomalies hématologiques au cours du VIH surviennent chez presque tous les
patients en cours d’évolution. Elles sont la résultantes des conséquences de
l’immunodéficience et /ou de la dysrégulation du système immunitaire, des
complications des infections, bactériennes, virales ou fongiques, des effets
secondaires des traitements multiples et du rôle direct du virus sur certains
progéniteurs hématopoïétiques et les cellules du stromales. Cependant l’infection
des progéniteurs médullaires in vitro a rarement été démontrée avec certitude en
dehors des mégacaryocytes et des cellules stromales (macrophages/monocytes,
fibroblastes, cellules endothéliales).
ONUSIDA sur l'épidémie mondiale du Sida 2015 indique que la prévalence de
l'infection à VIH dans la population adulte du Burkina Faso est estimée à 0,90%
en fin 2014, contre 0,92% en fin 2013. La prévalence de l'infection à VIH dans la
OUENDONO Soumana Protocole de Thèse de doctorat d’état en médecine P52eme Page 1UGANC/FSTS
2019
« Le profil de l’hémogramme chez les personnes vivants avec le VIH »
population adulte en Guinée, au Mali, en Côte d'ivoire et au Benin, étaient
respectivement de 1,6%, 1,1%, 3%, 1% en 2014.
Le bilan biologique constitue le témoin en temps réel d'une part de l'efficacité et
la tolérance du traitement et d'autre part de l'évolution de l'infection. Au Burkina
Faso, les patients sous traitement ARV sont confrontés d'une part à un problème
de suivi biologique et d'autre part à une rupture fréquente de réactifs.(1)
En Septembre 2007, l’état Guinéen a rendu gratuit le traitement
antirétroviral pour les PVVIH/SIDA. Toutefois le suivi biologique représente
le point faible de la prise en charge médicale des PVVIH/SIDA sous
traitement ARV.
Ainsi, la rareté des données d’étude sur les profils hématologiques des personnes
vivant avec le VIH ; la fréquence élevée d’hospitalisation des personnes vivant
avec le VIH et les difficultés dans la prise en charge des PVVIH.
Ont été entre autres le motif de choix de ce thème « Profils hémogramme chez
les personnes vivant avec le VIH »
Objectif général :
Contribuer à l’amélioration de la prise en charge des personnes vivant avec le
VIH.
Objectifs spécifiques :
Déterminer la fréquence d’hospitalisation des personnes vivants avec le VIH ;
Décrire les aspects quantitatifs et qualitatifs des trois lignes sanguine ;
Décrire les caractéristiques sociodémographiques des PVVIH.
Pour atteindre nos objectifs le plan suivant a été adopter :
OUENDONO Soumana Protocole de Thèse de doctorat d’état en médecine P52eme Page 1UGANC/FSTS
2019
« Le profil de l’hémogramme chez les personnes vivants avec le VIH »
 CHAPITRE I : GENERALITES
 CHAPITRE II : MATERIEL ET METHODES
 CHAPITRE III : RESULTATS
 CHAPITRE IV : ANALYSE ET DISCUSSIONS
 CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS
 Annexes.
III- Matériel et méthodes:
Cadre d’étude : Le Service d’Hématologie de l’Hôpital Nationale Ignace Deen
servira le cadre pour la réalisation de cette étude.
IV- Matériel et méthodes :
IV.1 Matériel
IV.1.1 Supports d’étude
Nous servirons de supports de collecte des données :
 La fiche d’enquête ;
 Les dossiers médicaux des patients ;
 Les registres de consultations et d’hospitalisations ;
IV.2 Méthodes
IV.2.1 Type et durée d’étude :
Il s’agira d’une étude rétrospective, transversale de type descriptive d’une
durée de huit (8) mois allant du 1er janvier 2019 au 31 Aout 2019
IV.2.2 Population cible :
Tous les patients qui seront admis et /ou hospitalisés dans le service pendant la
période d’étude.
IV.2.3 Population d’étude :
OUENDONO Soumana Protocole de Thèse de doctorat d’état en médecine P52eme Page 1UGANC/FSTS
2019
« Le profil de l’hémogramme chez les personnes vivants avec le VIH »
Tous les patients qui seront reçus et /ou hospitalisés pour VIH pendant la
période d’étude dans le service.
IV.2.4 Critère de Sélection :
Critères d’inclusion : seraient inclues dans l’étude, toutes les personnes admises
et ou hospitalisées chez qui un bon prélèvement sanguin sera réalisé avec
perturbation de l’hémogramme et une sérologie VIH positif, âgé d’au moins 18
ans, sans distinction de sexe, de profession, de provenance, de niveau
d’instruction ni de tendance raciale et ethnique donnant leur consentement éclairé.
Critères de non inclusion : n’seront pas inclues, les personnes dont l’âge
serait inférieur à 18 ans ou non consentantes et celles dont le prélèvement
n’aurait pas permis d’exécuter les examens souhaités dans le cadre de l’étude.
IV.2.5 Échantillonnage : Seraient constitués par toutes les personnes admises et
ou hospitalisées au service d’hématologie de l’hôpital national Ignace Deen,
répondant à nos critère d’inclusion pendant la période d’étude.
Technique de Collecte :
Les données seront recueillies à partir de l’interrogatoire, du para clinique puis
qui seront enregistrées sur les fiches d’enquête préétablies.
IV. 2.7 Analyse et saisie des données :
Les données seront dépouillées de façon manuelle puis seront saisies à l’aide des
logiciels Microsoft Word, Excel, Powerpoint du pack office 2010 et analysées à
l’aide de logiciel l’Epi info. Les informations recueillies seront présentées sous
forme de tableaux et figures, commentées et comparées aux données actuelles de
la littérature.
IV.2.8 Description de quelques variables d’étude :
Nos variables seront quantitatives et qualitatives :
 Variables socio démographiques :
OUENDONO Soumana Protocole de Thèse de doctorat d’état en médecine P52eme Page 1UGANC/FSTS
2019
« Le profil de l’hémogramme chez les personnes vivants avec le VIH »
-Age : nombre d’année révolu de patients depuis la naissance jusqu’a son
introduction dans l’étude ;
-Profession : activité exercé par le patient.
Secteur formel ;
Secteur informel ;
Étudiants /élèves ;
Ménagère ;
Provenance : urbaine et rurale
-Niveau d’étude : exprime le niveau de scolarisation selon le système éducatif
moderne.
 Variables cliniques :
 Données cliniques : fièvre, céphalée, pâleur, ictère, anorexie,
vertige, palpitation, hémoglobinurie.
• Données anamnestiques : nombre de transfusion sanguines et les produits
transfusé (sang total, culot globulaire).
 Variable biologique :
Sérologie
rétrovirale/typage :……………….,
GS/RH :………, VGM :………femto litre , TCMH :…..
Polynucléaire neutrophiles
Polynucléaire basophiles
Polynucléaire éosinophiles
THB :……..g/dl,
, CCMH :………
%
%
%
Lymphocytes
Monocytes
Plaquettes
TCD4 : ………, Charge virale ………….,
Considération éthique :
OUENDONO Soumana Protocole de Thèse de doctorat d’état en médecine P52eme Page 1UGANC/FSTS
2019
« Le profil de l’hémogramme chez les personnes vivants avec le VIH »
Les informations recueillies seront gardées dans la confidentialité selon le
secret médical et professionnel.
FICHE D'ENQUETE :
Hôpital national Ignace Deen : Service d’Hématologie
I­VARIABLES SOCIO­DEMOGRAPHIQUES :
1-Renseignements généraux :
OUENDONO Soumana Protocole de Thèse de doctorat d’état en médecine P52eme Page 1UGANC/FSTS
2019
« Le profil de l’hémogramme chez les personnes vivants avec le VIH »
Age : ……………Ans
Féminin
Sexe : Masculin :
Profession :
Fonctionnaire :
ouvrier(e) :
,
Commerçant(e) :
Etudiant(e)/élève(e) :
Ménagère :
sans emploi :
Provenance :
Rurale :
Urbaine :
Statut matrimonial :
1-Célibataire
2-Marié(e)
3-Divorcé(e)
4-Veuf (ve)
3-Supérieur
4-Aucun niveau
3-Niveau d’instruction :
1-Primaire
2-Secondaire
-VARIABLES BIOLOGIQUES :
Statut sérologique :
Type de VIH :
VIH1
VIH2
VIH1+VIH2
Statut immunologique
Taux de CD4 à l’initial aux ARV
Taux de CD4 après 6 mois de traitement
 Statut hématologique (NFS) :
Hémoglobine………………………g/L, Hématocrite…………………………%
Globules rouges……………………T/L, VGM :……………………………………Fl
CCMH……………………………g/L, TCMH……………………...pg (10¯¹²)
OUENDONO Soumana Protocole de Thèse de doctorat d’état en médecine P52eme Page 1UGANC/FSTS
2019
« Le profil de l’hémogramme chez les personnes vivants avec le VIH »
Globules blancs……………………G/L, Plaquettes……………………………G/L
Lymphocytes…………………………G/L, Monocytes……………………………G/L
Neutrophiles…………………………G/L, Eosinophiles…………………………G/L
Basophiles……………………………G/L
Anomalies observées :
1-Anémie microcytaire normochrome
2-Anémie normocytaire normochrome
3-Anémie macrocytaire normochrome
4-Anémie microcytaire hypochrome
5-Anémie normocytaire hypochrome
6-Anémie macrocytaire hypochrome
OUENDONO Soumana Protocole de Thèse de doctorat d’état en médecine P52eme Page 1UGANC/FSTS
2019
Téléchargement
Random flashcards
Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

mOHA

2 Cartes Mohamed Ait Baha

Créer des cartes mémoire