L3 médecine AMIENS 2012/2013 – S5 UE1 – Dr C FRANCOIS - Virales materno fœtales
Infections virales materno fœtales
-
Contamination in utéro par le placenta (congénitale), ou au moment de
l'accouchement (néo-natale).
1 Virus de la Rubéole
1.1 Fiche signalétique
-
Famille : Togaviridae
Genre : Rubivirus
Espèce : Rubella virus
Génome ARN sb+
Capside isosaédrique
Enveloppé
Hémagglutinine (E1)
1.2 La rubéole congénitale
-
-
-
Attention aux femmes enceintes qui ont une éruption au premier trimestre
Embryopathies (++ < 11SG), plus graves
o Oculaires : cataractes bilatérale, rétinopathie, microphtalmie …
o Auditives + neurologiques : surdité uni ou bilatérales
o Cardiaques : persistance du canal artériel, sténose pulmonaire
o Pas de traitement : interruption thérapeutique de grossesse
10 à 20 SG : surdité possible
Après 20 SG (fœtopathies)
o Asymptomatique +++
o Retard de croissance, hépato-splénomégalie, ictère, purpura
thrombopénique
o Pas de malformations
En France : 10 cas / an de rubéole congénitale, grâce à la vaccination et la
surveillance
1
L3 médecine AMIENS 2012/2013 – S5 UE1 – Dr C FRANCOIS - Virales materno fœtales
1.3 Diagnostic biologique de la rubéole
-
-
-
Sérologie +++ :
o IgG et IgM à rechercher derrière un contact possible avec une personne
atteinte, une éruption maternelle ou des signes échographiques
o Ex : 2ème Trimestre avec anomalie échographique : IgM peuvent être
négatives mais IgG positives, il faut dater l'infection : avidité des IgG
 Idéale : retrouver un sérum antérieur à la grossesse
Ré-infection :
o IgG augmentés, avidité des IgG ++
o Faible IgM
o Virémie négative
o Asymptomatique ++, fréquent, non responsable de rubéole congénitale (que
sur des primo-infections)
Index d'avidité :
o <30% : très probable
primo-infection récente
(< 1mois)
o 50-70% : infection de 1 à
2 mois ou ancienne, on
ne sait pas trop
o > 70% : infection
ancienne (> 2 mois)
1.4 Vaccin contre la rubéole
2
Souche atténuée RA27/3
ROR à partir de 9 mois, rappel entre 3 et 6 ans (rattrapage entre 11-13 ans)
Sous contraception pour la femme
97% efficace, bonne tolérance
CI pendant la grossesse : transmission possible au fœtus, malformations non
démontrées cependant : Pas d’ITG
Persistance possible d'IgM post-vaccinales (> 1 an)
Vaccin obligatoire en post-partum si femme séronégative (avant sortie maternité)
L3 médecine AMIENS 2012/2013 – S5 UE1 – Dr C FRANCOIS - Virales materno fœtales
2 Parovirus B19
2.1 Fiche signalétique
-
Famille : Parvoviridae
Genre : Erythrovirus
Espèce : parovirus B19
ADN monocaténaire linéaire
Capside icosaédrique
Non enveloppé
2.2 Pouvoir pathogène
-
-
-
Manifestations articulaires
o Plus fréquentes chez les femmes
o Polyarthrites peu sévères (adultes)
o Petites articulations touchées en premier
o Amélioration entre 2 et 3 semaines
Manifestations hématologiques
o Crises d’érythroblastopénie, Hémolyse constitutionnelles (drépanocytose, βthalassémie, sphérocytose)
o Anémies chroniques, ID
Atteinte fœtale : Anasarque foeto-placentaire
o = œdèmes sous cutanés généralisés et viscéraux
o Anémies
o Myocardites
o Mort fœtale in utéro
3
L3 médecine AMIENS 2012/2013 – S5 UE1 – Dr C FRANCOIS - Virales materno fœtales
2.3 Parvovirus B19 et grossesse
-
-
Exposition d'une femme enceinte :
o Recherche IgG
 Positives : STOP → pas d'infection
 Négatives : contrôler 15j + tard + IgM
 Négatives : stop
 Positives : renforcer la surveillance en écho
Éruption maternelle au 2ème Trimestre :
o Recherche IgG et IgM
 IgG +, IgM - : stop
 IgM + et IgG +/- : renforcer la surveillance écho
o Faire une PCR sur sérum maternel :
 Virémie massive mais brève
 PCR en général positive
2.4 Conduite à tenir
-
-
-
Découverte d'un anasarque au 2ème trimestre :
o Doser IgG maternelles : négatives, ont exclu le parvovirus
o Doser les IgM : en général négatives au stade d'anasarque fœtale
o Faire une PCR sur sérum maternel :
 Peut-être déjà négative
 Positive dans 50 à 70 % des cas
Amniocentèse pour PCR :
o Possible dès 17 SA
o PCR postive dans 90% des infections à parvovirus car réplication virale
prolongé chez le fœtus
Prise en charge du fœtus par transfusion in utéro
3 Cytomégalovirus (CMV)
3.1 Fiche signalétique
-
Sous famille : Bétaherpervirinae
ADN bicaténaire linéaire
Capside icosaédrique, enveloppé
Tégument entre la capside et la membrane
3.2 Transmission materno-fœtale
-
4
L’infection de la mère passe souvent inaperçue
Les signes de fœtopathies sont découverts à l'échographie
o RCIU : retard de croissance in utéro
o Oligoamnios ou anasarque foeto-placentaire (œdème)
o Microcéphalie, calcification périventriculaires, hydrocéphalie
L3 médecine AMIENS 2012/2013 – S5 UE1 – Dr C FRANCOIS - Virales materno fœtales
-
-
o Images hyperéchogène intra-abdominale
o Calcification hépatiques, ascite
A la naissance : maladie des inclusions cytomégalique : 5% des nouveau-nés
infectés, 1-5 cas sur 10 000 naissances
o Infection généralisée, ictéro-hémorragiques, pétéchies
o Hépatosplénomégalie, ictère, microcéphalie, petit poids, svt préma
o Mortalité à court ou moyen terme de 30%
o Séquelles neurologiques : 90%
Infection souvent asymptomatique, pas de traitement à proposer donc la
prescription d'IgG au premier trimestre non obligatoire.
Concerne plus la 2ème grossesse car 1er enfant contaminé via la crèche, l’école (/ !\
gestes de maternage)
3.3 Tableau clinique
3.4 Diagnostic indirect
-
Prélèvement : sérum
Sérologie +++ IgG et IgM, avidité des IgG
Cas particuliers :
o Nouveau-nés : virurie ++
o Femmes enceintes : IgM, avidité IgG, virémie
o Prénatal : PCR, LA, culture
5
L3 médecine AMIENS 2012/2013 – S5 UE1 – Dr C FRANCOIS - Virales materno fœtales
4 Infections néo-natales
4.1 VHB
-
-
Virus hépatite B : se transmet facilement au bébé au moment de l'accouchement
(contact du sang de la maman)
Détection des Ag HBs obligatoire au 6ème mois de grossesse
Mère porteuse :
o AgHBe + → 90% de transmission
o ADN + (PCR, à préférer) → 90% de transmission
Traitement Bébé :
o Ig spécifiques anti-HBs
o Vaccination à la naissance
o But : éviter l’infection chronique, car si transmission à la naissance 90% de
chance d'infections chroniques
4.2 Herpès simplex virus (HSV)
-
-
6
HSV type 2 +++
Risque de transmission à l'accouchement
Formes bénignes : 10-15%
Formes graves : 85 à 90% des cas, survie de 50% et séquelles 50%
Herpes disséminé : hépatite nécrosante, purpura, hémorragies muqueuses,
pneumonies, méningo-encéphalites, hypotonies, crises convulsives
Infections localisé SNC
Facteurs de risque :
o Primo-infection génitales chez la mère
o Réactivation mais moins fréquent
o Sans ATCD connus : infection dans 2/3 des cas
→ Acyclovir chez la maman et bébé à la naissance
L3 médecine AMIENS 2012/2013 – S5 UE1 – Dr C FRANCOIS - Virales materno fœtales
4.3 Varicelle et zona (VZV)
-
Infection materno-fœtale :
o Chez la femme enceinte : pneumopathie varicelleuse
o Varicelle congénitale (avant la 24 SA) : anomalie cutané+++, oculaire,
neurologique, musculosquelettiques
o Varicelle périnatale : éruption maternelle 5 jours avant et 2 jours après
l'accouchement (Pas Ac transmis) : dissémination viscérale (poumons+++,
foie +++)
7
Téléchargement

Infections virales materno fœtales