Fiona Chow
le 14 décembre
Final Project
Sauvez les ours polaires
Récemment, les ours polaires ont reçu beaucoup d’attention. Les ours polaires
sont le visage de coke. Il y a un novel film de les ours polaires s’appelle <<The Polar
Bear Movie>>. Et plus récemment, beaucoup de personnes parlent du refus du
Canada de protéger les ours polaires. L’article <<Canada’s refusal to protect polar
bears comes under scrutiny>> publié le 21 novembre 2013 dit que le gouvernement
du Canada maintenant crois tout d’abord que le développement économique, en
particulier l’extraction des ressources est sensiblement plus importante que la
protection de l’environnment (Goldenberg). Malgré avoir reçu beaucoup d’attention,
les ours polaires sont encore en voie de disparition parce que peu de gens savent que
le réchauffement climatique a un impact énorme sur leur capacité de survie et encore
moins de gens savent comment les aider. Dans cet article, je vais parler de comment
le réchauffement climatique affecte la vie des ours polaires et des choses que nous
pouvons faire pour les aider.
D’abord, les ours polaires sont encore en voie de disparition parce que peu de
gens savent que le réchauffement climatique a un impact énorme sur leur capacité de
survie. Aujourd’hui, il y a de 20, 000 à 25, 000 ours polaires ce qui n’est pas
beaucoup (Polar Bears International). Qu’est-ce qui se passe? Mer pertes de glace
dans l'Arctique du réchauffement de la planète sont la principale menace pour les ours
polaires. Les ours polaires dépendent de la glace de mer pour la chasse, l'élevage, et
dans certains cas, la mise bas. En 2012, les pertes de glace d'été dans l'Arctique
étaient plus grandes que la taille des États-Unis. Et les pertes de glace est le résultat
du réchauffement climatique. Avec le réchauffement climatique, de moins en moins
de glace reste sur la mer, et chaque année, les ours polaires meurent de faim et dans
certains cas, la noyade à cause de longues distances entre les glaces de mer. La
densité de population d’ours polaires dans une population largement étudiée dans la
baie d’Hudson, au Canada, est en baisse de 22 pour cent depuis la dernière decennie.
Ceux de la baie d’Hudson qui restent en vie souffrent de nutrition inadequate- les
suivivants ont été retrouvés 15 pour cent plus minces en moyenne que les ours dans
cette population il y a quelques décennies (Fashing). Selon Polar Bears International,
l'Arctique pourrait voir un été "presque libre de glace" en l'an 2040. Cela signifie que
les ours, qui sont des mammifères marins, seront obligés de vivre sur la terre, ou de
nager jusqu'à ce qu'ils sont confrontés à l'épuisement et la mort.
Deuxièmement, l'autre problème est que ces gens qui savent que le
réchauffement climatique a un impact énorme sur la capacité de survie des ours
polaires, choisissent toujours de mettre d'autres priorités au lieu des ours polaires. Par
exemple, le gouvernement du Canada choisit le développement économique au lieu
de la protection de l'environnement. Canada élargit les sables bitumineux de l'Alberta
lourds de carbone et le décrochage du protocole de Kyoto. Tandis que l'Amérique a
déclaré ours polaires une espèce en voie de disparition en 2008, mais le Canada
s'arrêta, énumérant les ours polaires comme “espèce préoccupante” en 2011
(Goldenberg).
Il y a plusieurs les organisations qui aident les ours polaires. WWF et The
Coca-Cola Company ont uni leurs forces pour aider à protéger l'ours polaire et de son
habitat. S'appuyant sur le soutien de Coca- Cola depuis 2007 de polaires efforts de
conservation de l'ours du WWF, ils ont lancé la campagne de l'Arctique Accueil en
Amérique du Nord au cours de la saison 2011 pour sensibiliser et généralisée des
fonds pour ces efforts. En raison du succès et de l'inspiration générée par l'Arctique
Accueil en Amérique du Nord dans sa première année, le programme a été élargi à 17
pays en Europe à l'hiver 2012/2013. Grâce à l'Arctique Accueil, le WWF a été en
mesure de s'engager dans la recherche dans l'Extrême-Arctique -dessus du Canada et
du Groenland, où l'on croit que la glace de mer estivale persiste le plus longtemps.
WWF recueille également des informations importantes sur l' écosystème de
l'Arctique et de travailler avec les résidents de l'Arctique et les gouvernements à
élaborer un plan de conservation dans cette “zone de glace Dernier". Les deux
premières années de l'Arctique Accueil soulevé plus de 3 millions de dollars en dons
pour le travail du WWF sur cette initiative (WWF). Si on a de l'argent, on peut faire
un don à cette bonne cause.
Il y a aussi un forum des ours polaires où ministres et autres représentants
nationaux peuvent prendre des engagements qui aidera les ours polaires persistent
dans leur gamme Arctique. Un engagement essentiel pris dans la Déclaration du
Forum est que les cinq Etats responsables de populations d'ours polaires - Canada, la
Norvège, le Danemark et le Groenland, la Russie et les États-Unis - vont travailler sur
la gestion de la maison des ours polaires dans les moyens qui prennent en compte la
Arctique de rétrécissement de la glace, et de plus en plus intérêt industriel. Bien que
les engagements du forum aideront à la gestion de l'habitat de l'ours polaire et de
menaces directes pour les ours, ils peuvent aller aussi loin. Au rythme actuel du
réchauffement, le changement climatique finira par éroder l'habitat de glace de mer
sur laquelle s'appuie confiance. Face à cette menace à plus long terme, il faudra
investir dans les Etats de l'aire et au-delà dans les énergies renouvelables.
En tant qu'individus, nous pouvons faire notre part et soutenir les énergies
renouvelables. Nous pouvons agir tout de suite pour areter le réchauffement
climatique. Nous pouvons utiliser moins de chaleur et climatisation. L'ajout d'isolant à
nos murs et combles, et l'installation de coupe-bise ou le calfeutrage autour des portes
et des fenêtres peut réduire nos coûts de chauffage de plus de 25 pour cent, en
réduisant la quantité d'énergie dont nous avons besoin pour chauffer et climatiser
notre maison. Baissez le feu alors que nous sommes à dormir la nuit ou à l'extérieur
pendant la journée, et maintenir les températures modérées à tout moment. Réglage de
notre thermostat à 2 degrés de moins en hiver et plus élevée en été pourrait sauver
environ 2000 livres de dioxyde de carbone chaque année (West). Réduire le
réchauffement climatique aide les ours polaires.
En conclusion, j'espère que vous avez une meilleure idée de comment le
réchauffement climatique affecte la survie des ours polaires et que vous avez une idée
plus précise du paysage des organisations et des forums de discussion aident les ours
polaires. Peu importe qui vous êtes, vous pouvez faire quelque chose parce que même
la plus petite action peut faire la différence pour les ours polaires.
Citations
Goldenberg, Suzanne. "Canada's refusal to protect polar bears comes under
scrutiny." The Guardian. N.p., 21 Nov 2013. Web. 16 Dec 2013.
"Polar Bear Status Report." Polar Bears International. N.p.. Web. 16 Dec 2013.
<http://www.polarbearsinternational.org/science/polar-bear-status-report>.
Fashing, Peter. "Threatened Wildlife." Inside. N.p., 17 Feb 2009. Web. 16 Dec 2013.
"WWF and The Coca-Cola Company Team Up to Protect Polar Bears." WWF. N.p..
Web. 16 Dec 2013. <http://worldwildlife.org/projects/wwf-and-the-coca-colacompany-team-up-to-protect-polar-bears>.
"Environmental Issues: Global Warming & the Greenhouse Effect." About.com. N.p..
Web. 16 Dec 2013.
<http://environment.about.com/od/globalwarming/tp/globalwarmtips.html>.