MODULE DE METHODOLOGIE D’EVALUATION :
RPPORT FINAL DE L’EVALUATION
L’EVALUATION DE L’UTILISATION D’PROTOCOLE DE SOIS INFIRMIERS
CAS DU PROTOCOLE DE REALISATION DES PRICKS TESTS AU NIVEAU DU
C.D.T.M.R. MOLAY YOUSSEF A RABAT.
Travail réalisé par :
Date : 23/03/12
AIT SAID ABDELLAH
AIT LHOUSSINE MERYEM
ALLA LHOUSSINE
AROR AZIZ
BARMAKI ABDERRAHIM
NABAT GHIZLANA
Facilité Par : Mr
SADDAM M’BAREK
ANNEE UNIVARCITAIRE : 2011/2012
TABLE DES MATIERES
RESUME ................................................................................................................................................... 1
INTRODUCTION : ..................................................................................................................................... 3
PHASE DE LA PLANIFICATION : .............................................................................................................. 4
PRÉPARATION : .................................................................................................................................... 4
BUT : ............................................................................................................................................... 4
OBJECTIFS GÉNÉRAL : ...................................................................................................................... 4
OBJECTIFS SPÉCIFIQUES : ................................................................................................................ 4
OBJET DE L’ÉVALUATION : ............................................................................................................... 4
LES MÉTHODES TECHNIQUES : ........................................................................................................ 5
LES INSTRUMENTS UTILISÉS : .......................................................................................................... 5
LES PERSONNES CHARGÉES DE L’ÉVALUATION : ............................................................................. 5
AUPRÈS DE QUI :.............................................................................................................................. 5
SOURCES DES DONNÉES : ................................................................................................................ 5
RESSOURCE : .................................................................................................................................... 6
NORMES D’ÉVALUATION : ............................................................................................................... 6
CRITÈRES D’ÉVALUATION : .............................................................................................................. 6
INDICATEURS DE MESURE : ............................................................................................................. 6
PHASE DE LA PROGRAMMATION : .......................................................................................................... 7
PHASE DE L’EXECUTION :......................................................................................................................... 8
ANALYSE ET DISCUTIONS DES RÉSULTATS : ........................................................................................ 8
CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS : ............................................................................................ 10
JUGEMENT : ................................................................................................................................... 10
RECOMMANDATIONS :.................................................................................................................. 10
PHASE DE L’UTILISATION DE L’EVALUATION : ....................................................................................... 11
PHASE D’EVALUATION DE L’EVALUATION :........................................................................................... 13
CONCLUSION : ....................................................................................................................................... 13
Liste des tableaux :
Tableau 1 : Plan d’action de l’évaluation : ...................................................................................................... 7
Tableau 2: PLAN D’AMELIORATION : .................................................................................................... 12
Tableau 3 : PLAN DE SUIVI : .................................................................................................................... 13
Remerciement :
Nous tenons à remercier Mr SADDAM M’BAREK pour son soutient
aux membres du groupe et pour le temps qui nous a fourni pour nous
permettre la réalisation de cette activité.
Nous tenons aussi à remercier le personnel du centre de diagnostic de
la tuberculose et des maladies respiratoires pour leur coopération et leurs
aides.
Remerciement spéciale au staff administratif du centre hospitalier
Moulay Yousef pour leur contribution et leur participation dans la
réalisation de la mission de recherche et d’expertise de l’hôpital à travers le
soutien de l’activité de stage et de formation professionnelle.
RESUME
Dans le cadre du module de la méthodologie d’évaluation nous étions chargés de
la réalisation d’une activité consistant à évaluer l’utilisation d’un protocole de soins infirmier
au niveau d’une unité de soin.
Pour la réalisation de cette activité nous avons choisi le protocole de réalisation
des pricks tests adopté par le centre de diagnostic de la tuberculose et des maladies
respiratoires au niveau du centre hospitalier provincial Moulay Youssef à rabat.
Notre activité consiste à partir sur le terrain pour évaluer l’utilisation de ce protocole tout en
se basant sur les critères de respect de l’affichage du protocole ; la fréquence de l’utilisation
du protocole et la conformité de la pratique observée avec les normes établies sur le protocole
; dans le but d’avoir un jugement, de tirer des conclusions et de formuler des
recommandations qui seront transmis au responsables de la structure sanitaire à travers un
rapport final. Ces recommandations seront la base opérationnelle des éventuelles activités
d’amélioration et d’ajustement tout cela dans le but d’améliorer la qualité des soins infirmiers.
Après avoir préparé notre protocole d’évaluation ; nous avons procédé à une évaluation
normative basée sur les normes conçues dans le protocole de réalisation des tests. Nous avons
opté pour la collecte des informations à travers l’observation directe en utilisant les grilles
d’observation et l’entretien avec l’infirmier responsable de la réalisation des tests en utilisant
une fiche d’entretien.
Le dépouillement ; l’analyse et la discussion des résultats obtenu nous a permis de tirer les
conclusions suivantes :
- Le protocole de réalisation des PRICKS TESTS est affiché au niveau de l’unité de soin.
- Le protocole est accessible pour être consulté
1
- Le personnel de l’unité n’ont pas reçu de formation au sujet du protocole
- Les ruptures de stock des aiguilles et la non existence d’une réanimation pédiatrique au
niveau de l’hôpital entravent la réalisation du protocole
- Le non respect des préalables du protocole par l’infirmier peut mettre en danger la sécurité
du patient.
- La fréquence de l’utilisation du protocole de réalisation des tests cutanés est élevée vu son
coût moins élevé et son efficacité dans le diagnostic des sources d’allergie.
A la lumière de ces conclusion nous pouvons dire que la réalisation des tests cutanés
est en générale conforme aux normes établies dans le protocole affiché dan ‘unité de soins
malgré certaines contraintes d’ordre structurelles.
Pour promouvoir l’utilisation du protocole et la continuité des activités nous
recommandons de motiver le personnel pour pratiquer et participer dans la réalisation des
tests cutanés conformément aux protocole ; encourager le personnel responsable de la
réalisation des tests et d’adopter d’autres protocoles de soins qui permettront de mieux
organiser la pratique infirmière avec une formation du personnel et une révision régulières de
leur contenu.
D’autres recommandations qui peuvent être réalisées à long terme dans le cadre du
projet d’établissement peuvent être envisagées essentiellement, la dotation du service d’une
unité de déchoquage équipée pour la prie sn charge urgente en cas de réaction allergique
sévère ; la création d’une réanimation pédiatrique pour pouvoir réaliser les tests chez les
enfants moins de trois ans ;
2
INTRODUCTION :
Les exigences actuelles de la qualité des soins poussent les responsables du secteur de
la santé à chercher une solution pour rendre les soins les plus efficaces possibles avec le
moindre coût, et de rendre la pratique infirmière capable de satisfaire les besoins des patients
tout en assurant leurs sécurités.
La standardisation des pratiques infirmières a travers leur regroupement et leur
présentation sous forme de protocoles de soins applicables au sein des unités de soins, semble
être une des solutions adoptées .En effet, les protocoles de soins sont élaborés et validés par le
professionnel des services concernés dans le but d’assurer la continuité et l’organisation des
soins infirmiers. Néanmoins, leur utilisation par tout le personnel reste limitée vue qu’il s’agit
d’un nouveau concept qui nécessite plus de temps pour devenir systémique dans la pratique
des infirmiers.
Le centre de diagnostic de la tuberculose et des maladies respiratoires Moulay Youssef
de rabat est l’un des services qui utilisent les protocoles pour l’organisation des activités et
des soins fournis ; c’est pourquoi nous avons choisi de mener notre activité d’évaluation au
sein de l’unité de réalisation des PRICKS TESTS, pour évaluer l’utilisation du protocole de
réalisation des PRICKS TESTS par le personnel de cette unité.
Notre activité consiste à avoir un jugement sur l’usage de ce protocole de soins
infirmiers, et à formuler un rapport dans lequel seront citées les conclusions et les
recommandations pouvant constituer la base d’action visant à corriger les défaillances et à
apporter
les
modifications
requises
par
3
les
responsables
des
services
I.
PHASE DE LA PLANIFICATION :
PRÉPARATION :
1. BUT :
Contribuer à l’amélioration de la qualité des soins infirmiers au niveau des formations
sanitaires.
2. OBJECTIFS GÉNÉRAL :
Évaluer l’utilisation du protocole de réalisation des PRICKS TESTS au niveau du centre de
diagnostic de la tuberculose et des maladies respiratoires de l’hôpital Moulay Youssef à
Rabat.
3. OBJECTIFS SPÉCIFIQUES :
1- Évaluer le respect des étapes et du contenu du protocole de réalisation des pricks tests.
2- Dégager les obstacles à l’utilisation du protocole de réalisation des pricks tests.
3- Dresser une liste de recommandation pour améliorer l’utilisation du protocole de
réalisation des pricks tests.
4. OBJET DE L’ÉVALUATION :
Notre activité consiste à évaluer l’utilisation du protocole PRICKS TESTS adopté par le
CDTMR. Il s’agit d’un protocole qui schématise la pratique de la réalisation des tests cutanés
de sensibilité élaboré le 06/04/2011 par un comité fait d’un surveillant des services de santé ;
deux infirmiers chef ; trois infirmiers soignants et validé par le Pr El Ghali Iraqi
(Voir annexe 1)
4
5. LES NORMES :
L’évaluation concerne le protocole adopté au niveau du service qui constitue la norme sur
laquelle nous allons se baser pour donner notre jugement, et c’est avec ce protocole qu’on va
comparer la pratique observée dans le service.
6. LES MÉTHODES TECHNIQUES :
Pour la réalisation de notre activité nous allons utiliser deux méthodes :
- L’observation directe de la pratique au cours d’une journée de travail.
- L’entretien avec le responsable de la réalisation des tests dans l’unité choisie.
7. LES INSTRUMENTS UTILISÉS :
- Pour l’observation de la pratique nous allons utiliser une grille d’observation (Annexe 2)
- Pour la réalisation de l’entretien nous allons utiliser une fiche d’entretien (Annexe 3)
8. LES PERSONNES CHARGÉES DE L’ÉVALUATION :
Cette évaluation sera réalisée par les membres du groupe composé de 6 personnes ; c’est le
comité d’évaluation.
9. AUPRÈS DE QUI :
L’évaluation sera réalisée auprès du personnel pratiquant au niveau de l’unité de
réalisation des pricks tests du centre de diagnostic de la tuberculose et des maladies
respiratoires de l’hôpital Moulay Youssef à Rabat.
10. SOURCES DES DONNÉES :
- Personnes ressources (Infirmier responsable de la réalisation des tests)
- Observation directe de la pratique
5
11. RESSOURCE :
Il s’agit d’un exercice de but pédagogique dont les coûts ne sont pas significatifs.
12. NORMES D’ÉVALUATION :
Sont les procédures présentées par le protocole de réalisation des pricks tests :
- Affichage du protocole au niveau de la cellule
- La connaissance du contenu du protocole
- Le respect du contenu du protocole au moment de la pratique
13. CRITÈRES D’ÉVALUATION :
 Respect des normes d’affichage
 Fréquence de l’utilisation du protocole
 Conformité de la pratique observée aux normes établies dans le protocole
14. INDICATEURS DE MESURE :
 Constat de l’affichage du protocole : (Protocole affiché ou non Affiché)
 Degré d’accessibilité du protocole :(Protocole accessible et consultable ou non)
 Taux d’utilisation du protocole : (Tests réalisés en respectant les normes/ Tests totales
réalisés)
 Respect des étapes du protocole lors de la pratique (Respect de l’enchainement ou non)
6
II.
PHASE DE LA PROGRAMMATION :
Tableau 1 : Plan d’action de l’évaluation :
Objectifs
Évaluer
le
respect
des
étapes et du
contenu
du
protocole
de
réalisation des
prick tests.
Dégager
obstacles
l’utilisation
protocole
réalisation
pricks tests.
Méthodes/
Outils
Activités
les
à
du
de
des
Dresser une
liste de
recommandatio
ns pour
améliorer
l’utilisation du
protocole de
réalisation des
prick tests.
- Constatation
de l’affichage
du protocole
Constatation/
Grille
d’observation
Sources
d’informatio
ns
Responsabl
e
Échéancie
r/
Fréquence
Comité
d’évaluatio
n
Matinée
du
20/03/12
Une seule
fois
Observation
directe
Comité
d’évaluatio
n
Matinée
du
20/03/12
Selon le
nombre de
tests
à
réaliser
Matinée
du
20/03/12
Une seule
fois
21/03/12
Observation
directe dans
l’unité
Indicateurs
D’évaluation
- Constat de
l’affichage
du protocole
-Degré
d’accessibili
té
du
protocole
-Taux
d’utilisation
du protocole
-Respect des
étapes
du
protocole
lors de la
pratique
- Observation
de la pratique
des tests
Observation
directe/Grille
d’observation
- Entretien avec
le
personnel
responsable de
la
réalisation
des Prick tests
Entretien
individuel/Gril
le d’entretien
Personnel de
l’unité
Comité
d’évaluatio
n
-Analyse
données
recueillies
Dépouillement
des
Grilles
d’observation
et des grilles
d’entretien/
interprétation
des
données
qualitatifs
Les données
collectées
dans
les
grilles
utilisées
Comité de
l’évaluatio
n
- Élaboration du
rapport
d’évaluation
contenant
les
recommandatio
ns
et
les
conclusions
dégagées
Discussions
des membres
du
groupe /
rapport final
Résultats de
l’analyse et
discussion
Comité
d’évaluatio
n
22/03/12
Conclusions
dégagées
-Rapport
établi
- Diffusion du
rapport final
Présentation
de la synthèse
de
l’évaluation/
Remise d’une
copie
du
rapport finale
Discussion
Rapport final
Comité
d’évaluatio
n
23/03/12
-Rapport
diffusé
des
7
-Réalisation
de
l’entretien
Données
essentielles
ressorties
III.
PHASE DE L’EXECUTION :
ANALYSE ET DISCUTIONS DES RÉSULTATS :
A la suite de l’observation et de l’entretien avec la personne chargée de la réalisation des tests
cutanés de sensibilité nous avons pus ressortir les informations suivantes :
1.1. Concernant l’affichage du protocole:
Nous avons constaté que la synthèse du protocole est affichée à l’intérieur de la salle
où se fait la pratique ; avec présence de la copie intégrale du protocole sur la table qui est bien
présentée dans un classeur accessible pour ceux qui veulent la consulter.
1.2. Concernant le respect des étapes du protocole :
Nous avons observé que l’infirmier a respecté les grandes étapes relatives
essentiellement à :
- La préparation du matériel de la pratique : dans un chariot bien présenté ; mais nous
n’avons pas observé la présence du matériel nécessaire pour la prise en charge en cas de choc
anaphylactique sévère. L’infirmier a signalé que on cas de chocs sévère les malades sont pris
en charge au niveau de la salle de soins du centre, ce qui laisse poser une grande question sur
le devenir des patient ; et sur le circuit de transfert des malades vers le service de réanimation.
- L’accueil du paient : Avant d’arriver à la salle des tests le patient passe par une longue
chaine de procédures administratives (enregistrement, facturation, payement ;).L’infirmier a
bien accueillie les patients qui ont subit le test ; mais nous n’avant pas observé la réalisation
des étapes préalables consistant de s’assurer que le patient n’a pas pris un antiallergique ou de
corticoïdes; s’assurer que la femme n’est pas enceinte ; s’assurer que le patient n’a pas de
dermatose ; s’assurer de la réalisation du débit expiratoire de pointe. Ces étapes qui parait
banales peuvent permettre d’éviter d’énormes problèmes pour le patient et pour le personnel
et peuvent contribuer à l’amélioration de la qualité des soins et de la sécurité des patients.
8
- La préparation du test cutané : Pour cette étape elle a été respectée à 100% ; car il s’agit
d’une technique qui se répète à chaque fois et qui est devenue automatique chez lui.
- L’exécution du test cutané : L’infirmier maitrise bien la pratique. Lors de son observation il
a réalisé le test conformément aux directives et normes du protocole.
- L’évaluation : La validation et l’interprétation des résultats des tests cutanés se fait par le
médecin ; mais l’infirmier nous à expliqué la procédure de l’évaluation des résultats.
Lors de l’entretien avec l’infirmier ; il a révélé que le personnel de cette unité n’ont
pas bénéficié d’une formation au sujet de ce protocole ; et vu le risque des chocs ; le
personnel n’est pas motivé pour la réalisation des tests cutanés ;c’est pourquoi c’est lui seul
qui se charge de leur réalisation, en cas de congé soit que l’un du personnel se charge de la
réalisation des tests soit que les rendez vous des tests sont reportés jusqu’à son retours du
congé.
1.3. Concernant la question de l’utilité des tests par rapport à leurs coûts :
L’infirmier à révélé qu’il s’agit d’un moyens indispensable pour guider le diagnostic
de l’allergie ; le patient paye 100 dh pour le test et 60 dh pour la consultation, un prix qui est
moins élevé par rapport au secteur privé (250 à 350 dh). Le pris moins cher du test au niveau
de l’hôpital Moulay Youssef pousse les gents à consulter plus pour bénéficier de se
test, ce qui donne une surcharge du travail pour le personnel et augmente la fréquence de
l’utilisation du protocole.
Pour les contraintes qui peuvent entraver l’utilisation du protocole ; il a été signalé que
parfois ; la rupture de stock des Stallerpoint (aiguilles stériles à usage unique) entrave la
bonne réalisation des tests cutanés.
Pour la réalisation des tests cutanés chez les enfants moins de 3 ans ; il a signalé qu’ils ne se
font pas par manque de réanimation pédiatrique au niveau de l’hôpital pour prendre en charge
les enfants en cas de chocs dus à une réaction allergique sévère.
9
IV.
CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS :
CONCLUSIONS :
La réalisation de cette activité d’évaluation, nous a permis déduire les conclusions suivantes :
- Le protocole de réalisation des PRICKS TESTS est affiché au niveau de l’unité de soin.
- Le protocole est accessible pour être consulté
- Le personnel de l’unité n’ont pas reçu de formation au sujet du protocole
- Les ruptures de stock des aiguilles et la non existence d’une réanimation pédiatrique au
niveau de l’hôpital entravent la réalisation du protocole
- Le non respect des préalables du protocole par l’infirmier peut mettre en danger la sécurité
du patient.
- La fréquence de l’utilisation du protocole de réalisation des tests cutanés est élevée vu son
coût moins élevé et son efficacité dans le diagnostic des sources d’allergie.
JUGEMENT :
En se basant sur les conclusions, nous pouvons dire que l’utilisation du protocole de
réalisation des tests cutanés est respectée car lors de son élaboration, il y’avais l’implication
du personnel de l’unité chose qui a fait que le protocole respecte les normes internationales
tout en respectant le contexte du CDTMR.
RECOMMANDATIONS :
Suites aux conclusions dégagées, nous recommandons ce qui suit :
- La motivation du personnel pour la réalisation des tests cutanés conformément aux normes
du protocole ;
- L’encouragement du personnel responsable de la réalisation des tests pour les motiver à
continuer dans travail de qualité, par des certificats de reconnaissance et de gratitude comme
geste qui signifie qu’on prête attention aux efforts fournis par le personnel.
10
D’autres recommandations d’ordre général concernant l’organisation et la structure de
l’hôpital peuvent être formulées pour contribuer à la bonne utilisation de ce protocole :
- La création d’une unité de déchoquage équipée de matériel nécessaire pour la prise en
charge d’urgence des patients en cas de réaction allergique sévère ;
- La création d’une réanimation pédiatrique au niveau de l’hôpital pour permettre aux enfants
de bénéficier des tests cutanés ;
- Adopter d’autres protocoles au niveau du centre ; pour organiser les autres pratiques de
soins infirmiers.
- La formation du personnel sur tout nouveau protocole adopté pour assurer sa bonne
utilisation ;
V.
PHASE DE L’UTILISATION DE L’EVALUATION :
La valorisation de l’évaluation se fait à travers
- L’élaboration d’un rapport final qui contient les conclusions et recommandations ainsi que
les éléments à améliore ;
- L’élaboration d’un résumé pour permettre la diffusion large des résultats obtenus de
l’évaluation ;
- L’encouragement des parties prenantes pour l’application des recommandations ;
- L’établissement d’un plan d’exécution ; ce plan sera réalisé par l’instance compétente
représentée par l’unité de supervision et d’évaluation de l’hôpital en concertation avec les
responsables et parties prenantes.
11
Tableau 2: PLAN D’AMELIORATION :
RECOMMANDATIO
NS
Encouragement du
personnel responsable
de la réalisation du
test cutané
Motivation du
personnel pour
respecter
l’enchainement et le
contenu du protocole
Formation du
personnel au sujet du
protocole
Préparation d’autres
protocoles pour
d’autre pratiques
infirmières au niveau
de CDTMR
ACTIVITES
Délivrance
d’une
attestation de
mérite et de
reconnaissan
ce
L’organisatio
n d’une
séance de
sensibilisatio
n du sujet du
protocole
Programmati
on d’une
session de
formation au
sujet de
protocole
Lancement
d’une
recherche et
documentatio
n au sujet de
pratique
RESPONS
ABLES
RESSOURC
ES
Unité
d’évaluati
on de
supervisio
n My
Youssef
Unité
d’évaluati
on et
supervisio
n
Attestation
conçue et
signée par les
responsables
hiérarchiques
Unité
d’évaluati
on et
supervisio
n
Un formateur
Matériels et
outils pour
l’exposé
Personnel
ayant
réalisé le
protocole
de
PRICKS
test
Source de
documentatio
n
Référencies
internationau
x
Une copie de
protocole
ECHE INDICATEU
ANCI
RS
ER
D’EVALUAT
ION
A MJ
Etat
d’avancement
de la
conception de
l’attestation
Participation
d’autres
personnes
dans la
réalisation des
tests
Réalisation
des séances de
formation
Taux de
participation
Etat
d’avancement
- Le suivi de la mise en œuvre du plan d’amélioration sera confié aux responsables de l’unité
d’évaluation et de supervision de l’hôpital.
12
Tableau 3 : PLAN DE SUIVI :
INDICATEURS
DE SUIVI
ECHEANCIER /FREQUENCE
Délivrance d’une attestation de mérite
et de reconnaissance
Etat d’avancement
1fois/15j
Organisation d’une séance de
sensibilisation au sujet de protocole
Séances réalisées
Fin du mois avril
Formation et recyclage du personnel
au sujet du protocole
Réalisation de la
séance de la
formation
Fin du mois mai
Lancement d’une recherche au sujet
d’une autre pratique qui fera l’objet
d’un protocole
Etat d’avancement
Une fois à la fin de chaque
moi/
Fin du moi de juin
ACTIVITES
VI.
PHASE D’EVALUATION DE L’EVALUATION :
Après avoir établi notre activité d’évaluation ; cette dernière fera l’objet d’une évaluation
à travers son exposé devant l’enseignant du module et les étudiants en classe pour mettre le
point sur
d’éventuelles lacunes qui seront pris en considération au cours d’une autre
évaluation qui sera réalisée au cours de notre exercice professionnel.
CONCLUSION :
L’activité d’évaluation constitue un processus continu de collecte et d’analyse de données
relative aux activités dans le but d’amélioration et d’ajustement ; pour la réalisation de
l’évaluation, l’évaluateur doit être en masure de pendre en considération le contexte de toute
activité avant de prononcer son jugement.
Le jugement de l’évaluateur ne doit pas être considéré comme l’aboutissement final de
l’évaluation, mais il doit être le point de départ d’une recherche constante de l’amélioration et
de renforcement des acquis.
13
Téléchargement

Évaluer l`utilisation du protocole de réalisation des