Addictions et troubles psychiatriques
Questionnaire pour les :
* consultations et unités hospitalières en addictologie
* hôpitaux de jour en addictologie et SSRA
1) Le projet
L’accompagnement des publics souffrant à la fois de troubles psychiatriques et de problématiques
addictives comporte des enjeux importants, la corrélation entre les deux problématiques étant très
forte et chacune ayant un effet péjoratif sur l’autre.
Certains freins à l’accompagnement ont été repérés, mais des expériences de coopération entre acteurs
de secteurs différents existent en France et à l’étranger, qui permettent d’améliorer cette prise en charge
et de dépasser les freins au repérage et à l’accompagnement global.
Réalisé avec le soutien de la MILDECA (Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues Et les
Conduites Addictives) et de la DGS (Direction Générale de la Santé), le projet « Addictions et troubles
psychiatriques » a pour objectifs de :
 repérer des expériences innovantes d’articulation opérantes des acteurs sur les territoires
 analyser et diffuser des pratiques positives de coopération
 partager une vision commune de la problématique et en faire émerger les spécificités cliniques
Il se déroulera jusqu’en avril 2018 et aboutira notamment à la parution d’un guide de la collection Repère(s.
2) Objectifs du questionnaire
Le questionnaire suivant a pour objectifs :
• de repérer des actions innovantes et opérantes mises en place en termes d'articulation et de
partenariat entre l'addictologie et la psychiatrie/santé mentale, afin de les valoriser
• de mieux connaître les pratiques des structures hospitalières en addictologie et des SSRA autour des
usagers souffrant à la fois d’addiction et de troubles psychiatriques
3) Comment remplir le questionnaire ?
Partie 1 - Contexte : votre structure - p.2 à 3
Obligatoire, elle concerne les informations de base sur votre structure (informations administratives,
composition de l'équipe, caractéristiques de votre public).
Partie 2 - Vos actions spécifiques - p.4 à 5
Obligatoire, elle permettra de décrire votre ou vos actions d’articulation qui fonctionnent entre acteurs de
l’addictologie et de la psychiatrie/santé mentale. A remplir de préférence en équipe.
Partie 3 - Etat des lieux de vos pratiques - p.6 à 11
Facultative, elle permettra de mieux connaître vos pratiques professionnelles autour des patients concernés.
A remplir de préférence en équipe.
Partie 4 - Conclusion - p.12
Obligatoire, cette partie concerne votre avis général sur vos pratiques et votre disponibilité pour la suite du
projet. A remplir de préférence en équipe.
Date limite de renvoi du questionnaire : 31 mars 2017
1
PARTIE OBLIGATOIRE
1. Contexte : votre structure
1.1 Nom de votre structure : ___________________________________
1.2 Vous êtes (une seule réponse possible) :
 une consultation hospitalière ambulatoire/externe en addictologie (alcoologie, tabacologie, autres
addictions)
 une unité addictologique de sevrage simple ou complexe (niveau 2)
 un Hôpital De Jour en addictologie (HDJ)
 un Service de Soins de suite et de Réadaptation en Addictologie (SSRA)
1.3 Si vous êtes un hôpital de jour en addictologie, il se situe dans :
 un service de MCO (médecine, chirurgie, obstétrique)
 un service psychiatrique/santé mentale
 un SSRA
 autre
1.4 Type d’accueil de votre structure :
 ambulatoire  résidentiel
1.5 Adresse de votre structure : ___________________________________________________
1.6 Mail pour joindre votre structure : ____________________________________
1.7 Téléphone pour joindre votre structure : _______________________
1.8 Nom de l’organisme gestionnaire : ___________________________________
1.9 Type de soins prodigués par votre organisme gestionnaire :
 MCO (médecine, chirurgie, obstétrique)
 Psychiatrie/santé mentale
 Autre
1.10 Statut de l’organisme gestionnaire :
 Public
 Participant au service public
 Privé lucratif
 Associatif
1.11 Votre organisme gère également :
 une consultation hospitalière
ambulatoire/externe en addictologie
(alcoologie, tabacologie, autres addictions)
 une unité addictologique de sevrage simple
ou complexe (niveau 2)
 un hôpital de jour en addictologie (HDJ)
 un service de soins de suite et de
réadaptation en addictologie (SSRA)
 un CSAPA
 une consultation jeunes consommateurs
 autre
1.12 Décrivez votre équipe
Précisez chaque fonction avec son nombre d'ETP et si les professionnels sont titulaires d'un diplôme en addictologie
Secrétaire - Psychologue - Psychiatre - Médecin généraliste - Infirmier - Assistant de service social - Educateur spécialisé
- Médiateur pair – Autre
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
2
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
1.13 Nombre d'hommes rencontrés par l'équipe en 2015 : ________
1.14 Nombre de femmes rencontrées par l'équipe en 2015 : ________
1.15 Répartition de la file active 2015 par produits à l’origine de la prise en charge :
Produit/conduite
Alcool
Cannabis
Opiacés (hors TSO)
Crack/cocaïne
Ecstasy/MDMA
Médicaments
Hallucinogènes et
substances dissociatives
Autres produits
Jeux de hasard et d’argent
Autres addictions sans
substances
TCA (trouble du
comportement alimentaire)
Nombre d’usagers
1.16 Nombre de patients sous TSO en 2015 : ___________
1.17 Si vous proposez un accompagnement spécifique pour les consommations de tabac, de
quoi s'agit-il ?
_____________________________________________________________________________
1.18 Nombre de nouveaux patients en 2015 : _____________
1.19 Répartition par âge des usagers en 2015 :
Tranche d’âge
Moins de 20 ans
Dont moins de 18 ans
De 20 à 24 ans
De 25 à 29 ans
De 30 à 39 ans
De 40 à 49 ans
De 50 à 59 ans
Plus de 60 ans
Nombre d’usagers
3
PARTIE OBLIGATOIRE
2. VOS ACTIONS SPECIFIQUES
Vous accueillez et accompagnez des patients qui présentent à la fois des conduites addictives et des
troubles psychiatriques.
Pour mieux répondre à leurs besoins, vous avez mis en place une ou des pratique(s) ou action(s)
d'articulation et de partenariat qui fonctionne(nt) bien, par exemple : dispositif d’accès aux soins pour
personnes marginalisées, formation croisée entre professionnels des addictions et de la santé mentale,
coopération spécifique entre deux services, consultations avancées chez un partenaire…
Décrivez-nous votre ou vos actions !
Page à dupliquer pour chaque action décrite
Nom de votre action :
_________________________________________________________________
Votre action concerne :
 le repérage, l’évaluation et/ou le diagnostic
 l’accompagnement dans votre structure
 l’orientation et le partenariat
 autre
Décrivez votre action dans les grandes lignes :
La description proposée peut être assez sommaire : dates de démarrage et de fin, objectifs, acteurs
concernés, étapes de mise en œuvre, synthèse des retours sur expérience.
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
4
2.1 Si vous avez une ou des actions en projet, pouvez-vous nous la ou les décrire ?
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
2.2 Avez-vous souhaité mener des projets qui n’ont pu aboutir ? Pourquoi ?
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
5
PARTIE FACULTATIVE
3. ETAT DES LIEUX
Cette partie du questionnaire, facultative, a pour objectif d'en savoir plus sur vos pratiques autour des
patients qui présentent à la fois des conduites addictives et des troubles psychiatriques. Nous vous
remercions de prendre le temps de remplir un maximum de questions, pour des résultats d'enquête les plus
exploitables possible.
3.1 Dans quelle mesure les troubles psychiatriques sont-ils une préoccupation pour votre
équipe ?
Pas du tout










Enormément
3.2 Les personnes présentant à la fois des conduites addictives et des troubles
psychiatriques connus : (plusieurs réponses possibles)
 peuvent venir d’elles-mêmes dans votre structure
 sont orientées par un ou des partenaires
3.3 Selon vos statistiques, quels sont les principaux partenaires orienteur de patients au
double diagnostic ? Sélectionnez les 3 réponses les plus fréquentes
 Médecin de ville
 Médecin du travail
 Psychiatre libéral
 Service ou secteur de psychiatrie
 Equipe mobile de psychiatrie
 ELSA
 Service(s) hospitalier(s) de soin somatique
 Urgences hospitalières
 CSAPA ou CAARUD
 Structure AHI (accueil, hébergement et insertion)
 Justice
 Prison
 Autre
Repérage, évaluation et diagnostic des troubles psychiatriques
3.4 Le dossier d’admission de votre structure comporte-t-il des questions sur les troubles
psychiatriques actuels ou passés du patient ?
 Oui
 non
 non concerné
3.5 La présence de troubles psychiatriques constitue-t-elle un frein à l’admission dans votre
structure ?
 Oui
 non
6
3.6 En l’absence de diagnostic connu, quels signes au cours d’un entretien avec la personne
peuvent vous amener à demander une évaluation psychiatrique ? Exemples : prostration,
agitation, pleurs, idées délirantes, hallucinations…
_______________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________________
3.7 La question des antécédents psychiatriques personnels est-elle posée systématiquement
à tous les usagers lors de la première rencontre ?
 oui  non
3.7.1 Si oui, quels antécédents sont questionnés ?
 Hospitalisations psychiatriques
 Tentatives de suicides
 Antécédents de suivi psychiatrique
 Prescription de traitement psychotrope
 Autre
3.7.2 Si non, pourquoi ne questionnez-vous pas les antécédents psychiatriques ?
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
3.8 La question des antécédents psychiatriques familiaux est-elle posée systématiquement ?
 oui  non
3.9 Si l’équipe repère des signes de troubles psychiatriques, effectue-t-elle une évaluation ?
 Option A Le plus souvent, votre structure effectue elle-même une évaluation
 Option B Le plus souvent, votre structure oriente les personnes pour l’évaluation
[Remplir uniquement si option A]
3.9.1 Si votre structure utilise un outil spécifique pour évaluer les troubles
psychiatriques, pouvez-vous préciser lequel ?
_________________________________________________________________________
3.9.2 Si un ou des professionnel.le.s sont dédié.e.s à l’évaluation des troubles
psychiatriques dans l‘équipe, pouvez-vous préciser leur(s) fonction(s) ?
_________________________________________________________________________
7
3.9.3 L’équipe évalue-t-elle conjointement les troubles cognitifs ?
 oui  non
[Remplir uniquement si option B]
3.9.4 Auprès de quel(s) partenaire(s) votre structure oriente-t-elle les usagers pour
une évaluation ?
_________________________________________________________________________
3.9.5 Un membre de l’équipe accompagne-t-il l’usager chez le partenaire quand c’est
nécessaire ?
 oui  non
3.10 S'il y a un.e ou plusieurs professionnel.le.s dans l’équipe capable.s de réaliser un
diagnostic des troubles psychiatriques, pouvez-vous préciser leur(s) fonction(s) ?
_________________________________________________________________________
3.11 En l’absence de ressource internes spécialisées pour le repérage, l’évaluation et le
diagnostic, comment l’équipe s’organise-t-elle ?
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
3.12 Quel pourcentage de votre file active est identifié par vos systèmes de recueil comme
présentant un ou des trouble(s) psychiatrique(s) ?
________________
3.13 Quelles sont les troubles les plus difficiles à accueillir et accompagner pour votre
structure ? Pourquoi ?
Trouble psychotique ou délirant - Trouble anxieux - ESPT (psychotraumatisme) - Trouble dépressif - Trouble
bipolaire - Trouble de la conduite alimentaire - Trouble de la personnalité - TDA/H - Troubles cognitifs
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
8
L’accompagnement et l’orientation
3.14 Votre structure propose-t-elle un accompagnement/des soins pour les troubles
psychiatriques ?
 oui  non
Si oui :
3.14.1 Qui s’en occupe dans l’équipe (fonction(s), statut(s)…) ?
____________________________________________________________________
3.14.2 Quel(s) type(s) de soin(s) proposez-vous ?
 des soins psychothérapiques
[Si coché] Le(s)quel(s) ?
 approche psychodynamique
 TCC
 thérapie systémique et/ou familiale
 psychothérapie de soutien
 groupe de parole
 thérapie psycho-corporelle
 autre
 des soins à médiation corporelle
 une/des techniques de remédiation cognitive
 un /des programmes d’éducation thérapeutique
 de la psycho-éducation
 la prescription initiale de médicaments psychotropes (hors TSO)
Si cette case est cochée, le répondant doit préciser :
 Anxiolytiques et hypnotiques
 Antidépresseurs
 Antipsychotiques
 Régulateurs de l’humeur
 Psychostimulants
 la délivrance de médicaments psychotropes
 l’administration de neuroleptiques retard
 des soins à domicile
 un accompagnement socio-éducatif adapté
 un travail avec l’entourage (familial, professionnel…)
 autre
9
Si non :
3.14.3 En l’absence de ressource interne spécialisée, comment l’équipe s’organise-t-elle ?
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
3.15 Quelles sont les limites de la prise en charge par votre structure de ces patients à
double diagnostic, en situation et hors situation de crise ?
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
3.16 Cochez les 5 partenaires maximum (projet de soin) avec lesquels vous travaillez le plus
souvent en coopération dans l’accompagnement des patients au double diagnostic :
 Unité(s) d’addictologie hospitalière(s)
 Hôpital de jour en addictologie
 ELSA
 CSAPA ambulatoire et/ou résidentiel
 CAARUD ambulatoire et/ou résidentiel
 SSRA
 CHRS en addictologie
 Unité(s) d’hospitalisation psychiatrique(s)
 Hôpital de jour psychiatrique
 CMP
 CATTP
 Centre d’accueil et de crise
 Equipe mobile psychiatrie
 Clinique psychiatrique privée
 Centre de postcure en psychiatrie
 SPASAD
 Autre
3.17 Cochez les 5 partenaires maximum (projet de vie) avec lesquels vous travaillez le plus
souvent en coopération dans l’accompagnement des patients au double diagnostic :
 Association d’usagers
 Médiateurs santé pairs
 GEM (Groupe d’entraide mutuelle)
 Appartement thérapeutique (psychiatrie)
 Appartement thérapeutique (addictologie)
 Accueil familial thérapeutique
 SAMSAH
10
 SAVS
 ESAT
 Maisons communautaires
 Maison-relais
 Famille gouvernante
 Maison d’accueil spécialisée
 CHRS
 Autre
3.18 Quels outils de partenariat utilisez-vous autour de ces patients au double diagnostic ?
 Contacts téléphoniques
 Mise en place de protocoles
 Formation de votre équipe
 Formation de l’équipe partenaire
 Echanges de pratiques / intervision / réunions de concertation interdisciplinaires entre
partenaires (RCP)
 Synthèses (autour de situations précises)
 Courriers systématiques pour les patients
 Participation au conseil local de santé mentale (CLSM)
 Participation à la communauté psychiatrique de territoire (CPT)
 Projets de recherche
 Convention
 Autre
3.19 La prise en soin de la personne au double diagnostic est le plus souvent (une seule
réponse possible) :
 Intégrée : un soin pour les deux problématiques est proposé au sein de la structure
 Parallèle avec coordination : chaque problématique est accompagnée dans une structure dédiée
et elles communiquent entre elles
 Parallèle sans coordination : chaque problématique est accompagnée dans une structure dédiée
et les structures ne communiquent pas entre elles
 Séquentielle : les problématiques sont traitées l’une après l’autre
3.20 Si votre structure a développé des réponses adaptées aux situations de crises
psychiatriques, pouvez-vous nous les décrire ? Savoir-faire, protocoles, collaborations
spécifiques, etc.
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
3.21 Arrive-t-il parfois à votre structure de demander des soins psychiatriques sans
consentement (ex-HO et HDT) ?
 oui  non
11
PARTIE OBLIGATOIRE
4. CONCLUSION
VOTRE AVIS GENERAL SUR VOTRE ACCUEIL ET VOTRE ACCOMPAGNEMENT DES
PERSONNES A DOUBLE DIAGNOSTIC
4.1 Le système mis en place pour accompagner les patients à double diagnostic dans votre
structure est :
Très insuffisant










Très satisfaisant
4.2 Quels difficultés rencontre votre équipe ?
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
4.3 Quels sont les éléments facilitateurs ?
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
4.4 De quels outils et/ou ressources votre équipe aurait-elle besoin pour plus de confort
dans son travail ?
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________
SUITE DU PROJET ADDICTIONS ET TROUBLES PSYCHIATRIQUES
4.5 Votre structure est-elle volontaire pour être contactée pour un entretien
complémentaire ?
 oui  non
4.6 Votre structure est-elle volontaire pour participer à une réunion d’approfondissement en
2017 (modalités et dates à définir) ?
 oui  non
12
Téléchargement

hôpitaux de jour en addictologie et SSRA