Fiche d’informations de
secteur
Projets de renforcement des compétences de l’ICF
Le défi :
Les compétences constituent un défi
majeur en Afrique dans les secteurs
privés et publics. De nombreuses
entreprises, notamment les plus
petites, ont du mal à trouver des
employés dotés des compétences et
des connaissances nécessaires pour
mener à bien leur activité. En effet,
de nombreux systèmes d’éducation
en Afrique ont du mal à s’adapter et
à satisfaire les besoins du marché du
travail. Les micro-entreprises sont
confrontées à un défi encore plus
important, puisqu’elles opèrent le plus souvent dans le secteur informel et sont détenues et
dirigées par des personnes ayant reçu une éducation rudimentaire et ayant des capacités
entrepreneuriales inappropriées. Les compétences sont aussi une problématique au sein du
secteur public, les gouvernements ayant du mal à trouver des employés dotés des
connaissances techniques nécessaires pour envisager, prévoir, mettre en œuvre et contrôler
les politiques gouvernementales. Cette situation a des effets négatifs non seulement sur la
capacité du gouvernement à atteindre des objectifs de développement, mais aussi sur la
capacité du secteur privé à croître et à contribuer au développement économique.
La solution :
Pour fournir des solutions à long terme aux problèmes de compétences en Afrique, il faut
opérer des changements structurels dans les systèmes éducatifs de l'ensemble du continent.
Toutefois, il est possible d’intervenir en ayant recours à des initiatives simples et peu
coûteuses qui fourniront des résultats rapides et immédiats pour le gouvernement et le
secteur privé. Les actions visant à renforcer les compétences menées par l'ICF vont de
l'organisation de formations aux compétences professionnelles dans les PME à
l'accroissement de la capacité des municipalités à fournir de meilleurs services. Tous les
projets de l'ICF prévoient un volet sur le renforcement des compétences, garantissant ainsi
que les bénéficiaires immédiats de l'intervention acquièrent les compétences leur permettant
de tirer davantage profit des réformes du climat d’investissement mises en œuvre. L’ICF
promeut également des initiatives de partage de connaissances thématiques pour permettre
aux personnes intéressées de l’ensemble du continent d'apprendre les uns des autres.
L'impact :
Page 1 sur 3
Fiche d’informations de
secteur
Il est essentiel de renforcer les compétences des secteurs privé et public africains pour
stimuler le développement économique dans l’ensemble du continent. Une main-d'œuvre
dotée des compétences et connaissances appropriées constitue une fondation solide sur
laquelle bâtir une économie robuste et productive et des politiques gouvernementales
garantissant que la productivité débouche sur une croissance inclusive.
Page 2 sur 3
Fiche d’informations de
secteur
Les projets :
•
En décembre 2014, l’ICF disposait de 2 projets dans 2 pays et 1 initiative spéciale
(terminés et en cours) dans le secteur du renforcement des compétences, dont
l'engagement financier total s'élevait à 3,64 millions USD.
Nom du projet
Afrique du Sud Renforcement des
compétences
municipales
Tanzanie –
renforcement des
compétences des PME
PORTÉE
PANAFRICAINE –
Renforcement des
compétences
Résultats attendus
• Réduction du nombre de plaintes et de pétitions relatives à la
prestation des services
• Réduction de moitié des protestations liées à la prestation de
services
• Amélioration de la perception globale de l'activité de
prestation des services municipaux locaux
• Formation de 500 micro et petites entreprises informelles sur
les compétences en gestion de l’activité commerciale ; 60 %
d'entre elles ont régularisé leur entreprise
• Formation de 20 fournisseurs de services spécialisés dans les
services de développement d’entreprise pour faciliter le
renforcement des compétences des petits entrepreneurs.
• Création d’un modèle d’entreprise pour renforcer les
compétences des petits entrepreneurs
• Organisation d’un atelier sur la justice commerciale en
Zambie, qui a réuni des présidents de Cours suprêmes, des
responsables de Programmes de réformes judiciaires et
d’autres participants de 15 pays d’Afrique
• Organisation d’un atelier sur l’enregistrement d’entreprises et
d’actifs à Maurice, qui a réuni des Registraires généraux et
d’autres participants de toute l’Afrique
• Organisation d’ateliers de partage des connaissances pour les
directeurs de projet et les comptables de l'ICF à Nairobi,
Johannesburg et Abidjan pour améliorer leurs compétences et
partager les meilleures pratiques dans tous les projets de l'ICF
L’avenir :
L’ICF continue à opérer dans le secteur du renforcement des compétences. La demande de
nouveaux projets dans ce domaine reste élevée. Alors que l’ICF progresse vers le statut de
Phase II, une attention particulière sera accordée aux liens entre les projets de renforcement
des compétences et d’autres domaines prioritaires tels que l’enregistrement des entreprises et
l’octroi des licences, la facilitation du commerce, la fiscalité et l’application des droits de
propriété et contrats.
Page 3 sur 3
Téléchargement

Télécharger ICF Capacity Building Sector Factsheet