L`orque CM

publicité
L’orque (ou Epaulard).
Morphologie Taille : Le mâle mesure 9 m et la femelle 7 m de long.
Poids : Le mâle pèse 8 à 9 tonnes et la femelle 4 tonnes
Généralités
Mœurs
Longévité : en liberté, le mâle peut vivre 29 ans et la femelle 50
ans
Baptisée aussi épaulard ou « Baleine tueuse », l’orque est le plus
grand de tous les dauphins. Elle est facilement reconnaissable à
sa livrée noire et blanche et à la taille de sa nageoire dorsale qui
peut atteindre 1,80 m de hauteur chez les mâles.
Elle possède un crâne qui peut atteindre 1,50 m de long, doté de
puissantes mâchoires ornées de 40 à 50 dents mesurant environ
10 cm de long.
Sa peau lisse lui permet de glisser sous l'eau.
L'orque vit en groupe de 5 à plus de 10 individus. Très uni,
chaque clan représente une famille qui communique en
permanence. L'entraide y est très développée. C'est la femelle qui
commande et qui entraîne derrière elle ses enfants et petits
enfants.
Reproduction Une femelle ne met au monde qu’un seul petit environ tous les 3
à 8 ans. La gestation est de 16 à 17 mois et la lactation dure au
minimum un an. Elles ont leur premier-né vers 15 ans. Le mâle
qui commence à se reproduire à partir de 12 ans accorde ses
faveurs à plusieurs femelles.
Le bébé mesure 2 m à 2,50 m de long environ à la naissance pour
180 à 200 kg. Le lait de la mère, très riche, nourrit le petit
pendant 6 mois. Il ne quitte pas sa mère et apprend toutes les
techniques de survie. Les jeunes restent toute leur vie dans le
clan familial.
Habitat
L'orque ne vit pas dans un endroit spécifique, elle va là où la
nourriture abonde. Elle peut aller dans les mers glaciales des
pôles et dans les mers tropicales car les écarts de températures
ne la gênent pas. Généralement, elle suit les courants marins
porteurs de plancton et de poissons.
Alimentation
L'orque se nourrit de poissons, d’oiseaux de mer, de manchots,
de phoques, de lions de mer, de dauphins, de marsouins et aussi
d’autres cétacés. Elle ne s’attaque jamais à l’homme, malgré
certaines rumeurs.
Les techniques de chasse dépendent de l’environnement et des
proies éventuelles.
- Pour chasser des bancs de poissons, le groupe s’éparpille tout
en maintenant le contact par des cris ininterrompus. Ils rabattent
ainsi le banc à un endroit bien précis.
- Par contre, quand il s’agit de chasser des lions de mer ou des
otaries, l’orque garde un silence total. Il patrouille au bord du
rivage puis dans une violente attaque s’échoue pratiquement sur
le sable pour happer sa proie.
- La chasse à la baleine démontre particulièrement l’intelligence
de l’orque.
Cette chasse se fait en groupe. Il pourchasse tout d’abord un seul
individu pour l’isoler et l’épuiser. Ensuite, une partie du clan
immobilise la baleine en lui saisissant les nageoires tandis que les
autres lui infligent des blessures mortelles à la tête. La baleine est
dévorée vivante. L'orque peut aussi s'attaquer aux ours polaires
quand il vit au pôle Nord.
Particularités L'orque nage très vite. Elle peut atteindre la vitesse de 65 km/h.
Elle n'a pas de prédateur (à l'exception de l'homme) car aucun
animal marin n'ose s'attaquer à elle, même pas le grand requin
blanc.
Protection
Même si certains pêcheurs continuent à tuer des orques en les
accusant de dévorer les bancs de poissons, l'espèce n'est pas
menacée par la chasse. Par contre, la pollution des océans est un
réel danger pour eux.
Les causes de décès sont la vieillesse, la maladie, la disparition
des proies du fait de la surpêche par les hommes, les filets de
pêche et la pollution.
1) Quels sont les autres noms donnés à l’orque ?
2) Combien d’individus constituent un clan d’orques ?
3) Quels sont les prédateurs de l’orque ?
4) De quoi se nourrit-elle ?
5) Comment chasse t-elle les otaries et les lions de mer ?
6) Quelles sont les causes de la disparition des orques ?
Téléchargement
Explore flashcards