P Humanitaire. La politique du moindre pire ?

publicité
Humanitaire.
La politique du moindre pire ?
Plusieurs
acteurs de l’humanitaire livrent leurs réflexions sur
l’évolution d’un secteur qui apparaît de plus en plus instrumentalisé. Les humanitaires et les militaires ont appris à mieux se
connaître et, dans certains cas (Kosovo), l’assurance de l’action des
premiers a servi à légitimer celle des seconds, donnant naissance
à un “humanitaire d’État”. Confronté aux politiques, l’humanitaire doit en outre parler aux financiers, jeu délicat pour son indépendance, auquel les Anglo-Saxons sont bien plus rôdés que les
Français, initiateurs d’un “sans-frontiérisme” loin de plaire à tous.
Sur le terrain (Rwanda ou banlieue de Lille), les humanitaires ont
le souci de pérenniser leur action pour ne pas simplement sauver
des vies et repartir.
Revue Mouvements, n° 12, novembre-décembre 2000.
Des bébés et des hommes
L’exotisme est à la mode. Il n’y avait aucune raison pour
que l’éducation et le regard sur le petit enfant y échappent.
Ainsi, conformément à la tendance, ce livre veut promouvoir des “modes d’élevage” sortant des sentiers battus.
Pour atteindre cet objectif, il confronte les pratiques traditionnelles et modernes, et propose aux jeunes mères occidentales d’envisager leur bébé autrement qu’en suivant les
conseils des spécialistes.
C. Rollett, M.F. Morel, Albin Michel, Paris, 2000, 396 p.
Le collège infirmier.
Une organisation de la profession infirmière
Les infirmières, libérales ou hospitalières, manifestent. Malheureusement, elles n’ont pas su se regrouper en un front uni qui
constituerait un interlocuteur de poids face aux pouvoirs publics,
une référence pour la profesion. Depuis longtemps, des débats ont
lieu pour tenter d’y remédier, mais rien n’en est ressorti faute
d’élaboration juridique. Gilles Devers, avocat et ancien infirmier,
propose un mode d’organisation, le collège infirmier, au service
de la déontologie pour défendre dans la durée la qualité du soin
infirmier. Toutes les bonnes volontés seront bienvenues !
Gilles Devers, Médica Éditions, Paris, 2000, 96 p.
JOURNÉES DE NUTRITION
PRATIQUE, PARIS
8/9 mars 2001
Les professionnels de santé ont
une mission d’information
et d’éducation sur la nutrition
et la santé. C’est l’occasion de faire
le point sur l’obésité de l’enfant,
les allergies alimentaires,
la génétique, etc.
Rens. au 01 44 18 98 05
AUX EXTRÉMITÉS DE LA VIE : LES
NANCY
OUBLIÉS DE LA DOULEUR,
9 mars 2001
La démarche est d’apprendre à mieux
évaluer et traiter la douleur chez
des personnes qui ne peuvent pas
forcément s’exprimer, les personnes
âgées et les petits enfants.
Rens. au 01 46 38 77 37
Site : www.atlansante.com
MEDEC 2001, PARIS
13/16 mars 2001
Le patient est au cœur
des préoccupations
de cette nouvelle édition du Medec
qui s’intéresse également
aux réseaux et à l’“e-santé”.
Rens. au 0 800 204 408
E-mail : [email protected]
4 RENCONTRES DES INFIRMIÈRES
EN ONCOLOGIE, PARIS
ES
17 mars 2001
Ces Rencontres sont l’occasion
de faire le point sur les pratiques
et la prise en charge en oncologie.
Rens. à l’AFIC, au 06 17 81 69 83
E-mail : [email protected]
LA DÉMARCHE PALLIATIVE
Risque, responsabilité,
éthique dans les pratiques gérontologiques
Cet ouvrage rend compte d’une étude réalisée pour la Fondation
de France. Une première partie fait état des dérives qui peuvent
survenir actuellement dans les pratiques gérontologiques : le
refus de toute prise de risque face à une judiciarisation excessive
et la tentation de mise en place de mesures sécuritaires abusives.
La seconde partie dégage, à partir d’expériences sur le terrain,
différentes pistes de travail pour aboutir à une nouvelle éthique
gérontologique.
Jean-Jacques Amyot, Alain Villez, Dunod, Paris, 224 p.
50
Professions Santé Infirmier Infirmière - No 23 - janvier-février 2001
EN HÉMATOLOGIE
ET EN ONCOLOGIE,
TOURS
22/23 mars 2001
Ces dix dernières années ont vu
l’essor des soins palliatifs,
se concrétisant par une meilleure
prise en charge des patients
et de leurs proches. Des progrès
restent à faire, dans les sevices
de soins aigus notamment.
Rens. au 05 57 97 19 19
E-mail : [email protected]
Téléchargement
Explore flashcards