Acupuncture de l`oreille - Paracelsus Klinik Al Ronc

publicité
Dans toutes les cultures, de l’antiquité à nos jours, des guérisseurs ont utilisé et continuent à utiliser l'oreille
pour traiter des maladies avec des aiguilles. L'acupuncture de l’oreille ou auriculothérapie remonte aux années
50 quand un médecin français de Lyon, le Dr. Nogier, a décrit pour la première fois ce nouveau concept de
diagnostic et de thérapie.
L'acupuncture de l’oreille n'est pas une méthode de guérison faisant simplement partie du système de méthodes d'acupuncture classique, mais est plutôt une " thérapie de zones réflexes ", où un effet thérapeutique
sur l'organe effecteur dans le corps est stimulé par une coupure ou toute autre manipulation (pression, massage, stimulation électrique, laser) d'une zone du pavillon auriculaire excitable par réflexion. Cette zone ou ces
points doivent toujours être compris comme la projection de perturbation du corps sur l'organe. Contrairement aux points classiques d’acupuncture, ces points peuvent être déterminés quand il y a une perturbation
quelconque dans le corps. Comme nous l’avons déjà mentionné, l'acupuncture de l’oreille ou " auriculothérapie ", selon le Dr. Paul Nogier, est une " thérapie de zones réflexes ". De nombreux mécanismes neurophysiologiques conduisent à la projection de perturbations périphériques sur l'oreille, ce qui permet, en retour, d’agir
sur le corps par certaines stimulations comme celles causées à l'aide d'aiguilles, etc. Le pavillon est innervé par
trois nerfs importants : trijumeau, nerf vague et plexus cervical. Les noyaux de ces nerfs se trouvent dans la
région du tronc cérébral (bulbe rachidien) et sont liés à la " formation réticulaire " qui se trouve à cet endroit.
La " formation réticulaire " est de la substance grise rétiforme relâchée. Toutes les commandes du cerveau,
qu'elles soient volontairement contrôlées à partir du cerveau ou involontairement à partir du cervelet ou de la
partie supérieure du bulbe rachidien (circuit respiratoire et autres importants centres de réflexes), passent par
la formation réticulaire. Inversement, tous les messages transportés hors du cerveau sont d'abord traités dans
la formation réticulaire, puis distribués ici avant d'être à nouveau transférés. Si on stimule un point unique
dans la région auriculaire avec une aiguille ou manipule cette région d'une autre manière, le signal est transmis par une voie extrêmement courte, sans perturbation, à la formation réticulaire et, de là, vers le cerveau et
l'organe effecteur du corps.
L'acupuncture de l’oreille est largement utilisée pour le traitement de la douleur vertébrale (douleurs dorsales),
les acouphènes (bruits dans l'oreille), l'eczéma, les catarrhes intestinaux chroniques, les allergies et contre les
addictions, en cas d’obésité, de tabagisme ou d’alcoolisme, sans oublier de nombreux autres problèmes.
Le Dr Petra Wiechel et l'équipe de la Paracelsus Clinica al Ronc
25th September 2011
© Autor: UW/ AW
0002
Seite 1/1
Paracelsus Clinica al Ronc AG • Zentrum für Biologische Medizin • CH-6540 Castaneda GR • Telefon +41 91 820 40 40 • Telefax +41 91 820 40 41 • info@alronc.ch • www.alronc.ch
Acupuncture de l’oreille
Téléchargement
Random flashcards
Commune de paris

0 Cartes Edune

Ce que beaucoup devaient savoir

0 Cartes Jule EDOH

découpe grammaticale

0 Cartes Beniani Ilyes

Anatomie membre inf

0 Cartes Axelle Bailleau

Créer des cartes mémoire