7.05 Installation dans les établissements agricoles et horticoles

publicité
7.05 Installation dans les établissements agricoles et
horticoles
Domaine d'application
Ecuries, étables, poulaillers, porcheries, locaux pour la préparation de la nourriture des animaux,
greniers, granges pour le foin, la paille et les fertilisateurs, serre, etc.
Protection contre les tensions de contact trop élevées
Liaison équipotentielle supplémentaire.
Dans les emplacements où se trouvent des animaux, une liaison équipotentielle supplémentaire doit
relier entre elles toutes les masses de matériels et toutes les parties conductrices n'appartenant pas à
l'installation électrique pouvant être touchées par les animaux.
Par exemple :
1 Liaison avec le ferraillage de la couche d’étable
2 Liaison avec le ferraillage du canal d’évacuation
3 Liaison avec les fers d’armure longitudinaux et
transversaux du couloir
4 Liaison avec le dispositif d’attache des bêtes
5 Liaison avec les fers équerres servant de support aux
grilles du canal d’évacuation
6 Liaison avec les conduites pour le lait et le vide
7 Liaison avec la conduite d’amenée d’eau
8 Liaison avec le PEN du réseau
9 Pontage du compteur d’eau
10 Réseau de distribution d’eau métallique et
ininterrompu
11 Electrode de terre de fondation
12 Abreuvoirs automatiques
13 Amenée d’eau aux abreuvoirs
14 Machine à traire
15 Grilles du canal d’évacuation (le contact exercé par la
pression de la grille sur les fers profilés est suffisant)
Application des mesures de protection supplémentaires contre les tensions de contact
trop élevées
•
•
Un DDR Ι∆n maximum 300 mA est à prévoir pour l’ensemble de l’installation.
Tous les circuits avec prises de courant doivent être protégés par des DDR Ι∆n maximum 30 mA
y compris les prises situées à l’extérieur du bâtiment.
Protection contre les influences thermiques
Les appareils de chauffage utilisés dans les locaux d’élevage des animaux doivent être fixes et
maintenus à une distance appropriée des animaux et des matériaux combustibles pour éviter
tout risque de brûlures aux animaux ou d’incendie. On utilisera des appareils prévus à cet
effet.
Pour les appareils à réflexion tels que les chauffages à infrarouge pour les poussins ou pour
les porcs, la distance doit être d’au moins 0,5 m, à moins qu’une autre distance soit spécifiée
dans les instructions du fabricant.
Choix et mise en œuvre des matériels électriques
Les matériels électriques installés pour un usage normal doivent présenter au moins le degré
de protection IP 44.
Dans les locaux présentant des quantités dangereuses de matière combustible (foin, paille,
etc.), un indice de protection IP5X est nécessaire ou IPX6 en présence d’importante quantité
de poussière combustible (AE5 et plus).
Les prises ne doivent pas être en contact avec des matériaux combustibles.
Alimentation de sécurité
Il faut prévoir une alimentation de sécurité en cas d'élevage intensif lorsque la survie des
animuax est compromise en cas de coupure de l'alimentation principale (p.e. ventilation,
éclairage, alimentation, etc..).
Canalisations
•
•
Là où des véhicules agricoles circulent, les canalisations enterrées doivent être à une profondeur
de 60 cm au minimum.
En cas de passage aérien la hauteur doit être supérieure à 6 m depuis le sol.
Documentation
L'utilisateur doit être en possession
• d'un plan de disposition des matériels et des canalisations,
•
•
un schéma d'ensemble (unipolaire),
un plan d'ensemble des liaisons équipotentielles avec les points de raccordements
Clôtures électriques
Afin de prévenir une électrocution ou un incendie dû à un coup de foudre sur le parc extérieur, les
règles suivantes doivent être respectées :
Appareil
Le dispositif (1) doit être installé sur une base incombustible (ex. Pical 83 de 10 mm ou un matériel EI
30) qui débordera de 10 cm de part et d’autre de l’appareil.
Alimentation
Le dispositif d’alimentation (1) doit être raccordé au moyen d’une prise adéquate installée à proximité
immédiate de celui-ci.
Mise à terre
a) Donne mise à terre (3) est nécessaire pour prévenir un incendie en cas de coup de foudre sur la
clôture extérieure ainsi que pour le bon fonctionnement de l'installation.
b) Pour les bâtiments équipés d'une installation de protection contre la foudre, la mise à terre de
l'appareil sera raccordée au paratonnerre.
c) Pour les bâtiments non pourvus de protection contre la foudre, on utilisera la conduite métallique
d'amenée d'eau ou une électrode de terre équivalente.
d) La ligne de mise à terre (3) doit être la plus courte possible. Sur les parties combustibles du
bâtiment, le fil de cuivre de 8mm de diamètre sera logé dans un tube isolant et difficilement
combustible Thfw (tube Symalen gris). La ligne de terre doit être posée sans changement brusque
de direction.
Alimentation du parc
La ligne d'amenée au parc (2) fixée au bâtiment doit être aussi courte que possible. Sur les parties
combustibles du bâtiment, on emploiera un conducteur à isolation renforcée 10kV d'une section d'au
moins 1,5 mm2, qui sera tiré dans un tube non-conducteur et difficilement combustible avec degré de
combustibilité de classe 5 par ex : Thfw (tube Symalen gris). On peut également employer des câbles
pour haute tension d'une section de 1,5 mm2 en cuivre avec gaine difficilement combustible.
Dresse-vache
L'installation du dresse-vache (6) à l'intérieur de l'étable doit être raccordée à un dispositif indépendant
(7) de celui qui alimente le parc extérieur. De cette manière, en cas de coup de foudre sur la clôture
extérieure, les vaches se trouvant à l'étable seront en sécurité. La mise à terre (8) de cette installation
peut être branchée à la conduite d'eau ou au paratonnerre.
1.
Dispositif d'alimentation avec son
raccordement à une prise réseau 230
V. L'appareil est monté sur une plaque
sur une base incombustible (Pical 83).
2. L'amenée du courant à la clôture (fil de
1,5 mm2 avec isolation renforcée 10
kV) doit être tirée dans un tube
difficilement combustible avec degré
de combustibilité de classe 5 par ex.
(Thfw), lorsque •celle-ci est posée sur
des parties combustibles du bâtiment.
3. Mise
à
terre
du
dispositif
d'alimentation
4. Organe capteur du paratonnerre
5. Electrode de terre du paratonnerre
6. Barrière intérieure (dresse-vache)
7. Dispositif d'alimentation du (dressevache)
8. Mise
à
terre
du
dispositif
d'alimentation (conduite d'eau –
paratonnerre)
9. Tube non-conducteur et difficilement
combustible
avec
degré
de
combustibilité de classe 5 par ex.
(Thfw)
10. Parafoudre nécessaire lorsque la
clôture est installée de manière
permanente. Sinon il n’est que
vivement conseillé.
Téléchargement
Explore flashcards