Dermatomyosite et cancer : intérêt des auto-anticorps anti-p155

publicité
1/2
PDF généré sur le site www.rhumato.net le 13-04-2012
Dermatomyosite et cancer : intérêt des auto-anticorps
anti-p155
Par Eric Hachulla (CHRU de Lille)
Article commenté :
Usefulness of anti-p155 autoantibody for diagnosing cancer-associated dermatomyositis: a
systematic review and meta-analysis.
Trallero-Araguás E et coll.
Arthritis Rheum. 2012;64:523-32.
► Retrouvez l’abstract en ligne
Il a récemment été rapporté que la présence d’anticorps dirigés contre une protéine 155 Kd ou un doublé
155/140 Kd considéré comme le même anticorps était associée à la présence d’un cancer chez des
patients atteints de dermatomyosite (DM).
Trallero-Araguas et coll. ont réalisé une méta-analyse de la littérature concernant l’association anti-p155
et cancer au cours des dermatomyosites. Six études rassemblant 312 cas de DM de l’adulte ont été
sélectionnées.
La sensibilité pour le diagnostic de cancer associé était de 78% (IC 95% = 45 – 94%) avec une spécificité
de 89% (IC 95% = 82 – 93%) :
La présence d’anticorps anti-p155 s’accompagne d’une augmentation du risque associé de cancer par plus
de 27 (27,26 ; IC 95% = 6,59 – 112,82). Le rapport de vraisemblance pour un test positif et négatif était
respectivement de 6,79 (IC 95% = 4,11 – 11,23) et 0,25 (0,08 – 0,76). En considérant comme probabilité
la prévalence des anti-p155 à 17%, la présence d’anti-p155 s’accompagne d’une valeur prédictive
positive de 58% et une valeur prédictive négative de 95%.
A
2/2
Les auteurs concluent que la présence d’anticorps anti-p155 est utile pour le diagnostic de cancer associé
aux myopathies inflammatoires et doit être utilisée en pratique.
Date de publication : 13-04-2012 08:54:28
Site réalisé et édité par Santor Edition
© tous droits réservés
B
Téléchargement
Explore flashcards