45-53 oeil et peau BAT - LE NOUVEAU PRATICIEN vétérinaire

publicité
œil et peau
chez le chien et le chat
comment reconnaître et diagnostiquer
les maladies générales
De nombreuses maladies générales
affectent l’œil ou la peau.
Lors d’atteinte oculaire,
des signes cutanés peuvent
guider le clinicien
dans sa démarche diagnostique.
Émilie Vidémont
Didier Pin
Unité de Dermatologie
VetAgro-Sup
Campus vétérinaire de Lyon
1 avenue Claude Bourgelat
69280 Marcy l’Étoile
Objectif pédagogique
❚ Savoir reconnaître
et diagnostiquer
les principales maladies
générales affectant l’œil
et la peau.
P
ar définition, les maladies générales
affectent plusieurs systèmes. Certaines
affectent l’œil et la peau. La concomitance de l’atteinte cutanée et oculaire peut
être le fait d’une maladie générale atteignant
l’ensemble de l’organisme, la leishmaniose
par exemple, ou être due à une communauté
de structure ou de fonction, par exemple la
pigmentation dans l’albinisme ou le syndrome uvéo-cutané (photo 1). La reconnaissance
des lésions cutanées, associées à une atteinte oculaire, peut guider la démarche diagnostique dans la majorité des cas (photo 2).
● Cet article montre comment il est possible
d’utiliser les signes cutanés pour émettre
des hypothèses diagnostiques face à une
atteinte ophtalmologique.
● Pour cela, les différentes maladies affectant
l’œil et la peau sont présentées en trois
groupes, selon qu’elles affectent le globe
oculaire, les conjonctives ou les paupières.
Dans chacun des groupes, les signes dermatologiques des différentes affections envisa-
1
Saint-bernard atteint du syndrome uvéo-cutané
présentant une dépigmentation des jonctions cutanéomuqueuses de la face et une uvéite
(photoS Unité de Dermatologie - VetAgro Sup).
gées sont détaillés.
Le lecteur est invité à se reporter aux autres
articles de ce numéro pour plus d’informations sur les signes ophtalmologiques.
ATTEINTE DU GLOBE OCULAIRE
1. Les affections congénitales
● Les affections congénitales apparaissent,
par définition, à la naissance ou se manifestent rapidement après celle-ci.
Tableau 1 - Maladies congénitales responsables
d’un trouble de la pigmentation cutanée et irienne
Affection
Espèces
atteintes
●
Albinisme
oculo-cutané
●
Syndrome
- Persan à robe
de Chédiak- bleue et yeux or
Higashi
[17]
●
- Chien, Chat
Signe
majeur
2
Autres signes oculaires associés
Autres signes associés
Pathogénie
- Diminution
de l’acuité visuelle
- Photophobie
- Anomalie
de la synthèse
mélanique
- Anomalie
- Photophobie Cataracte
de formation
- Absence
- Infections fréquentes, tendance
des organites
de
accrue aux saignements et troubles
apparentés
pigmentation
neurologiques
aux lysosomes
peau, poils,
- Chien et chats
iris
Syndrome
aux yeux bleus
- Surdité de perception
de
- Défaut
et robe blanche
- Surdité chez 44,4 %
Waardenburg
de migration
ou merle [1]
des chats blancs
des mélanoblastes
possédant deux yeux bleus [6]
Chat présentant une kératose
actinique de la face et des paupières.
Essentiel
❚ Chez le jeune animal,
les anomalies
de la pigmentation
ou les ulcérations cornéennes
dominent.
❚ Une uvéite, des ulcérations
cornéennes ou un dépôt
cornéen sont les principaux
signes ophtalmologiques
observés lors de maladie
générale s’accompagnant
d’une atteinte cutanée
et du globe oculaire.
CANINE - FÉLINE
❚ Crédit Formation Continue :
0,05 CFC par article
45
LE NOUVEAU PRATICIEN VÉTÉRINAIRE
canine-féline
vol 10 / n°48
JUIN 2011 - 121
Téléchargement
Explore flashcards